Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de M. Pokora > Concerts : M. Pokora répond aux critiques après son coup de gueule
C'est dit !
vendredi 07 août 2020 15:18

Concerts : M. Pokora répond aux critiques après son coup de gueule

Bras de fer entre les artistes et le ministère de la Culture. Alors que la tenue des concerts est perturbée par la crise sanitaire, M. Pokora a poussé un coup de gueule contre les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement. Face aux critiques, il prend la parole pour préciser ses revendications.
Crédits photo : Bestimage
Se dirige-t-on vers un automne sans concert ? Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus (Covid-19), l'industrie de la musique - et du spectacle au sens large - est durement impactée par l'effondrement des ventes de disques, la fermeture des salles et l'impossibilité d'organiser tout événement public face aux mesures sanitaires en vigueur. Après un été sans festival, la plupart des artistes comptaient sur la rentrée pour reprendre en douceur l'agenda culturel. Sauf que les mesures annoncées par le gouvernement, qui préconise une « configuration assise du public », le port du masque et une règle de distanciation entre des groupes de personnes, brouillent les pistes. Les rassemblements de plus de 5.000 personnes pourront reprendre à partir du 15 août mais sous la réserve d'une autorisation préfectorale décernée « à titre exceptionnel ». De quoi faire bondir les acteurs du milieu. « Ok, on a bien compris qu'on était la dernière roue du carrosse. Mais un peu de considération pour toutes celles et ceux à qui vous aimez être associés quand tout va bien ! Soit vous annoncez "Concerts possibles avec port du masque obligatoire jusqu'à tant de personnes", soit vous interdisez et, au moins, on sait à quoi s'en tenir et on passe à autre chose » a réclamé M. Pokora plus tôt dans la semaine dans un coup de gueule visant le gouvernement.

"Des mesures qu'ils savent impossible à appliquer"


Pour le chanteur, rejoint dans son appel à plus de transparence par Vitaa ou Slimane, « la règle du siège d'écart est impossible à mettre en place quand les billets sont tous vendus depuis des mois ». « Arrêtez de nous laisser dans le flou et de faire des nouvelles annonces qui ne nous aident absolument pas » a-t-il dénoncé. Un nouveau communiqué du ministère de la Culture publié jeudi revient finalement sur le décret paru le 27 juillet, en supprimant la fin des restrictions préfectorales qui devait avoir lieu à partir du 1er septembre. Les concerts vont donc être très limités alors que tous se réjouissaient d'une reprise d'activité.

Face à l'incompréhension du public et ce rétropédalage, M. Pokora prend à nouveau la plume en ce vendredi pour expliciter le sens de ses revendications. « Faisons plus clair pour les personnes qui commentent mais ne comprennent rien à notre situation. Nous c'est 1,3 million de personnes dans l'événementiel (techniciens, catering, chauffeurs, hôtesses, sécurité, ménage, salles de spectacles, loueurs de matériel, buvettes etc...) » rappelle à juste titre l'interprète de "Danse avec moi", qui ne décolère pas : « En nous annonçant des mesures qu'ils savent impossible à appliquer quand tous les billets sont déjà vendus depuis des mois (ce fameux siège d'écart), ils se protègent. Il serait plus simple pour tout le monde d'INTERDIRE les rassemblements. Ce n'est pas à nous d'annuler ». Car sans législation adéquate, ce sont des bras de fer financiers qui s'engagent entre les producteurs et les compagnies d'assurance.


D'où la volonté de clarté du musicien, irrité d'être pris pour cible. « Nous on se démerde avec les assurances et le gouvernement s'occupe des travailleurs. Sauf qu'en interdisant ils doivent forcément débloquer un budget pour indemniser le secteur de l'événementiel et toutes ces femmes et hommes qui étaient censés bosser (et qui sont travailleurs indépendants pour bon nombre d'entre eux...). Ce qu'ils n'ont visiblement pas les moyens de faire. C'est plus clair comme ça ? » conclut M. Pokora, avec l'espoir que le gouvernement se positionne avec fermeté sur le sujet et vienne en aide à une industrie au bord de la banqueroute. Selon une étude de l'association "Tous pour la musique", le secteur pourrait essuyer 4,5 milliards d'euros de pertes cette année rien qu'en France.


Yohann RUELLE
Pour en savoir plus et retrouver les dates de la tournée, visitez mpokora.com.
Écoutez et/ou téléchargez "Pyramide" de M. Pokora sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de M. Pokora :
Clip M. Pokora - Hallelujah
M. Pokora
Clip M. Pokora - Comme Un Soldat
M. Pokora
Clip M. Pokora - Chacun
M. Pokora
Clip M. Pokora - Cours
M. Pokora
Clip M. Pokora - Danse sur ma musique
M. Pokora

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés