Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Calogero > Calogero raconte ses débuts difficiles : "On disait que je ne ferai jamais rien de ma vie"
C'est dit !
samedi 02 décembre 2017 10:27

Calogero raconte ses débuts difficiles : "On disait que je ne ferai jamais rien de ma vie"

Si Calogero est aujourd'hui l'un des chanteurs préférés des Français, tout n'a pas été si simple pour lui à ses débuts. De ses professeurs aux professionnels de l'industrie musicale, peu ont tout de suite cru au pouvoir de ses chansons. L'artiste se confie...
Crédits photo : Bestimage
"En apesanteur", "Face à la mer", "Si seulement je pouvais lui manquer", "Pomme C", "C'est dit", "Un jour au mauvais endroit", "Le portrait", "Je joue de la musique"... Les succès populaires de Calogero sont nombreux. En 18 ans de carrière, l'artiste français s'est imposé comme le faiseur de tubes par excellence. Un sens de la mélodie, inspiré par les Beatles. « Ils m'ont donné le goût de composer des morceaux. J'ai beaucoup d'admiration pour les gens qui savent écrire des chansons, ce qui n'est pas facile. Il y a des artistes qui sont de véritables performeurs sur scène mais qui ne font pas forcément des bonnes chansons. Tous les groupes que j'aime, tous les chanteurs que j'admire, ce sont des gens qui savent faire des chansons » a confié Calogero dans une interview à Pure Charts.

"Ça peut détruire un gamin"


Récompensé deux fois aux NRJ Music Awards, trois trois aux Victoires de la Musique, et alors que son nouvel album "Liberté chérie" a déjà séduit plus de 200.000 fans, l'artiste a été auréolé du Grand prix SACEM de la chanson française (créateur-interprète). « Je suis toujours très fier de recevoir un prix puisque je n'ai jamais eu de bonnes notes ou de prix à l'école. Recevoir des prix qui correspondent au métier que j'ai voulu faire, j'en suis fier » a-t-il confié, honoré et touché, sur la scène de la salle Pleyel face à la profession. Une revanche sur l'enfance ? « C'est pas de la revanche mais quand même, comme plein de gens, les profs disaient à mes parents : "Il ne fera jamais rien de sa vie". Donc un peu... Il y a un truc comme ça. Ça peut détruire un gamin de dire ça » a-t-il expliqué sur le plateau de "Quotidien".


Mais Calogero a tenu bon et il s'est accroché à ses rêves. « J'ai commencé très jeune, à 16 ans. Je suis sous contrat depuis que j'ai 17 ans. C'est fou ou pas ? C'est dingue ! » s'est souvenu l'interprète de "Fondamental", qui a crée son groupe les Charts en 1987. Mais quand il s'est lancé en solo en 1999, tout n'a pas été si simple pour lui malgré les apparences. « Quand je suis arrivé avec mon premier album "Au milieu des autres", tout le monde me donnait son avis - normal - et certains disaient : "Il n'y arrivera jamais car il a le cul entre deux chaises". Mais c'est exactement pour ça que j'y suis arrivé ! » a révélé Calogero à Pure Charts, qui a depuis inversé la tendance. Un beau destin !

Regardez Calogero évoquer ses débuts :
Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez calogero.fr et la page Facebook de Calogero.
Écoutez et/ou téléchargez la discographie de Calogero sur Pure Charts
Calogero en interview
26/08/2017 - Calogero fait cette semaine son grand retour avec l'album "Liberté Chérie". Autour d'un café, le chanteur s'est confié à Pure Chars sur la genèse de ce disque en forme d'exutoire, son admiration pour les Beatles et Michel Berger, l'héritage rock et variété qu'il revendique et les Enfoirés. Rencontre avec un ...
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Calogero :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP