Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Vianney, Ariana Grande, Sam Smith : 3 albums au banc d'essai
Chronique d'album
samedi 31 octobre 2020 12:30

Vianney, Ariana Grande, Sam Smith : 3 albums au banc d'essai

Pure Charts passe en revue 3 albums phares de ce vendredi 30 octobre. Vianney revient sans surprise avec "N'attendons pas", Ariana Grande signe un retour décevant avec "positions" et Sam Smith fait sa mue avec "Love Goes". Critiques en quelques lignes !
Crédits photo : Julien Mignot / Twitter

Vianney | "N'attendons pas"


Moins là. Son troisième album, Vianney l'a pensé comme le dernier. Pour garder la tête froide, après l'incroyable succès de son précédent disque (650.000 ventes), le chanteur a préféré se plonger dans ce qui fait son bonheur aujourd'hui, son essentiel : sa vie personnelle, ses souvenirs, son enfance... Un regard en arrière, comme un bilan nostalgique et bienveillant, sur son parcours. Avec des mots (un peu trop) simples, sa guitare et son sens aiguisé des mélodies, Vianney propose avec "N'attendons pas", un disque intime, contenant étonnamment les défauts d'un premier album. Mélodiste hors-pair au sein de sa génération, le chanteur reste authentique à qui il est, chante ceux qu'on ne voit pas dans "Merci pour ça", intense titre d'ouverture, avant d'offrir plusieurs déclarations d'amour pleines de bons sentiments, nous racontant alors son coup de foudre et son bonheur actuel ("Pour de vrai", "La fille du sud"), et nous confiant même s'être marié et être devenu "Beau-papa", avec une certaine émotion. Avec des airs de Renaud parfois, Vianney incarne l'anti-star par excellence, comme une sorte de Jean-Jacques Goldman nouvelle génération, mettant à nu ses failles et douleurs ("Pardonnez-moi", "Tout nu dans la neige"). Mais ses nouvelles chansons manquent souvent d'un peu de relief, et les textes se révèlent parfois bien trop scolaires, voire primaires, comme "Mode" ou "Les imbéciles", pourtant un single potentiel. JG

Ça ressemble à un album authentique mais sans éclat
A écouter : la superbe ballade "Pardonnez-moi", le tube "Beau papa", "Merci pour ça", "Tout nu dans la neige", touchant
A zapper : "N'attendons pas", irritant, "Mode", un peu facile





Ariana Grande | "Positions"


Thank U, Next ? Il est des surprises qu'il ne faudrait pas répéter. En février 2019, Ariana Grande signait un album pop parfait avec "Thank U, Next", faisant oublier le justement oubliable "Sweetener" sorti six mois plus tôt. A coup de tubes urbains ("7 Rings") et de titres plus minimalistes ("needy", "ghostin"), la chanteuse assumait son statut de Nouvelle Star de la pop. Lui aussi sorti ce vendredi sous le coup d'une annonce surprise, son nouvel album "positions" peine à retrouver la même saveur. Pire, Ariana Grande délivre même un album R&B plutôt générique et passe-partout. Même les featurings semblent être choisis en fonction des modes (un rappeur, la plus grosse star musicale du moment, la révélation R&B de l'année...). Bien sûr, tout n'est pas à jeter et quelques titres sortent du lot, notamment "34+35", très R&B rétro, "motive" (avec Doja Cat) qui aurait pu être un titre house produit par Disclosure et "just like magic", qui s'enchaînent en début de disque, ou encore le malicieux "my hair". Une introduction plutôt encourageante et intéressante même si le reste de l'album n'est pas du même niveau. Dans l'ensemble, "positions" est un album beaucoup trop homogène, qui coche toutes les cases attendues (duos, whistles, sonorités urbaines...) pour délivrer un résultat finalement trop conforme aux attentes. D'autant plus que c'est sur la forme que "positions" botte en touche. Si les chansons sont plutôt intéressantes, prises indépendamment les unes des autres (notamment "my hair" ou "nasty"), elles déçoivent lorsqu'elles sont rassemblées sur un disque trop redondant. Un retour décevant en somme, même si quelques chansons sont à sauver. TB

Ça ressemble à un album de R&B générique et répétitif
A écouter : les intéressants "just like magic", "motive" ou "my hair"
A zapper : le faible lead single "positions", "off the table" duo décevant avec The Weeknd, "west side", "obvious"





Sam Smith |"Love Goes"


Liberté, égalité, fierté ! Ce n'est pas un hasard si Sam Smith s'affiche la tête dans l'herbe et avec des fleurs sur les visuels de ''Love Goes''. Le récit de son troisième album est celui d'une éclosion, personnelle et artistique : la star britannique a fait son coming out non-binaire en 2019, et cette révélation identitaire a autant bouleversé sa vie, et par extension sa musique, que libéré ses perspectives. Une métamorphose que l'on a pu sentir à travers les clips très queer des singles ''Promises'' avec Calvin Harris et ''How Do You Sleep?'', où Sam danse, ose et s'affirme comme un objet de désir, faisant voler en éclats ses complexes. Et ça fait du bien de voir une figure reconnue s'épanouir de la sorte ! Dans cet état d'esprit, les arrangements du disque poussent le curseur électro-pop un peu plus loin, de manière complètement assumée sur l'explosif ''Diamonds'' ou de façon plus discrète, mais bien notable, sur la ballade de rupture ''Another One'' par exemple, lettre d'adieu à un amant parti dans les bras d'un autre. Il y a de la couleur, des synthés, de la vie et de la peine dans ce grand maelstrom d'émotions, vivifiant à bien des égards, mais aussi déchirant puisqu'il n'occulte par les ballades à voix qui ont fait le succès de son interprète. La deuxième moitié du disque se révèle plus intime et dépouillée, à l'image de la chanson ''For The Lover That I Lost'', piano-voix d'une beauté abyssale empruntée à Céline Dion, même si Sam Smith nous laisse parfois un air de déjà-entendu avec quelques titres moins impactants comme ''Love Goes'', duo avec Labrinth qui manque de saveur. Heureusement, les pistes bonus, six au total, viennent pimenter le menu : les fans seront ravis d'y retrouver son duo avec Demi Lovato ''I'm Ready'', saupoudré d'une pincée de sonorités urbaines, et le tube planétaire ''Dancing With A Stranger'', partagé avec Normani. YR

Ça ressemble à une oeuvre inspirante sur l'acceptation de soi
A écouter : L'hymne "Diamonds", ''For The Lover That I Lost'', "Another One", "So Serious", "How Do You Sleep?" dont on ne se lasse pas
A zapper : "Dance ('Til You Love Someone Else)", démonstratif et bruyant


La Rédaction

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?
  • Ces tubes que les stars ont refusés ! Ces tubes que les stars ont refusés !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés