Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Alex Hepburn > 5 questions à Alex Hepburn pour son retour avec "I Believe"
Interview
samedi 24 février 2018 12:40

5 questions à Alex Hepburn pour son retour avec "I Believe"

Cinq ans après le tube "Under", Alex Hepburn est de retour avec "I Believe", annonçant l'arrivée d'un nouvel. En interview, la chanteuse britannique raconte sa longue pause, son changement radical de style de vie et lève le voile sur ses chansons à venir. Entretien avec une artiste bien dans ses baskets.
Crédits photo : DR
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Comment tu as vécu le succès de "Under" en 2013 ?
Je l'ai bien vécu ! (Rires) Non mais c'est vrai que je ne m'attendais pas à avoir un tel succès, je cherchais même un travail à l'époque avant que ça sorte. Je n'étais pas du tout préparée. Je n'étais pas sûre... Je ne suis pas quelqu'un de négatif, mais je ne m'attendais pas à ce que ça explose. Ça m'a beaucoup appris. Comme de ne pas fumer, de ne pas boire, faire beaucoup de sport... (Rires) Pour être en forme car ce boulot demande beaucoup d'exigence physique et mentale. Il faut vraiment être en pleine forme. Ça ne marche pas la vie rock'n'roll.

« Je n'ai pas cherché à courir après des tubes »
Quel a été le déclic de ce changement radical ?
Je ne vais jamais plus loin que deux coupes de champagne, je ne fume plus de cigarettes et je fais une heure de sport par jour, sauf le dimanche. Mais c'est surtout venu car j'ai eu un gros événement dans ma vie entre le dernier album et maintenant. Je n'ai pas trop envie d'en parler, ça m'a beaucoup bouleversée. J'ai dû me retrouver et me reconstruire. C'est pour ça que ça a mis si longtemps pour faire ce nouvel album. Ça n'a pas été difficile de l'écrire, parce que j'avais tellement d'histoire à raconter. Mais l'album est né dans la douleur. J'ai eu beaucoup de merdes dans ma vie, je ne sais pas pourquoi. Mais il n'y a pas que de la misère dans l'album, il y a toujours une lumière au bout du tunnel. Je suis hyper fière de cet album.

Regardez le clip "I Believe" d'Alex Hepburn :



A quoi peuvent s'attendre les fans sur ce nouvel album, défendu par "I Believe" ?
Je suis revenue aux racines de pourquoi j'ai commencé à faire de la musique. Je me suis entourée d'une équipe en Angleterre qui m'a permis de faire ce que je veux faire, sans m'influencer dans la direction ou sur les titres. Tu sais, les gens pensent souvent savoir ce qui est le mieux pour toi... S'il y a quelque chose qui est 100% Alex Hepburn, c'est ce nouvel album. Je n'ai pas cherché à courir après des tubes, j'ai voulu faire de la bonne musique. Je suis très fière de ça. Je ne dis pas que je n'ai pas eu ça sur le premier album, j'ai eu de la chance car je ne savais pas ce que j'avais entre les mains. J'ai débuté en écoutant James Brown, Nina Simone, Etta James. Mes parents écoutaient ça. Sur cet album, tout va ensemble, tout ce qu'il y a dedans, c'est ce que j'ai vécu. Je pense que tout le monde peut s'identifier à ces expériences de la vie.

« Les majors formatent les chansons »
Je me trompe si j'ai l'impression que "Under", ce n'était pas vraiment toi ? C'était un peu trop marketing...
Non, c'est la production qui fait ça. A la base, la chanson je l'ai écrite car ça venait du fond de moi. Je n'écris jamais en me disant : "Ça va se vendre". Après, la façon dont tu produis n'importe quel titre, ça devient pop. A la base, cette chanson elle était en piano-voix, après il faut la formater. Si j'étais en indépendant, ce serait différent. Mais les majors vont la formater pour qu'elle glisse dans les playlists avec les autres tubes. Et puis un succès comme ça, ça aide à prouver ce que tu vaux donc maintenant le label me laisse avoir mon univers.

Cet album aura des sonorités soul comme le premier extrait "I Believe" ?
C'est super soul, mais après j'ai aussi des titres up tempos. Parce que je n'ai pas envie de faire une scène avec que des chansons lentes, sinon tout le monde s'endort ! (Rires) J'ai essayé de mélanger la musique que j'aime, le hip hop, et le live avec la voix. Entre rétro et contemporain. C'est à la fois hip hop, soul et pop. Je me remets doucement à faire mon travail après plusieurs années, donc c'est comme si je recommençait de zéro. Je veux faire ce que j'aime car le succès et l'argent ne fait pas le bonheur. (Sourire)

Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP