Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Rencontre avec... > Actualité de Neon Trees > Rencontre avec Neon Trees
Rencontre avec...
lundi 04 avril 2011 15:15

Rencontre avec Neon Trees

A l'occasion de la parution de la réédition de leur premier album '"Habits", en bacs depuis le 16 mars, le groupe de rock alternatif Neon Trees, tout droit venu de l'Utah, remettait le couvert avec un titre "Animal". Révélée en 2008 alors qu'elle assurait la première partie de The Killers dans leur tournée américaine, la formation se lance aujourd'hui en solo. Après deux concerts réussis à La Cigale et au Nouveau Casino, le quatuor a accepté de se prêter au jeu des questions-réponses. L'occasion d'en découvrir plus sur ce groupe décidément très... "Animal".


Vos amis disent de vous que vous venez d'un endroit inattendu. Pourquoi ? Pouvez vous nous en dire plus ?
Nous venons de l'Utah. C'est de là qu'on vient est c'est là-bas que le groupe est né. Historiquement, le rock est populaire à L.A, Chicago, New York... Mais pas en Utah! C'est pourquoi les gens sont étonnés quand ils apprennent que c'est de cet endroit que nous venons. L’ Utah n'est pas reconnu comme étant l'un des bastions du Rock N'Roll.

La sortie de votre premier album est prévue en France dans quelques semaines. C'est un pays que vous connaissez bien ?
Très peu ! Je sais que vous nous avez donné la Statue de la Liberté... Mais c'est notre premier séjour en France donc on apprend tout juste à découvrir ce pays.

Connaissez-vous quelques artistes/chanteurs français ?
On aime pas mal de groupes comme Justice, M83, Minautorus, ...

Mais tous ces groupes chantent en anglais ! Écoutez vous de la pure musique française ? Par exemple, l'une des artistes françaises qui cartonne en ce moment, Zaz ?
[...] (rires) On ne connait pas du tout les chanteurs qui font les n°1 chez vous !

En France, le rock n'est pas autant apprécié qu'aux États-Unis. C'est quelque chose qui change la donne pour vous ?
De quoi, de vendre ? [rires] Non plus sérieusement, on le découvrira à la sortie de l'album très prochainement !

Connaissez-vous différents types de musique en France ?
Non pas vraiment... à vous de nous éduquer ! [rires]

« Notre musique est très organique »
Quelles sont vos inspirations musicales ?
On a écouté beaucoup de musique des années 70, 80... Des groupes de pop rock pour la plupart, les Smiths, les Clashs, U2, Duran Duran... Les gens nous disent : « Hey ! J'ai écouté votre album mais on ne ressent pas l'influence de ces groupes que vous citez ! » C'est vrai que même si nous aimons ces artistes, notre musique reste assez personnelle. Je veux dire par là qu'on n'est pas un copié-collé ni une imitation. C'est nous, avec nos voix, nos paroles et nos mélodies. On a un style très organique. On prend ces différentes influences et on les mixe à notre sauce.

Pouvez-vous nous en dire plus sur la création du groupe, comment est-il né ?
Tyler Glenn ( chanteur ) : Moi, j'ai grandi dans le sud de la Californie et Chris, notre guitariste, aussi. On a commencé à faire de la musique ensemble avant qu'il ne déménage dans l'Utah. Je l'ai suivi ! Là-bas, il y avait une scène rock émergente : nous y avons on rencontré Branden (bassiste du groupe, NDLR) et Elaine qui est à la batterie. C'est là qu'on a formé le groupe. C'était il y a 5 ans maintenant.

Quelle est l'implication de chacun dans l'écriture des morceaux ?
Ça dépend des chansons. Il y en a certaines que l'on a écrites tous ensemble.
"Animals" et "In The Next Room" par exemple, on les a écrites avec Branden et notre producteur. Encore une fois, tout dépend vraiment du contexte, de l'inspiration du moment et de l'occasion qui se présente...

Visionnez le clip "Animal" de Neon Trees :


Cet album a des sonorités plus "rock anglais" qu'américain. Où vous situez-vous entre ces deux genres ?
On écoute énormément de rock anglais c'est vrai ! C'est sûrement ce qui nous influence quand on écrit et qu'on compose.

Vos looks sont assez particuliers, de vos tenues jusqu'à vos ongles...
T.G : Personnellement, j'arbore ce look depuis l'adolescence et je n'ai jamais ressenti le besoin d'en changer. Quand on évolue dans un groupe de rock, on a l'opportunité de s'habiller comme bon nous semble alors pourquoi s'en priver ! C'est super de pouvoir être créatif même à travers son habillement. La musique et le look se complètent je pense. Les deux sont liés.

A l'écoute de l'album, on se demande si vos textes sont inspirés de vos vies...
« J'écris à propos de ce que je connais. »
T.G : Complètement ! J'écris à propos de ce que je connais. Vous savez, les artistes sont aussi des menteurs. Il y a beaucoup d'histoires vécues mais relatées, fantasmées de manière à ce que chacun puisse s'y reconnaître, et s'y identifier. Donc oui, je mets beaucoup de moi-même dans mes textes mais sans me dévoiler trop intimement. J'y mets de l'âme sans en exclure les gens qui écouteront l'album.

C'est un disque autobiographique ?
T.G : oui totalement !

Et pour vous ?
Branden Campbell (bassiste) : euuuh... non pas vraiment, à moins que la basse soit capable de parler ! [rires]

Vous avez des dates de concerts prévues prochainement en France ?
On a déjà joué à La Cigale il y a deux semaines. Hier soir, on a fait le Nouveau Casino. On sera de retour en mai mais on ne sait pas encore dans quelle salle ! On jouera là où le public voudra de nous !
Jonathan HAMARD & Bridget UGWE
Pour en savoir plus, visitez wizee.fr/neontrees/ et le Myspace officiel.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Habits" de Neon Trees.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Neon Trees :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France
  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP