Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Christophe Willem > Christophe Willem se confie : la genèse de "Rio", la scène de nu de son dernier clip...
Interview
samedi 05 août 2017 10:00

Christophe Willem se confie : la genèse de "Rio", la scène de nu de son dernier clip...

Croisé lors des Francofolies de la Rochelle, Christophe Willem a accepté d'en dire plus sur son nouvel album "Rio", attendu le 29 septembre. Sa genèse au Brésil, le clip décalé et coquin de "Marlon Brando".... Confidences !
Crédits photo : Pochette de l'album
Christophe Willem est sur tous les fronts. A 34 ans, le chanteur révélé dans "Nouvelle Star" publiera à la rentrée son cinquième album "Rio", témoin des mille et unes envies qui l'animent. Les grands écarts, il s'en amuse : la semaine du 14 juillet, l'artiste s'est mis à courir nu dans les rues d'une banlieue américaine aisée pour son clip "Marlon Brando" avant de chanter, quelques jours plus tard, le répertoire de Michel Berger en piano-voix pour un concert événement. « Je revendique ! C'est là tout l'intérêt de la chose. Je n'aime pas être enfermé dans des cases. Je trouve ça hyper intéressant de pouvoir défendre un album pop avec une image beaucoup plus décalée, de jouer avec la dérision, tout en proposant un projet extrêmement chic et presque pointu. Ce n'est pas un grand écart : ça reste de la musique. C'est juste une expression différente. Ça m'amuse beaucoup » assure avec malice Christophe Willem, que Pure Charts a pu rencontrer lors des Francofolies.

"Aujourd'hui, on est dans une apologie du vide"


Premier extrait funky de ce nouvel opus, "Marlon Brando" cache derrière sa réalisation loufoque une critique de la société actuelle. « L'idée est tirée du film "The Truman Show". Aujourd'hui, les gens veulent exister coûte que coûte sans rien de particulier ! On est dans une surenchère de l'apologie du vide. Moi je me rappelle, à l'époque où j'ai fait la "Nouvelle Star", on avait une motivation : faire de la musique. On ne voulait pas devenir célèbre, on s'en foutait. Quand je croise des personnes très sympathiques dans la rue qui me disent : "Je voudrais devenir connu, que me conseillez-vous de faire ?"... ben déjà, ne partez pas de ce principe-là ! (Rires) Aujourd'hui, la notoriété est au dessus de tout et on oublie que ce n'est pas une finalité. C'est la conséquence et la base, ça reste de proposer quelque chose et d'obtenir une crédibilité quelque part. C'est ça que le clip, de manière très humoristique, raconte ».

"Il y a une urgence de vivre à Rio"


Pour autant, l'album ne prétend pas porter une dimension politique. De l'aveu de Christophe Willem, celui-ci a d'abord été fait « pour s'amuser » : « Je suis parti à Rio l'an dernier au mois d'août durant les Jeux Olympiques pour faire l'hymne de la Francophonie avec Inna Modja, Black M et Manu Dibango et j'ai été totalement halluciné. Tout le monde me disait de faire attention, qu'il ne fallait pas traîner dehors... mais il y a une espèce d'urgence de vivre dans cette ville que je trouve incroyable. Il y a une extrême pauvreté, une extrême richesse et les gens sont quand même remplis de joie ! ». Un contraste saisissant avec les mentalités ici, en France. « Quand je suis revenu ici, je me suis rendu compte du snobisme avec lequel on vit : on est blasé tout court. Alors il y a des événements qui nous font des électrochocs. Cette série d'attentats, cette mobilisation citoyenne où une fraternité s'est créée... C'est tellement beau. Mais la déception est tellement énorme quand on voit que tout le monde a oublié trois jours après qu'on se dit : Mais de quoi avons-nous besoin de plus pour réagir ? Pour lâcher prise et profiter du moment présent ? Cet album, pour moi, parle de tout ça. Dans le fond, ça ne parle pas beaucoup de moi mais de ce que j'ai pu observer durant cette dernière année. Et c'est à Rio que j'ai écrit la plupart des textes. Le fait d'être dans un anonymat le plus total, ça simplifie le rapport humain. J'ai ressenti là-bas une énergie positive » révèle Christophe.

Un album dans la lignée de "Inventaire"


Que les inconditionnels se rassurent, toutes les chansons de "Rio" ne seront pas aussi légères que "Marlon Brandon" ou "Copacabana". Capable de mouvoir sa voix dans tous les registres, Christophe Willem ne s'est donné aucune limite. « J'ai composé cet album avec Aurélien, avec qui je suis sur scène. J'ai écrit la plupart des chansons seul et certaines avec Igit. Zazie signe deux textes. Ça s'est fait en petit comité ! Il y a une cohérence et même temps une diversité dans le parcours musical. Ça rappelle beaucoup mon premier album "Inventaire" dans le mélange de sons » confesse le chanteur, précisant qu'il y aurait « un titre à la Coldplay » intitulé "Restart". Un programme alléchant à découvrir le 29 septembre !
Yohann RUELLE
Suivez l'actualité de Christophe Willem sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouvel album "Parait-il" de Christophe Willem sur Pure Charts.
L'interview
13/07/2017 - Ce soir aux Francofolies de La Rochelle, Christophe Willem aura "carte blanche" pour s'approprier le répertoire riche et emblématique de Michel Berger. Avec Yvan Cassar, le chanteur raconte la genèse de ce projet fou pour Pure ...
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Christophe Willem - Falling
Christophe Willem
Clip Christophe Willem - Pas Si Loin
Christophe Willem
Clip Christophe Willem - L'Amour Me Gagne
Christophe Willem
Clip Christophe Willem - Jamais Dû
Christophe Willem
Clip Christophe Willem - Si Je Tombais
Christophe Willem

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?
  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP