Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Clip "Crop Top" : Aloïse Sauvage dénonce les violences faites aux femmes
Clip
vendredi 10 juin 2022 16 :03

Clip "Crop Top" : Aloïse Sauvage dénonce les violences faites aux femmes

Deux ans après son premier album "Dévorantes", Aloïse Sauvage amorce la suite avec son nouveau single "Crop Top", où elle met en avant le consentement et les violences faites aux femmes. Regardez son clip puissant, avec l'apparition de l'acteur Reda Kateb !
Crédits photo : Capture YouTube
Aloïse Sauvage a été coupée en plein élan. En février 2020, après avoir fait sensation avec son EP "Jimy" et brillé sur la scène des Victoires de la Musique, la chanteuse proposait son premier album "Dévorantes". Mais l'éclatement de la crise sanitaire et les confinements successifs ont mis un frein à la vie de ce disque prometteur et vivifiant, porté par les singles "A l'horizontale", "Omowi" ou "Si on s'aime". « Ça a annulé la tournée, la Cigale, l'Olympia (...). Donc oui un peu dur à encaisser, on ne va pas se mentir, mais je suis plutôt du genre à avoir un état d'esprit focus sur les choses positives. Du coup, je pense que la vie fait bien les choses. (...) Je n'ai aucun regret de la période passée, elle m'a apporté beaucoup de choses dans la prise de recul » analyse Aloïse Sauvage dans une interview à paraître sur Pure Charts. Aujourd'hui, après avoir abordé l'affirmation de soi sur l'ego trip "Focus", Aloïse Sauvage dénonce le sexisme ambiant, les violences faites aux femmes ou le harcèlement de rue sur son nouveau single "Crop Top".

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Non c'est non"


« "Crop Top" est né de plein de situations vécues. Pas personnellement, mais comme tout le monde, de ce qui se passe médiatiquement et quand tu as des amies qui vivent des choses autour de toi... J'avais envie d'aborder dans une chanson, sous couvert d'un flow rythmé, limite festif, très ironique et cynique, plusieurs thèmes : le consentement évidemment, les féminicides, le fait qu'on ne puisse pas porter de crop top à l'école. (...) Je suis très satisfaite de ce que ça a donné » nous révèle la chanteuse, consciente d'avoir un titre fort entre les mains. « Non c'est non c'est non / Quand on dit "non non" c'est "non non non non non" / Est-ce que t'entends ? / Faut t'le dire comment ? Non c'est non c'est non / Quand on dit "non non" c'est "non non non non non" / Est-ce que t'entends ? / Est-ce que t'entends ? » lance Aloïse Sauvage en s'adressant aux « mâles dominants » avec une ironie mordante sur une rythmique afro-pop, taillée pour que son "Crop top" devienne un hymne.

Regardez le clip "Crop top" d'Aloïse Sauvage :



Dans le clip sororal de "Crop top", la chanteuse se promène avec ses copines quand elle succombe à une pulsion : s'introduire sur un stade de football pour danser et scander ses paroles féministes et nécessaires avec force : « Hémoglobine de toutes mes copines qu'ont pas dit oui un jour à un débile / Hémoglobine de toutes mes copines : pourquoi tu penses qu'on colle des affiches ? ». Mais gare au gardien joué par l'acteur Reda Kateb qui viendra les chasser ! Bonne nouvelle : le deuxième album d'Aloïse Sauvage sortira avant la fin de l'année.
Julien GONCALVES

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés