Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Louisy Joseph se confie sur les L5 : "Il y a eu des moments où on flanchait"
C'est dit !
samedi 29 septembre 2018 11:00

Louisy Joseph se confie sur les L5 : "Il y a eu des moments où on flanchait"

Dans le documentaire "La Story des années 2000" diffusé sur CStar, Louisy Joseph est revenue sur son expérience au sein des L5. Entre succès et désillusions, la chanteuse a vécu un véritable ascenseur émotionnel.
Crédits photo : CStar
En 2001, M6 révolutionne le télé-crochet en lançant "Popstars", une émission visant à créer un groupe de musique. Du casting jusqu'à l'enregistrement de son premier album, les téléspectateurs français ont pu assister à la naissance des L5 et faire la connaissance de Coralie, Marjorie, Alexandra, Claire et Louisy Joseph, qui se faisait appeler Lydy à l'époque. Le succès est immédiat : le single "Toutes les femmes de ta vie" devient un tube générationnel et s'arrache à plus de 800.000 exemplaires. La vie des cinq chanteuses bascule du jour au lendemain. Leurs premiers albums, "L5" et "Retiens-mois", caracolent en tête des ventes. Mais cette frénésie s'estompe après quelques années fructueuses et en 2007, le groupe annonce sa séparation. Aujourd'hui, alors que les L5 ont tenté une reformation sans Louisy, la musicienne revient sur cette expérience qui a marqué sa carrière.


"On ne savait même pas ce qu'on faisait là"


Pour le documentaire "La Story des années 2000", diffusé lundi sur CStar, Louisy Joseph dévoile l'envers du décor. En pleine gloire, tandis que le groupe parcourait les plateaux de télévision, le quotidien des L5 n'était pas toujours très rose. « Je me suis rendu compte avec Coralie, dont j'étais très proche, qu'il y a eu des moments où on flanchait vraiment. Quand je dis qu'on flanchait, c'est qu'on ne savait même pas ce qu'on faisait là. Il y a des moments où la célébrité fige comme ça, où on se dit : "Qu'est-ce que je fous là ? Est-ce que j'ai le droit d'accepter ça ?" Cette condition dans laquelle ça me met, cette absence de liberté totale, alors qu'on croit qu'on fait ce métier pour ça, pour toutes les libertés que ça nous donne. On se rend compte qu'on est presque enfermé dans son propre choix » analyse a posteriori l'interprète de "Assis par terre".

Pour elle, ce tourbillon n'était « pas toujours simple » à encaisser : « Nous on nous disait "C'est que du bonheur" et "Pense aux 50.000 filles qui ont perdu le casting" ». Heureusement, les doutes et les désillusions ont été contrebalancés par la solidarité dont Coralie, Marjorie, Alexandra, Claire et Louisy faisaient preuve entre elles. « À force de se motiver, on essaye d'obstruer tous les mauvais passages mais il y a des moments où non, ça n'allait pas. On se cachait derrière les unes les autres, heureusement qu'on était cinq. Je pense que ça nous a sauvées d'être cinq » estime-t-elle. En janvier dernier, Louisy Joseph ne se disait pas contre un retour des L5 avec la formation d'origine. « Moi, je repartirai dans cette aventure à condition que l'on retourne en studio. Donner quelque chose de nouveau pour moi, c'est important, c'est essentiel » avait-elle assuré à Non Stop People.
Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP