Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Halle Bailey > "La Petite Sirène" : Halle Bailey, la nouvelle Ariel, se défend face aux critiques
C'est dit !
lundi 15 août 2022 11:00

"La Petite Sirène" : Halle Bailey, la nouvelle Ariel, se défend face aux critiques

La chanteuse américaine Halle Bailey fera ses débuts au cinéma au printemps 2023 dans le remake de "La Petite Sirène" réalisé par Rob Marshall. Un choix de casting qui a suscité la polémique en raison de ses origines. La comédienne répond aujourd'hui aux critiques et explique en quoi ce rôle est important pour la communauté noire.
Crédits photo : Bestimage
La cote de popularité de la jeune artiste américaine Halle Bailey s'apprête à s'envoler grâce à la sortie au cinéma de "La Petite Sirène", prévue pour mai 2023. Dans ce remake live-action du célèbre dessin animé Disney de 1989, la chanteuse du groupe Chloe x Halle et protégée de Beyoncé incarnera Ariel, fille du roi Triton qui rêve de devenir humaine. Quand elle était petite, la comédienne s'imaginait dans la peau (ou les écailles) de la princesse à chaque fois qu'elle allait nager. « Son sens de l'envie sa recherche d'elle-même, était quelque chose avec laquelle je pouvais résonner. Elle savait où elle voulait aller et elle ne laisserait personne l'arrêter » se remémore Halle Bailey dans un entretien accordé à Variety.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Les petites filles comme moi sont des princesses"


Décrocher ce rôle, grâce à son interprétation remarquable de "Partir là-bas" selon le réalisateur Rob Marshall, a une saveur toute particulière pour Halle Bailey puisqu'elle n'est que la deuxième actrice noire à incarner une princesse Disney, après Anika Noni Rose qui doublait Tiara dans "La Princesse et la Grenouille" (2009) : « Je veux que la petite fille en moi et les petites filles comme moi qui regardent le film sachent qu'elles sont spéciales et qu'elles devraient être une princesse à tous égards. Il n'y a aucune raison qu'elles ne le soient pas. Ce réconfort était quelque chose dont j'avais besoin ». Sauf que l'annonce du casting a créé une vive polémique, de nombreux détracteurs estimant qu'Ariel ne peut pas être jouée par une comédienne noire puisqu'elle est blanche et rousse dans le dessin-animé. Le hashtag #NotMyAriel a même inondé les réseaux sociaux pour inciter Disney à faire machine arrière.

Une situation très éprouvante pour Halle Bailey, qui a heureusement pu compter sur le soutien de ses proches et notamment de ses grands-parents, qui ont connu le racisme dans leur jeunesse. « C'était une chose inspirante et belle d'entendre leurs mots d'encouragement, me disant : "Tu ne comprends pas ce que cela fait pour nous, pour notre communauté, pour toutes les petites filles noires et brunes qui vont se voir en toi" » raconte l'actrice de 22 ans. Qui sait combien cette nouvelle Ariel est un symbole pour beaucoup : « Les choses qui semblent si petites pour tout le monde peuvent être si grandes pour nous ».



Si les fans s'impatientent de découvrir à quoi ressemblera véritablement Halle Bailey dans "La Petite Sirène", le cinéaste Rob Marshall ne tarit pas d'éloges sur elle. « Halle a eu cette facilité incroyable pour pouvoir creuser profondément, trouver la vérité sur la passion d'Ariel et son coeur. C'était comme de regarder une grande actrice de cinéma naître sous mes yeux » atteste le réalisateur de "Chicago" et "Le Retour de Mary Poppins". Et pour les sceptiques, oui, Halle Bailey aura et bien les cheveux rouges d'Ariel sur pellicule : « Elle est magnifique avec des cheveux rouges. Tout le monde ne l'est pas ».
Yohann RUELLE

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés