Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Festival > #DeboutLesFestivals : les festivals en colère contre le gouvernement
Festival
mardi 23 mars 2021 17:00

#DeboutLesFestivals : les festivals en colère contre le gouvernement

Sur les réseaux sociaux, les organisateurs de festivals partagent le hashtag #DeboutLesFestivals pour dénoncer les "conditions impossibles à tenir" des festivals, qui doivent se tenir en jauge assise cet été. Rock en Seine ou les Francofolies publient des photos de chaises vides pour interpeller le gouvernement.
Crédits photo : Eurockéennes de Belfort
C'est une mesure qui ne passe pas. Il y a quelques semaines, Roselyne Bachelot a annoncé que les festivals d'été pourraient se tenir, à condition qu'ils respectent une jauge assise de 5.000 spectateurs maximum. Une configuration « impossible » pour de gros festivals tels que Garorock ou le Hellfest qui ont préféré jeter l'éponge. « Un festival de 5.000 personnes assises et à bonne distance, ça n'est pas un festival. Ça touche qui en réalité ? Essentiellement les festivals de musiques actuelles, qui attirent un public plus jeune que les festivals de jazz ou de théâtre. Les autres esthétiques musicales, électro, rap ou metal n'existeront pas l'été prochain » confiait Ben Barbaud, le directeur du festival de musiques extrêmes à Ouest France.



Alors que le Printemps de Bourges vient d'annoncer le report de son édition 2021 de début mai à fin juin, les organisateurs montent au créneau. Depuis ce lundi soir, bon nombre de festivals français ont relayé le hashtag #DeboutLesFestivals sur les réseaux sociaux. Le but ? S'insurger contre cette décision de jauge assise cet été. Des « conditions impossibles à tenir » comme le martèlent le Lollapalooza Paris, le Hellfest, We Love Green, Rock en Seine, les Eurockéennes de Belfort ou encore les Francofolies de la Rochelle sur leurs comptes Twitter, Facebook et Instagram. Incitant les internautes à partager ce hashtag sur les réseaux sociaux, cette initiative s'accompagne, pour chaque festival, d'une photo postée où l'on voit une chaise vide posée au beau milieu d'endroits où devraient se dérouler ces festivals cet été.





« Le gouvernement impose aux festivals des conditions impossibles à tenir, en limitant le nombre de spectateurs et en les forçant à rester assis. Soutenez-nous en partageant cette publication » peut-on lire sur le message partagé par le Festival Interceltique de Lorient, et repris par les autres festivals français. La solution serait-elle celle d'organiser un festival-test ? Un événement grandeur nature a eu lieu le week-end dernier aux Pays-Bas avec 1.500 participants, sans masques ni distanciation, mais testés négatifs à la Covid-19. La réponse de Roselyne Bachelot, récemment testée positive au coronavirus, et de son ministère se fait désormais attendre par de nombreux organisateurs de festivals, même si elle a récemment laissé ouverte la porte à de possibles « assouplissements ».
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Clips : quand les stars se mettent à nu Clips : quand les stars se mettent à nu

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés