Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de BLACKPINK > BLACKPINK en concert à Paris : l'armée rose fait sa révolution
Nous y étions
lundi 12 décembre 2022 18 :30

BLACKPINK en concert à Paris : l'armée rose fait sa révolution

Hier soir, le groupe BLACKPINK, ambassadeur mondial de la K-Pop, a posé ses valises et ses marteaux lumineux à l'Accor Arena de Paris pour le premier de deux concerts ultra attendus. Pyrotechnie, confettis, cris d'hystérie : le spectacle, mécanique mais étourdissant, a conquis une foule aux anges. On y était, on vous raconte.
Crédits photo : Bestimage
À force de scander « Blackpink in your area » à longueur de morceaux, il fallait bien que la prophétie se réalise ! Trois ans après une apparition au Zénith de Paris, le girls band sud-coréen le plus populaire de la planète a rempli pour la première fois de sa carrière l'Accor Arena - Bercy pour les intimes - hier soir dans une ambiance incandescente malgré les températures très fraîches. Le prix élevé des places pour la tournée "Born Pink" n'a pas découragé les Blinks, venus du continent tout entier pour applaudir leurs idoles : l'Arena, pleine à craquer, est illuminée par des marteaux lumineux roses (à 75 euros l'unité...) avant même le début du concert. Sur les écrans géants, à travers une rétrospective de leurs meilleurs clips, Lisa, Jisoo, Rosé et Jennie semblent déjà prêtes à en découdre face à des fans reproduisant au millimètre près les chorégraphies du quatuor, scandant à tue-tête les paroles en coréen de leurs chansons préférées. Autant dire que les décibels ont grimpé en flèche lorsque les lumières s'éteignent, sur les coups de 20h15, pour la diffusion d'une vidéo d'introduction baptisée "Le jardin enchanté". Soudain, les projecteurs se braquent sur les quatre vedettes du soir, alignées en jupettes nacrées perlées d'or, telles des déesses. Et l'on se prend en pleine figure une décharge d'adrénaline.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Un spectacle bling-bling ultra maitrisé


Dès les premières secondes du méga-tube "How You Like That", tout est déjà là : le charisme des quatre popstars irradie Bercy, sous un déluge d'effets de lumières et de pyrotechnie qui vrille la rétine, et une pluie de confettis. Un mur géant d'écrans - faisant office de rideau - donne de l'ampleur à une scénographie composée de plateformes montantes ou descendantes, d'une structure penchée et d'une avant-scène qui transperce la fosse. Pas moins de 14 danseurs - 8 femmes et 6 hommes athlétiques - entourent la formation au fil des hits qui s'enchaînent sans qu'on ait le temps de reprendre son souffle ("Pretty Savage", "Whistle", "Lovesick Girls"...) durant ce premier tableau. Les chorégraphies, mélanges de challenges TikTok et de mouvements plus complexes sous des arches fleuries qu'on déplace aux quatre coins de la scène principale, sont exécutées avec la rigueur d'un métronome. Sticks, pancartes et smartphones brandis comme des étendards, le public n'en perd pas une miette ! Quatre musiciens, dissimulés en arrière-scène avant d'être présentés un peu plus tard à la foule, complètent cet impressionnant dispositif. L'argent investi par les fans était certes conséquent, mais le jeu en vaut la chandelle : c'est du grand spectacle.

Lisa et Jennie mènent la danse


Fatalement, la mécanique de ce show séquencé ne laisse guère de place à l'improvisation. Aussi, trois interludes excessivement étendus, dignes des publicités luxueuses de parfumerie, cassent le rythme lorsque les quatre artistes doivent changer leurs tenues. Quand Rosé fait face à un problème de lacets sur une chaussure compensée, ses trois camarades semblent prises au dépourvu de devoir meubler quelques secondes qui n'étaient pas programmées. Mais on oublie vite ces petits détails car Lisa, Jisoo, Jennie et Rosé mettent véritablement du coeur à l'ouvrage. Soulignons, déjà, la performance que représente d'assurer deux heures de concert en chantant et en dansant simultanément. Alors oui, les refrains sont secondés par une bande-son mais toutes les quatre nous ont paru maitriser le phénomène qu'est devenu BLACKPINK de bout en bout. La vraie bonne idée de cette tournée est de laisser chacune d'entre elles briller durant des prestations en solo. Si Jisoo, la seule à ne pas avoir droit à cet honneur, s'est contentée d'une reprise du titre "Liar" de Camila Cabello, Jennie et Lisa ont véritablement crevé l'écran avec leur savoir-faire et leur badass attitude, sur l'excellent "Lalisa" et même un inédit. Rosé, elle, s'est démarquée en apportant un souffle plus rock à "Hard to Love" et "On The Ground". Un peu d'individualité bienvenu dans cet univers qui préfère souvent gommer les personnalités.



Tout est donc bien calibré mais fort heureusement, quelques prises de parole apportent un peu d'humanité à cette grosse machinerie. Lorsqu'elles évoquent le lien qui les unit au public ou la ville de Paris, les filles, pétries de sincérité, ont des étoiles plein les yeux. « On ne s'attendait pas du tout à une foule aussi dingue. Ça veut dire beaucoup pour nous de voir que vous êtes aussi nombreux à être venus aujourd'hui » avoue Jennie, provoquant une vague de tremblement dans les gradins. On a surtout aimé cette particularité du rappel où il n'y a aucune chorégraphie prédéfinie. Les quatre filles ont pu jouer avec les fans et deux caméras embarquées, multipliant les câlins complices et les coeurs, avec beaucoup plus de naturel, affichant une complicité non feinte sur "Yeah Yeah Yeah" ou le bouillant "BOOMBAYAH". Grands sourires aux lèvres, Jennie, Jisoo, Rosé et Lisa ont pris le temps de remercier leurs danseurs, leurs musiciens et tout le staff technique derrière ce concert avant de disparaître sous une trappe. On espère pour tous les Blinks que le deuxième concert de ce soir sera au moins aussi réussi que ce premier show époustouflant !

Setlist du concert de BLACKPINK à l'Accor Arena


Acte I
How You Like That
Pretty Savage
Whistle
Don't Know What to Do
Lovesick Girls

Acte II
Kill This Love
Crazy Over You
Playing with Fire
Tally
Pink Venom

Acte III
Jisoo : Liar (reprise de Camila Cabello)
Jennie : "You & Me"
Rosé : Hard to Love
On The Ground
Lisa : LALISA
MONEY

Acte IV
Shut Down
Typa Girl
DDU-DU DDU-DU
Forever Young

Rappel :
Yeah Yeah Yeah
BOOMBAYAH
As If It's Your Last
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2023 Webedia - Tous droits réservés