Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Lucie Bernardoni > Lucie (Star Ac) : harcelée après son coup de gueule sur les vaccins, elle se défend
C'est dit !
mercredi 31 mars 2021 13:18

Lucie (Star Ac) : harcelée après son coup de gueule sur les vaccins, elle se défend

Victime d'effets secondaires après avoir été vaccinée par AstraZeneca, Lucie Bernardoni, finaliste de la "Star Academy" 4, s'en est prise au gouvernement. Harcelée sur Twitter, l'obligeant à supprimer son compte, elle se défend sur Instagram et répond aux critiques : "Cela ne fait pas de moi une anti-vaccins".
Crédits photo : Abaca
La stratégie vaccinale en France fait débat depuis plusieurs semaines déjà. Alors que des doutes ont été émis sur le vaccin AstraZeneca, qui va désormais s'appeler Vaxzevria, après de rares cas de thromboses, Lucie Bernardoni, ancienne finaliste de la "Star Academy" saison 4, est montée au créneau. Vaccinée et souffrante, la chanteuse atteinte du syndrome d'Ehlers-Danlos a poussé un coup de gueule, dénonçant sur Twitter les nombreux effets secondaires de l'injection qu'elle subissait : « Je suis maintenant (...) en train de souffrir depuis 24h de nombreux effets secondaires : Fièvre, clouée au lit, impossible de marcher. On est des cobayes ? ». Très remontée contre le gouvernement, elle n'avait pas hésité à interpeller Emmanuel Macron : « Vous mentez. C'est trop tard, je suis vaccinée, et je dois vivre avec une peur de plus ? Vous faites honte ». Après cette prise de parole, entre colère et peur, l'artiste de 34 ans a été harcelée sur le réseau social, motivant alors sa décision de supprimer son compte.



"Franchement, vous n'avez rien d'autre à faire ?"


Dans la foulée, c'est sur son compte Instagram que Lucie Bernardoni a tenu à rassurer ses abonnés sur son état de santé avant de s'expliquer. « Pour ceux qui n'ont pas compris ou qui ont déformé mes propos, qu'est-ce-que vous voulez que je vous dise : j'assume toujours tout ce que je dis ou ce que j'écris » a confié la musicienne, attristée de recevoir ce lot de haine suite à ses déclarations sur les effets secondaires liés au vaccin AstraZeneca, avant de remettre les choses au clair : « Cela ne fait pas de moi une anti-vaccins, car, par définition: je ne le suis pas, puisque je l'ai fait comme des millions de gens ». Comme le souligne Lucie Bernardoni, elle a « simplement tenu à rectifier une information erronée » : « J'ai réagi en simple citoyenne que je suis ». Elle a également adressé un long message aux haters en story. « Si Twitter manque à certains : comme j'ai fermé mon compte, retournez-y et vomissez votre haine là-bas. Ecrivez-vous à vous-mêmes, je ne sais pas, mais faîtes vos "trucs" ailleurs » lance l'ex-candidate de la "Star Academy", agacée de voir « les trolls » dans ses commentaire sur Instagram.



En accord avec elle-même après son coup de gueule, Lucie Bernardoni a déclaré qu'elle ne comptait pas se laisser faire : « Je ne prévois pas non plus de me laisser insulter ici. Franchement, vous n'avez rien d'autre à faire ? Si je ne vous intéresse pas, que venez-vous faire dans mon monde numérique ? Passez votre chemin ». Conseillant aux personnes malveillantes d'aller lire « un bouquin » ou de faire de la musique au lieu de perdre du temps à la harceler virtuellement, Lucie Bernardoni a demandé que tout ceci s'arrête : « Avec tout le respect, auquel, moi je n'ai pas droit : je vous l’écris : à ceux qui ne m'aiment pas : partez. Merci ». Avant d'adresser un message d'espoir aux autres : « Pour ceux qui respectent les autres, les gars, ce sera plus long, mais à la fin, on gagne toujours ».
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !
  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés