Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Angele > Angèle devenue "une figure du féminisme" malgré elle avec "Balance ton quoi"
C'est dit !
dimanche 17 novembre 2019 12:29

Angèle devenue "une figure du féminisme" malgré elle avec "Balance ton quoi"

Avec "Balance ton quoi", Angèle a signé un tube à message féministe et anti-sexiste. En interview pour l'AFP, la chanteuse belge avoue être devenue, malgré elle, une "figure du féminisme".
Crédits photo : Charlotte Abramow
« Laisse-moi te chanter, d'aller te faire en... ». Cela fait bientôt un an que la France fredonne les paroles de ce tube. Avec "Balance ton quoi", Angèle a réussi à transformer une chanson au message anti-sexiste en un véritable tube, certifié single de diamant grâce à 52 millions de vues et 63 millions de streams. Interrogée par l'AFP, la chanteuse aux 500.000 albums vendus assure ne pas pouvoir être « la porte-parole de toutes les femmes » : « Je peux juste être une des figures du féminisme, et d'ailleurs malgré moi ». A l'ère du mouvement #MeToo, son titre est devenu un véritable cri de ralliement, à sa plus grande surprise : « Quelques mois après la sortie de l'album, je me suis dit que le morceau "Balance ton quoi" devenait malgré moi politique alors que j'avais écrit un état des lieux, un truc que je vivais en tant que jeune fille, dans la rue, au travail, n'importe où ».

"J'ai réalisé la légèreté des paroles"


Il y a un an, en interview pour Pure Charts, Angèle évoquait ce mouvement : « Soudainement en 2017, plein d'hommes se sont rendus compte (...) que le sexisme était quelque chose de réel, qui existait. C'est comme si il avait fallu que toutes les femmes se sentent d'un coup libres et légitimes d'en parler pour que ça existe ». Aujourd'hui, la chanteuse dit avoir beaucoup appris : « Je me suis plus instruite depuis sur le féminisme, car j'ai réalisé la légèreté des paroles. Je ne regrette pas, ça reste juste, mais ça reste les paroles d'une jeune fille de 21 ans qui est dans un milieu vachement privilégié ». Aujourd'hui, Angèle se dit heureuse d'avoir sensibilisé au sujet du sexisme avec sa chanson : « Des filles et des garçons me disent : "On l'écoute tous à l'école" » indique-t-elle, même si elle assure que « le combat n'est pas fini ».

"Il faudra que je me fasse un peu oublier"


Dans la suite de l'entretien, l'interprète de "Oui ou non" est revenue sur l'incroyable succès qu'elle connaît depuis un an. Alors qu'elle vient de sortir la réédition de son premier album "Brol" et d'annoncer un troisième concert à l'AccorHotels Arena, la sensation belge réalise à quel point elle est demandée : « Au début, j'avais du mal, maintenant je comprends que c'est comme ça. Je pourrais juste arrêter la musique si je veux qu'on me foute la paix, mais je ne veux pas arrêter, j'ai appris à m'adapter ». Elle parle même d'un « tourbillon ». La double gagnante aux Victoires de la Musique et aux NRJ Music Awards songe à prendre une pause, mais ne sait de quelle manière l'aborder. Alors, elle « rajoute des dates » car elle ne se « voit pas s'arrêter » : « Je me pose beaucoup la question sur la suite et la fin de l'exploitation de l'album : le jour où je dois me retirer pour faire le deuxième album, il sera important de ne plus être présente sur les réseaux sociaux. Les réseaux, c'est lié au projet. Je me suis fait connaître comme ça, il faudra que je me fasse un peu oublier ». Ses tubes, eux, ne seront sûrement pas oubliés de sitôt.

Regardez le clip "Balance ton quoi" d'Angèle :
Théau BERTHELOT
Suivez l'actualité d'Angèle sur sa page Facebook !
Ecoutez et/ou téléchargez le premier album d'Angèle sur Pure Charts.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants
  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP