Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision 2019 : l'Islande fait polémique avec un candidat opposé à Israël
Spécial Eurovision
jeudi 28 février 2019 10:56

Eurovision 2019 : l'Islande fait polémique avec un candidat opposé à Israël

Après la Turquie ou l'Ukraine, l'Islande suscite aussi la polémique. Le candidat favori de la sélection nationale, Hatari, propose une chanson anti-Europe et s'est clairement positionné contre la politique d'Israël. Une disqualification en vue ?
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Combien seront-ils à se produire sur la scène de l'Eurovision le 18 mai prochain ? La question se doit d'être posée car chaque semaine apporte son lot de polémiques et de déclarations chocs. Après le boycott de la Turquie ou le retrait de l'Ukraine pour raisons politiques, c'est désormais l'Islande qui est pointée du doigt. Le pays, qui a révélé Björk ou Sigur Rós, pourrait compter sur Hatari, groupe d'électro hardcore. Si le choix n'est pas encore fait c'est que le candidat sera élu lors de la finale du concours Söngvakeppnin (équivalent de notre "Destination Eurovision"), tandis que le trio fait office de grand favori. Mais sa possible victoire pourrait amener un nouveau scandale puisque leur chanson "HATRIÐ MUN SIGRA" est une prise de position très explicite contre l'Europe. En effet, le titre traduit signifie "La haine prévaudra" et les paroles ne sont pas plus pacifiques : « Universal deception / Unilateral punishment / Guillable imbeciles / The escape will end / The void reclaims us all / Hate will triumph / Europe will crumble / A web of lies / Arise from the ashes / United as one ».

Des propos qui peuvent provoquer une disqualification


En interview, les trois membres du groupe Hatari, qui n'ont décidément pas leur langue dans leur poche, ont déclaré qu'ils voulaient participer au concours dans le seul but de protester contre Israël et pour s'exprimer sur le sort de la population palestinienne. Mieux, Hatari a même proposé au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou , un combat de Gilma, la lutte islandaise. S'ils gagnent, ils proposent de créer une sorte de colonie SM en Israël, mais s'ils perdent ils veulent livrer au pays les îles Vestmann, archipel situé au sud de l'Islande. Évidemment, ces "propositions" ne sont pas passées inaperçues et le groupe a été prévenu d'une possible disqualification s'ils sont choisis par le concours Söngvakeppnin. Au printemps dernier, le pays avait déjà fait l'objet d'une pétition pour le boycott de cette édition à Tel-Aviv avec plusieurs dizaines de milliers de signatures. Pour rappel, l'Islande n'a jamais gagné le concours mais est arrivé deux fois à la deuxième place, en 1999 et 2009. Il faudra donc attendre samedi pour voir si le trio polémique sera qualifié ou non...

Découvrez le clip "HATRIÐ MUN SIGRA" de Hatari :
Théau Berthelot
Eurovision en interview
12/01/2019 - Lors de la conférence de presse de "Destination Eurovision", la rédaction de Pure Charts et d'autres journalistes ont pu s'entretenir avec les experts musicaux de "Destination Eurovision", composé de Christophe Willem, Vitaa et André Manoukian. Rencontre avec le jury ...
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP