Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Eddy de Pretto > Eddy de Pretto en interview : "Je ne suis pas là pour représenter qui que ce soit"
Interview
dimanche 12 novembre 2017 12:36

Eddy de Pretto en interview : "Je ne suis pas là pour représenter qui que ce soit"

Inclassable. Eddy de Pretto ne va laisser personne indifférent avec son physique atypique, son phrasé percutant et son style d'écriture acéré que l'on retrouve sur son excellent premier EP "Kid", sorti en octobre dernier. On a cherché à en savoir plus sur cet ovni originaire de Créteil qui chante le téléphone greffé dans la main.
Crédits photo : Axel Morin / Muzicenter
Propos recueillis par Matthieu Renard.

Tu décris ta musique comme une mélange d'influences de chansons (Brel...) et de rap (Booba...). Ce parti pris de ne pas rentrer dans des cases est-il une contrainte pour t'imposer ?
Je ne décris justement pas ma musique. J’ai eu la chance de pouvoir écouter tous les genres de musiques durant ma jeunesse. Ça m’a rendu curieux, j’ai eu envie d’essayer de faire des ponts, des liens entre plusieurs styles. Je trouve ça un peu réducteur de ramener ma musique aux simples influences qui m’ont bercé étant jeune.

« J'essaie de ne pas me qualifier »
Dans le genre, Christine and the Queens est-elle un modèle pour toi ?
Je ne parlerais pas de modèle, mais en effet c’est une performeuse qui m’a intrigué, rendu curieux et qui m’a fasciné par sa corporalité scénique.

Justement en parlant de corporalité, tu es toujours accompagné de ton téléphone lors de tes prestations. Comment as-tu eu cette idée ?
Je souhaitais pouvoir jouer partout. Au karaoké en bas de chez moi, sur les scènes, mais aussi dans le salon chez mes amis. Dans la vie, j’ai toujours mon téléphone dans la main alors je me suis dit "pourquoi pas l’avoir sur scène aussi".

Regardez la session live Vevo de "Beaulieue" de Eddy de Pretto :



Peut-on te qualifier d'artiste queer ? C’est plus dur de trouver son public ?
J’essaie au maximum de ne pas me qualifier. Je ne suis pas là pour représenter qui que ce soit en particulier.

La culture queer ne m’est pas étrangère mais je n’essaie en aucun cas de copier ses codes.
Je ne pense pas non plus qu’une quelconque culture puisse handicaper une certaine notoriété. Tout est question de façon de faire.

Tu parles de sujets très durs sans jamais t’apitoyer sur ton sort, contrairement à beaucoup d'artistes. Tu trouves ça too much si on te dit que t'es un guerrier des temps modernes ?
J’ai toujours aimé l’aspect "conquête" dans ce que j’ai entrepris. Je vois la scène comme une sorte de ring avec l’idée d’aller donner des uppercuts pour essayer de secouer, surprendre, questionner. J’essaie de faire pareil dans mes enregistrements studio d’ailleurs.

« Mon album sera déconstruit »
Il y a beaucoup de thèmes très intimes dans cet EP. Quel a été le déclic qui t'a poussé à te livrer comme ça ?
Je me suis toujours livré assez naturellement dans mes textes mais aussi dans la vie. J’aime la transparence.

Il y a des artistes également très "directs" que tu apprécies particulièrement ?
Je pense à Booba.

Dans "Kid" tu répètes "tu seras viril mon fils". Tu penses que c’est la façon dont sont conditionnés les garçons dès leur plus jeune âge qui conduit à cette société machiste et patriarcale dont on parle beaucoup en ce moment ?
Evidemment, tout autant que le "tu es une princesse ma fille". Il est question d’identification exclusivement par le genre et ça dès le plus jeune âge. Le "moule" nous pousse à exister par des codes assez réducteurs. Il serait bon de casser tout cela, et de laisser les jeunes se révéler comme ils le souhaitent.

Regardez le clip de "Kid" de Eddy de Pretto :


Dans "Jungle de la chope" ou "Fête de trop" tu évoques un mélange d’addiction et de tristesse, totalement dans l'époque. C'est une sensation propre à notre génération ?
Peut-être, mais je témoigne juste de mes addictions. Apparemment elles parlent à d’autres personnes aussi ! J’en suis ravi mais je ne sais pas si ça représente une génération.

La comédie ou écrire pour le cinéma, ça t'intéresse ?
Pour le moment je reste concentré sur mon projet qui me prend énormément de temps. Un jour peut-être !
Peux-tu nous dire quelques mots sur l'album que tu prépares ?
Il sera déconstruit, c’est tout ce que je peux dire...

Crédits photo : Axel Morin / Muzicenter .
Matthieu RENARD

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV
  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Mariah Carey

    Mariah Carey

    Des places de concert à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP