Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Christophe Willem > Christophe Willem : harcèlement, insultes... Il explique pourquoi il a quitté Twitter
C'est dit !
vendredi 22 janvier 2016 11:11

Christophe Willem : harcèlement, insultes... Il explique pourquoi il a quitté Twitter

Harcelé depuis cinq ans par un internaute sur Twitter, Christophe Willem a préféré supprimer son compte. "Cette personne a créé 250 profils pour me nuire" a-t-il expliqué, révélant avoir porté plainte, sans réaction de la justice ni du réseau social.
Crédits photo : Abaca
Christophe Willem veut faire changer les choses sur Twitter. Il y a quelques jours, le chanteur a fermé son compte, suivi par 350.000 abonnés, las d'être exposé à un « flot permanent de haine ». Préférant rassembler ses fans sur Facebook, l'interprète de "Double Je" vient de donner une interview à l'Express pour s'expliquer. « Cela fait cinq ans qu'une seule et même personne me harcèle quotidiennement » a-t-il révélé, assurant « recevoir jusqu'à 200 tweets par jour » et que ce harcèlement était devenu « insupportable ». « Entre le mois de septembre et aujourd'hui, cette personne a créé 250 profils Twitter différents pour me nuire. Mon compte était complètement parasité et mes fans se faisaient, eux aussi, insulter quotidiennement » a déclaré l'artiste, qui a signalé cette personne à Twitter « sans résultat », avant de « déposer une plainte déclarée irrecevable ».

"Les attaques pouvaient aussi porter sur ma sexualité"


« La justice m'a dit: 'Vous êtes une personnalité publique, si vous ne supportez pas la critique, il ne faut pas s'inscrire sur ce réseau social. En réalité, je n'ai aucun problème avec la critique, ce n'est pas du tout la question » a-t-il dénoncé, s'estimant s'être « retrouvé face à un mur ». Pourtant, l'internaute en question est allé très loin, selon Christophe Willem, qui ne comprend toujours pas une telle agressivité : « Elle me dictait mon attitude. (...) Si le matin je ne disais pas 'bonjour' et le soir 'bonne nuit', j'étais inondé de tweets insultants. Elle divulguait également des informations personnelles telles que les adresses de membres de mon entourage. Les attaques pouvaient aussi porter sur ma sexualité ou sur mes fans. J'ai même essayé de discuter avec elle par messages privés, elle m'a dit clairement: 'Ma volonté c'est de te nuire, de détruire ta carrière' ».

"Nous sommes des cibles faciles"


Victime d'un « harcèlement permanent », Christophe Willem reproche à Twitter « l'absence d'un comité d'éthique qui permettrait de suspendre l'accès de certains utilisateurs à des comptes ». Pour l'interprète de "Après toi", qui rappelle ne pas être en guerre contre les réseaux sociaux et n'avoir « aucun problème avec la liberté d'expression », « Twitter ne protège pas suffisamment ses utilisateurs » et « une autorité de régulation est nécessaire ». D'autant que pour lui les artistes restent « des cibles faciles ». A ce jour, Twitter n'a jamais réagi à l'affaire.
Julien GONCALVES
Suivez l'actualité de Christophe Willem sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouvel album "Parait-il" de Christophe Willem sur Pure Charts.
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Christophe Willem - Falling
Christophe Willem
Clip Christophe Willem - Pas Si Loin
Christophe Willem
Clip Christophe Willem - L'Amour Me Gagne
Christophe Willem
Clip Christophe Willem - Jamais Dû
Christophe Willem
Clip Christophe Willem - Si Je Tombais
Christophe Willem

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Tokio Hotel

    Tokio Hotel

    Assiste à la pré-écoute de l'album !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP