Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Clip "Parfois faut" : Aloïse Sauvage s'affirme au milieu de la ville
Clip
lundi 07 octobre 2019 09:30

Clip "Parfois faut" : Aloïse Sauvage s'affirme au milieu de la ville

Pour clore l'exploitation de son premier EP "Jimy", Aloïse Sauvage propose le clip percutant de "Parfois faut" où elle évolue au milieu d'une ville. Regardez !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
C'est l'une des grandes révélations francophones de l'année. Subtil mélange entre rap, électro et variété, Aloïse Sauvage a séduit avec son 1er EP "Jimy", sorti en mai dernier. Parmi les cinq titres du projet, "Présentement" avait marqué les esprits grâce à son clip où la chanteuse multipliait les acrobaties avec son micro élastique. Après avoir fait le tour des festivals cet été, celle que l'on a pu également voir dans le film "120 battements par minute" partage le clip de "Parfois faut". Toujours dans son univers musical hybride, l'artiste de 26 ans propose un morceau percutant dans lequel elle s'affirme : « Y'a pas de doute, la vie est courte / Plus elle s'écoule plus elle nous coûte / Courir, parfois faut, faiblir / Jusqu'à en, mourir / Pour ensuite, renaître ».

Une vidéo géométrique et percutante


Dans le clip "Parfois faut", on retrouve Aloïse Sauvage au milieu des bâtiments et des rues d'une ville. La couleur rose pâle, qu'elle porte sur ses vêtements, réapparaît quasiment sur chaque plan. Une proposition qu'elle explique dans une note d'intention : « Je me dis que j'ai besoin de courir à nouveau. Ne pas faiblir, ne pas mourir mais courir et enfin renaître. (...) Quand tu as envie de reprendre ta course en avant, rien de plus réjouissant que de le faire en famille. Zenzel a réalisé tous mes premiers clips. Il était aussi derrière les caméras de la session live de "Présentement". Il me connait mieux que personne. En cette fin d'été, il faisait beau, il n'avait que sa caméra en main et moi l'envie de courir. Dans ces rues intemporelles, bitumées et géométriques, seule dans cette ville sans vent. Sans aucun calcul ». Elle indique aussi que ce clip a pour but de clore l'exploitation de l'EP, la chanteuse voulant ainsi se « plonger enfin dans la suite ». La suite, c'est une série de concerts qui la mènera notamment à l'Elysée Montmartre de Paris, le 12 novembre prochain.

Regardez le clip de "Parfois faut" par Aloïse Sauvage :
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP