Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Beyoncé, Rihanna et Pink dénoncent les bavures policières dans une vidéo émouvante
News musique
dimanche 17 juillet 2016 10:00

Beyoncé, Rihanna et Pink dénoncent les bavures policières dans une vidéo émouvante

Pour s'engager contre les bavures policières qui secouent les Etats-Unis et alerter le gouvernement, un collectif de stars, composé de Rihanna, Pink, Beyoncé ou Alicia Keys, a décidé de dénoncer 23 meurtres racistes en rendant hommage aux victimes dans une vidéo poignante.
Crédits photo : Montage Pure Charts
Les bavures policières ravagent les Etats-Unis depuis de nombreuses années. Mais la multiplication des dérapages meurtriers auprès de la communauté afro-américaine a mis le pays à feu et à sang. Pour son nouvel album, Beyoncé a tenu à devenir la porte-parole des opprimés, en prenant position dans son clip choc "Formation" ainsi que dans son album "Lemonade". Avec Kendrick Lamar, la popstar a d'ailleurs enregistré le titre engagé et féroce "Freedom" pour protester. Mais les choses n'ont fait qu'empirer avec l'assassinat de Philando Castile et Alton Sterling par les forces de police il y a dix jours. Au passage, cinq agents de police ont été abattus par un Sniper à Dallas lors d'un rassemblement pacifiste.

"23 façons de te faire tuer si tu es noir en Amérique"


Pour apaiser les tensions, Beyoncé a tenu à rendre hommage aux policiers décédés, tandis que Jay-Z s'en est pris aux forces de l'ordre dans le titre "Spiritual". Désormais, dans le cadre du mouvement We Are Here lancé par Alicia Keys en 2014 via le titre "We Are Here", un collectif d'artistes a décidé d'alerter le gouvernement dans une vidéo intitulée "23 Ways You Could Be Killed If You Are Black in America" ("23 façons de te faire tuer si tu es noir en Amérique").


Dans cette vidéo, Beyoncé, Rihanna, Pink, Lenny Kravitz, Bono, Chris Rock, Chance The Rapper, Taraji P. Henson de la série "Empire" ou encore Pharrell Williams listent les raisons banales et effarantes qui ont valu à 23 personnes afro-américaines de se faire abattre ("Porter un sweat", "conduire avec ta femme et ton bébé à l'arrière", "rentre à la maison avec un ami"...) tandis que le visage et le nom des victimes s'affichent sur l'écran. « Nous devons corriger nos erreurs historiques et guérir les blessures du racisme systémique de sorte à ce que que tous les Américains aient le droit égal au bonheur » écrit le mouvement dans un communiqué.

Regardez la vidéo du collectif We Are Here :
Julien GONCALVES
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Tokio Hotel

    Tokio Hotel

    Assiste à la pré-écoute de l'album !
  • Concours Ménélik

    Ménélik

    Des places pour "L'âge d'or du rap français"

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP