Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dérapage > Actualité de Daniel Levi > Daniel Lévi saccage "Là-bas" devant près de 700 000 spectacteurs
Dérapage
mardi 19 juillet 2011 11:07

Daniel Lévi saccage "Là-bas" devant près de 700 000 spectacteurs

Le 14 juillet dernier, l'association "S.O.S Racisme" organisait un concert sur le Champ de Mars parisien devant près de 700 000 spectateurs, retransmis également sur Direct Star puis sur France 2. Un spectacle durant lequel Daniel Lévi, accompagné de Judith et Anggun, a massacré le tube de J.-J. Goldman "Là-bas", suite à une panne de prompteur : découvrez la vidéo !
Crédits photo : Capture d'écran Pure Charts
C'est à l'occasion d'un concert géant et gratuit organisé par "S.O.S Racisme" que plus d'une vingtaine d'artistes, français comme internationaux, ont pris possession du Champ de Mars, le 14 juillet dernier. Parmi eux, Julian Perretta, Raggasonic, Bénabar, William Baldé, Grace, Yannick Noah, Neg'Marrons, Youssoupha, Nolwenn Leroy, Big Ali, Soprano, Michel Delpech, Grégoire, Irma, Joyce Jonathan, Shy'm, Pascal Obispo, Kassav', Sheryfa Luna, Abd Al Malik, Wallen, Tiken Jah Fakoly... mais aussi Daniel Lévi, Judith et Anggun, chargés de reprendre en trio (?) le tube de J.-J. Goldman et Sirima, "Là-bas" (Top 2 en 1988). Un trio pour un duo original qui n'aura pas suffi à sauver les meubles d'un carnage dû à une panne de prompteur. Trois artistes en dilettante, sans donner l'once de quoique ce soit (ni aux spectateurs, ni à ses partenaires) venus en touristes faire plus de son que de sens, et incapables d'apprendre quelques lignes d'un classique de la variété française, pourtant maintes et maintes fois entendu. Une simple question se pose alors : où se trouve ainsi le respect du public se déplaçant pour les applaudir ?

Visionnez la prestation de Daniel Lévi, Judith et Anggun, "Là-bas" :



Une prestation irrespectueuse


Tous les artistes étaient réunis par un seul leitmotiv : la lutte contre la discrimination sous toutes ses formes, et faire en sorte que chacun reconnaisse dans l'autre une personne en droit de dignité. C'était la première fois depuis 20 ans, que "S.O.S Racisme" renouait avec les grands concerts en plein air.

Daniel Lévi est un auteur-compositeur-interprète et pianiste français, né le 26 août 1961 à Constantine en Algérie Française. Il passe toute son enfance à Lyon, où il se prépare à son métier de musicien en étudiant le piano pendant une dizaine d’années au conservatoire de cette ville. En 1983, il compose et enregistre son premier album intitulé "Cocktail". En 1991, il participe à la comédie musicale de Catherine Lara "Sand et les romantiques", sur la scène du Châtelet en y incarnant les rôles de Musset et de Chopin. Deux ans plus tard, il est engagé par les Studios Disney, pour interpréter en duo avec Karine Costa, la chanson du dessin animé Aladdin, "Ce rêve bleu" (Top 3 en 1994), mais c'est finalement Paolo Domingo qui a fait la voix et le chant du personnage dans le film. En 1996, les studios AB lui ouvrent leurs portes pour l’enregistrement de son second album, le très beau "Entre parenthèses", qu’il compose et réalise entièrement. Puis en 2000, il sort de l’ombre en incarnant le rôle de Moïse dans la comédie musicale d’Élie Chouraqui et Pascal Obispo, "Les dix commandements". Il porte au sommet de tous les charts la chanson phare "L'envie d’aimer'' (Top 2).
Thierry CADET
Pour en savoir plus sur Le concert pour l'égalité, visitez www.concertsosracisme.org
Pour en savoir plus sur Daniel Lévi, visitez universalmusic.fr/daniel-levi.
Visionnez le clip de Daniel Lévi, "L'envie d'aimer" (2000) :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?
  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés