Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de David Guetta > David Guetta : critiqué pour ses concerts en Arabie Saoudite, il répond à la polémique
C'est dit !
lundi 27 décembre 2021 16:58

David Guetta : critiqué pour ses concerts en Arabie Saoudite, il répond à la polémique

David Guetta s'est produit pour la deuxième fois dans un festival en Arabie Saoudite il y a quelques jours. Une performance qui a essuyé des critiques d'activistes dénonçant la violation des droits humains au sein du royaume. Auprès de Billboard, le DJ se défend : "Je suis payé pour venir dans n'importe quel pays".
Crédits photo : Bestimage
Elu meilleur DJ du monde, David Guetta a pris l'habitude de jouer aux quatre coins de la planète. Sauf qu'un récent concert donné en Arabie Saoudite ne passe pas. Celui à qui l'on doit les tubes "Titanium" ou "Family" a déjà mixé à de nombreuses reprises dans les pays du Golfe Persique, comme aux Emirats Arabes Unis où il a joué en février dernier depuis l'héliport au sommet de l'hôtel Burj Al Arab à Dubaï dans le cadre de ses concerts United At Home, au profit de l'Unicef et de l'opération Dubai Cares' Education Uninterrupted, pour limiter l'impact de la pandémie de Covid-19 sur l'éducation des enfants. Il a été également l'un des premiers artistes à être invités en Arabie Saoudite lorsque tourisme et divertissements ont été autorisés dans le royaume, se produisant alors du grand prix de Formula-E en 2018 ou encore l'année suivante au festival MDLBeast.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Je ne joue pas pour les politiciens, je joue pour les gens"


David Guetta est d'ailleurs retourné mixer au festival de musique qui se déroule à Riyadh, la capitale de l'Arabie saoudite, le 19 décembre dernier. Sauf que l'événement, où hommes et femmes ont été autorisés pour la première fois à danser ensemble en public, a suscité de nombreuses réactions négatives d'activistes et d'anonymes sur les réseaux sociaux, voyant ici une opération de communication afin de servir à redorer l'image de l'Arabie Saoudite, accusée à de nombreuses reprises de violations des droits humains. Les célébrités et influenceurs qui ont participé à apporter de la visibilité au festival MDLBeast, qui accueillait notamment DJ Snake, Steve Aoki, Alesso, The Blaze, Galantis, Jason Derulo, Lost Frequencies, Martin Garrix, Zedd, David Guetta ou Afrojack, ont eux aussi ont été pointés du doigt. Interrogé par Billboard à ce sujet, le DJ français a tenu à répondre aux accusations : « Je ne joue pas pour les politiciens, je joue pour les gens. Et vous savez, si je devais jouer uniquement dans les pays où je suis en total accord avec les dirigeants, je resterais probablement chez moi »

Au passage, David Guetta a défendu sa position : « Je ne dis pas ce que je dis parce que je suis payé. Je suis payé pour venir dans n'importe quel pays, et je peux être payé en Arabie saoudite, en Amérique, en Europe et en Amérique latine ». Malgré les critiques, le DJ de "Let's Love" ne compte pas se limiter et aller à la rencontre de tous ses fans : « Je veux pouvoir jouer pour les gens partout où je vais. Après, peut-être que j'irais en Chine ? Est-ce que je devrais arrêter d'aller en Amérique alors que je ne suis pas toujours d'accord avec certaines choses qui s'y passent ? ». Le message est passé !
Julien GONCALVES
Plus d'infos sur le site officiel et la page Facebook officielle de David Guetta.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de David Guetta sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés