Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Actualité de Daft Punk > Daft Punk en 5 chansons cultes : "Get Lucky", "One More Time"...
Dossier spécial
lundi 22 février 2021 19:04

Daft Punk en 5 chansons cultes : "Get Lucky", "One More Time"...

La séparation surprise de Daft Punk provoque une onde de choc dans le monde de la musique. Pure Charts vous propose de revenir sur la carrière du plus célèbre des groupes français à travers cinq tubes cultes.
Crédits photo : Columbia

Da Funk




Si l'annonce de la séparation de Daft Punk émeut autant le public, c'est que le duo français a été vital dans la popularisation de l'électro au milieu des années 90. S'il se rencontrent au lycée en 1987, c'est en 1993, soit six ans plus tard, que Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo forment Daft Punk. Très vite, le tandem se fait un nom sur la scène électro parisienne, attirant l'oeil et les oreilles des critiques. Et c'est en 1995, deux ans seulement après sa formation, que Daft Punk connaît son premier succès avec "Da Funk". Entêtant et bourré d'idées, ce titre, le deuxième single du groupe, pose les jalons de l'univers musical du groupe : un subtil mélange électro-rock basé sur plusieurs samples, ici ceux de Barry White et Vaughan Mason & Crew. Avec son clip énigmatique réalisé par Spike Jonze, dans lequel un homme à tête de chien déambule dans les rues de New-York, le succès est immédiat : "Da Funk" cartonne dans les clubs européens et atteint même la septième place des charts en France. Sans le savoir, les Daft Punk débutent là une carrière remplie de succès.

Around the World




Prendre trois mots, les répéter en boucle et en faire un tube planétaire ? Impensable pour certains, pourtant Daft Punk l'a fait ! Déjà repérés avec "Da Funk" deux ans plus tôt, les deux musiciens vont véritablement exploser avec "Around The World", single ultra répétitif dont on ne se lassera pourtant jamais. Sorti le 7 avril 1997, le titre va soutenir l'album "Homework" et propulser le duo casqué dans les enceintes des clubs du monde entier. Tandis que le disque se vend à plus de deux millions d'exemplaires dans le monde, le hit "Around the World" se classe à la première place des charts dance du Canada, du Royaume-Uni, des Etats-Unis ou de l'Italie, tandis qu'il grimpe jusqu'à la cinquième position en France. Et son succès, "Around the World" le doit surtout à son clip très inventif signé du génial Michel Gondry dans lequel des athlètes, des squelettes et des robots montent et descendent un escalier au rythme de la chanson, chaque groupe de personnes représentant un instrument. « J'ai réalisé à quel point la musique était géniale et simple. Il y a seulement cinq instruments différents, avec très peu de motifs, chacun créant de nombreuses possibilités. Ils utilisent toujours la répétition et s'arrêtent avant que ce soit "too much" » souligne le metteur en scène français. L'anecdote est connue de tous, mais on vous la rappelle quand même : on entend 144 fois « Around the World » au cours de la chanson, dans sa version album, et 80 fois pour sa version radio.

One More Time





Si "Homework" a révélé Daft Punk au monde entier, "Discovery" va littéralement les mettre sur orbite. C'est en 2001 que les deux Français dévoilent un deuxième album sur lequel leur house se pare de sonorités pop et funk, parées pour cartonner dans le monde entier. Et ça fonctionne ! Le titre "One More Time", qui ouvre l'album, connaît un succès immédiat. Si elle est écrite début 1998, c'est en novembre 2000 que la chanson déferle sur les ondes. Et celle-ci sera d'ailleurs marquée par des critiques concernant l'utilisation de l'auto-tune sur la voix du chanteur Romanthony. « Beaucoup de gens se sont plaints que les musiciens utilisent l'auto-tune. Ça me rappelle la fin des années 70 où des musiciens en France tentaient d'interdire les synthétiseurs... Ce qu'ils ne voyaient pas, c'est qu'il était possible d'utiliser ces instruments d'une façon nouvelle plutôt que simplement pour remplacer les instruments d'avant » confessera plus tard Thomas Bangalter. Numéro un en France (où il sera la BO des NRJ Music Awards) et au Portugal, deuxième au Royaume-Uni, troisième en Espagne... "One More Time" est un succès dans toute l'Europe. Seuls les Etats-Unis résistent au phénomène, le titre ne dépassant pas la 61ème place. Là encore, le succès du morceau passe par son clip, qui est en réalité une scène du film animé "Interstella 5555: The Story of the Secret Star System" et qui fera, pour beaucoup, sa renommée.

Harder, Better, Faster, Stronger





Si "One More Time" a participé pour beaucoup à l'énorme succès de "Discovery", il ne faudrait pas oublier le joli tube qu'a été "Harder, Better, Faster, Stronger", quatrième single extrait de l'album. Entièrement construit autour d'un sample de "Cola Bottle Baby" par Edwin Birdsong, le morceau de Daft Punk se construit sur une série de courtes phrases, inspirées de la fin du générique de la série "L'homme qui valait trois milliards" : « Work it / Make it / Do it / Makes us / Harder / Better / Faster / Stronger ». De quoi rentrer immédiatement en tête ! Bien qu'excellent, le single connaîtra un succès moindre que "One More Time", notamment en France où il ne dépassera pas la 17ème place du classement des meilleures ventes de singles. Néanmoins, le titre cartonne au Royaume-Uni où il atteint la troisième place des charts et est certifié single d'argent. Quatre ans après sa sortie, "Harder, Better, Faster, Stronger" sera remis au goût du jour par Kanye West qui sample la chanson pour son propre morceau "Stronger", qui deviendra un de ses premiers gros tubes.

Get Lucky





Huit ans. C'est le temps d'attente interminable entre les sorties des albums "Human After All" en 2005 et "Random Access Memories" en 2013. Cette année-là, le duo casqué suscite l'événement avec la sortie d'un quatrième album davantage marqué par la funk des années 70, en faisant appel à de véritables stars de l'époque comme Giorgio Moroder ou Nile Rodgers, tout en les remettant à la mode. Ce dernier met d'ailleurs ses services, et ses riffs de guitare immédiatement reconnaissables, sur "Get Lucky", single marquant le grand retour de Daft Punk. Dévoilé le 19 avril 2013, le morceau est, encore une fois, un immense succès pour le duo français mais aussi pour Pharrell Williams, qui opère la partie vocale du titre. Véritable tube de l'été 2013, l'entêtant "Get Lucky" se vend à plus de 9 millions d'exemplaires et atteint la première place des charts dans 32 pays, tout en remettant le funk à l'honneur. Devenu un des plus gros tubes de la décennie, "Get Lucky" recevra même la récompense suprême de l'Enregistrement de l'année aux Grammy Awards. Quant à l'album "Random Access Memories", dont il est tiré, il se vendra à plusieurs millions d'exemplaires dans le monde (dont plus de 800.000 copies en France) et donnera naissance à deux autres tubes : "Instant Crush" et "Lose Yourself To Dance".
Théau BERTHELOT
Retrouvez Daft Punk sur son site internet officiel ou sa page Facebook.
Écoutez/téléchargez la discographie de Daft Punk sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Daft Punk :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés