Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Dirty Dancing > "Dirty Dancing", la comédie musicale : une version tiède du film culte
Nous y étions
vendredi 23 janvier 2015 14:40

"Dirty Dancing", la comédie musicale : une version tiède du film culte

"Dirty Dancing", le film culte qui a révélé Patrick Swayze, fait actuellement vibrer le public français dans sa version comédie musicale. Au Palais des Sports puis en tournée, le spectacle avec Bébé et Johnny, comprenant évidemment le tube "(I've Had) The Time of My Life", est-il à la hauteur ? Verdict !
Crédits photo : DR
Un film culte. Voilà ce qu'est devenu "Dirty Dancing", 28 ans après sa sortie en salles en 1987. Après "Grease", "La revanche d'une blonde", "Ghost", "Once", "Flashdance" ou "Billy Elliott", il n'était donc pas illogique de voir débarquer l'histoire d'amour inattendue de Bébé et Johnny dans les salles de spectacle. Le musical a fait ses preuves au Royaume-Uni et en Australie, avant de rappeler désormais de nombreux souvenirs au public français. Depuis le 15 janvier, 26 artistes, comédiens, chanteurs et danseurs rejouent les scènes mythiques de ce film qui a révélé Patrick Swayze au Palais des Sports de Paris. Et la promotion du spectacle ne ment pas avec son sous-titre "L'histoire originale sur scène". Car c'est bien ce à quoi le spectateur assiste. Durant deux heures, la troupe nous transporte durant l'été 1963, celui du fameux "I have a Dream" de Martin Luther King, et fait revivre quasiment scène par scène le long-métrage.

Un final réussi... seul moment fort


Le problème ? Il n'y a que deux chansons phares dans "Dirty Dancing" à l'origine : "She's Like The Wind", qui n'est pas interprété durant le show !, et le final - évidemment très attendu tout le long du spectacle - sur "(I've Had) The Time of My Life". Une scène de fin portée par une troupe généreuse, avec chorégraphie, orchestre live, sensualité et fièvre, le tout sur un titre culte. Un peu léger pour une comédie musicale. Durant deux heures, on assiste donc à une sorte de pièce de théâtre avec quelques titres anecdotiques (mais heureusement en anglais !) en support, avec du second degré permanent tant les dialogues cultes sont aujourd'hui risibles ("Tu n'as pas besoin de courir le monde après ton destin comme un cheval sauvage"). Le public survolté ne s'y trompe pas, s'en donne à coeur joie et les rires fusent lors des scènes cultes du porté dans l'eau. La mise en scène, avec un simple écran géant et un effet aquatique et sonore qui laisse à désirer, amuse véritablement les spectateurs qui n'hésitent par ailleurs pas à pousser des cris lors des scènes d'amour !

Les fans seront donc conquis tant le show, aux décors légers mais corrects, est fidèle au film (Cécile Mazéas qui interprète Bébé est bluffante, Corentin Mazo, dans la peau du charismatique Johnny, est moins convaincant), mais les amoureux d'énergie, de musique et de comédies musicales flamboyantes resteront sans doute sur leur faim.

Découvrez la bande-annonce de "Dirty Dancing, le musical" :
Julien GONCALVES
Plus d'infos sur "Flashdance, the musical" sur le site officiel.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés