Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Kate Bush > Kate Bush : l'énorme pactole que lui rapporte "Stranger Things" et "Running Up That Hill"
News musique
mardi 05 juillet 2022 16:11

Kate Bush : l'énorme pactole que lui rapporte "Stranger Things" et "Running Up That Hill"

Kate Bush connaît un regain de popularité fulgurant grâce à la saison 4 de "Stranger Things". Sa chanson culte "Running Up That Hill", utilisée dans plusieurs épisodes, bat des records de ventes et d'écoutes. Et elle a déjà rapporté à l'artiste anglaise un énorme somme d'argent !
Crédits photo : Bestimage
Si vous êtes fans de la série "Stranger Things", vous n'avez pas pu passer à côté du phénomène "Running Up That Hill". Sorti en 1985 sur l'album "Hounds of Love", le titre mythique de Kate Bush est la clé d'une scène cruciale de la saison 4 du show Netflix, centrée sur l'affrontement entre la bande d'adolescents et le démoniaque Vecna, une créature maléfique qui sème la terreur à Hawkins. Et la diffusion des premiers épisodes, le 27 mai dernier, a fait redécouvrir ce morceau emblématique de l'artiste britannique à une toute nouvelle génération, qui s'est ruée sur les plateformes de streaming. Si bien que la chanteuse, propulsée au sommet des charts internationaux, vient de décrocher trois titres au Guinness des records ! Celle que l'on surnomme "La Sorcière du son" détient désormais le morceau qui a mis le plus longtemps à atteindre la première place des charts britanniques, soit 36 ans et 310 jours. Elle est également l'artiste qui réalise le plus grand écart de l'histoire entre deux numéros un (44 ans), puisqu'elle avait déjà atteint la pole position en mars 1978 au Royaume-Uni avec "Wuthering Heights", son tout premier single, lorsqu'elle était âgée de 19 ans. Elle devient enfin, à 63 ans et 11 mois, l'artiste féminine la plus âgée à s'imposer sur la plus haute marche du Top UK.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"C'est presque choquant"


Très rare dans les médias - elle n'a plus publié d'album depuis "50 Words for Snow" en 2011 - Kate Bush se dit complètement bouleversée par cet élan d'affection. « C'est si excitant et c'est presque choquant, n'est-ce pas ? Je veux dire, le monde est devenu fou ! » confie-t-elle dans une rare interview sur BBC Radio 4. émue de voir que sa musique parvient à toucher des auditeurs très jeunes : « Ce qui est vraiment génial, c'est qu'il y a un tout nouveau public qui, dans la plupart des cas, n'avait jamais entendu parler de moi. Et j'adore ça ! Le fait que d'aussi jeunes gens écoutent cette chanson pour la première fois et la découvrent, c'est assez spécial. Ce qui se passe est extraordinaire ».


Extraordinaire... et lucratif ! Le carton planétaire de "Running Up That Hill", de nouveau numéro un sur Spotify dans le monde avec l'arrivée de deux derniers épisodes de la saison 4 de "Stranger Things" (le morceau est à nouveau utilisé dans l'épisode 9), est une véritable mine d'or pour Kate Bush, qui touche l'intégralité des bénéfices générés par sa chanson puisqu'elle en est l'auteure, la compositrice, l'interprète et la productrice. Ainsi, selon les calculs de Luminate (ex-Nielsen Soundscan, l'institut qui supervise le marché de la musique aux Etats-Unis et au Canada), "Running Up That Hill" a permis à l'artiste anglaise de toucher un joli chèque de 2,3 millions de dollars en l'espace d'un mois à peine ! Un montant colossal qui ne prend en compte que la période comprise entre le 27 mai et le 23 juin, sans les royalties dégagés à l'international. En France, le morceau a par exemple atteint la 3ème place du Top Singles. Le jackpot touché par Kate Bush est donc encore plus important, d'autant que l'exploitation du titre est encore loin d'être terminée. Merci qui ? Merci "Stranger Things" !
Yohann RUELLE
Suivez l'actualité de Kate Bush sur son site internet et sur sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "50 Words For Snow" de Kate Bush.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Kate Bush :

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés