Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Fifth Harmony, Flume, Pauline Croze : 3 albums au banc d'essai
Chronique d'album
samedi 28 mai 2016 14:00

Fifth Harmony, Flume, Pauline Croze : 3 albums au banc d'essai

Chaque semaine, Pure Charts passe en revue trois albums incontournables du moment pour un débrief en quelques lignes. Au programme : Fifth Harmony confirme sur "7/27", Flume se met à nu avec "Skin", et Pauline Croze nous fait voyager avec "Bossa Nova". Verdict !
Crédits photo : Montage Pure Charts / DR

Fifth Harmony | "7/27"


Elles 5. Révélées dans "X Factor" aux Etats-Unis, Normani, Ally, Dinah, Camila et Lauren ont assuré que leur deuxième album serait « bien meilleur » que le premier, qui avait donné naissance au hit "Worth It". A l'écoute de la piste d'ouverture "That's My Girl", fierce et agressive, on se dit que oui... mais non. Certes, les productions de "7/27" sont beaucoup plus soignées, l'atmosphère se veut plus homogène et moins teen, comme en témoigne le tube bouncy et sexuel "Work From Home" mais Fifth Harmony ne prend pas beaucoup de risques. Plus glamour, plus mature, le girls band s'entoure de Ty Dolla Sign, Fetty Wap et Missy Elliott pour se crédibiliser sur le créneau urbain, fait appel aux producteurs Stargate, Ammo ou Kygo ("Write On Me"), injectant pour l'occasion des touches électro et de la tropical house à leur R&B sexy. Oui, et ? Que les fans se rassurent : les cinq filles, dont les capacités vocales sont vraiment à souligner, ont leurs quatre singles tout trouvés, et le succès de l'album est lui aussi certain. Mais le tout, un peu facile et finalement assez lisse, manque cruellement d'audace et surtout de personnalité ("Scared of Happy", "I Lied"...), même s'il s'écoute sans déplaisir. JG

Ça ressemble à l'album de la majorité d'un girls band US pré-fabriqué
A écouter : "The Life", tube certain, "All In My Head", nouveau single pour l'été, "Gonna Get Better", simple mais efficace, "No Way"...
A zapper : "Not That Kind of Girl", daté, "Squeeze", le refrain plombe le bon potentiel !





Flume | "Skin"


Gravé dans la peau. Ces quatre dernières années, Flume a du faire face à un redoutable défi : produire et offrir un successeur à un premier album si ébouriffant qu'il a immédiatement défini une patte, une signature reconnaissable entre mille. Nerd timide, le jeune Australien a du apprivoiser sa notoriété soudaine et gérer les attentes d'un public encore bercé par son tube "You and Me". "Skin", son nouveau projet, est donc une créature hybride qui conserve à la fois cet ADN tant apprécié et qui offre à Flume un nouveau terrain d'expérimentation. Sur "Smoke & Retribution" ou "You Know", les fans retrouvent cette fibre hip-hop bouillonnante et viscérale grâce au renfort des rappeurs Raekwon, Vince Staples ou Vic Mensa. Aériens et délicats, "Never Be Like You" (feat. Kai) et "Say It" (feat. Tove Lo) restent de biens jolis moments d'évasion tout comme "Tiny Cities", surprenante collaboration avec Beck. Une vraie alchimie ressort des compositions confectionnées avec les oiseaux de nuit MNDR et Little Dragon. Quant aux voix de sirène de Kučka et AlunaGeorge ("Innocence"), elles insufflent une sensualité R&B débordante à des productions minutieusement découpées. Mais le vrai patron, le seul, reste Flume. En témoignent l'instru "Helix" ou "When Everyhing Was New" : un pur moment de nostalgie et de grâce ! Seule déception ? L'absence du sublime "Some Minds"... YR

Ça ressemble à la confirmation d'un talent unique.
A écouter : "Take A Chance", "Smoke & Retribution" et "Numb and Getting Colder", LA pépite de l'album.
A zapper : "Lose It", l'agressif "Wall Fuck", le pétard mouillé "Free".





Pauline Croze | "Bossa Nova"


Croze Airlines. Trois ans et demi après "Le prix de l'Eden", Pauline Croze revient avec... un album de reprises. Ne vous fiez pas aux apparences, ici la démarche est à des années lumière de ce que l'industrie a eu l'habitude de nous servir. Sans imiter, sans jamais perdre son identité, la chanteuse de "T'es beau" parvient à nous dépayser de la première à la dernière seconde avec sa douce bossa nova, ses accords délicats de guitare, et ce supplément d'âme. Investie et visiblement attachée à chaque morceau, que l'on a pourtant entendu mille fois ("Les eaux de mars", "Jardin d'hiver", "Tu verras", "La fille d'Ipanema"...), Pauline Croze leur rend honneur avec sa voix feutrée, les réinvente et nous enivre. Elle nous donne tour à tour envie de partir au soleil, de danser, de tomber amoureux... Certes, l'accent brésilien de l'artiste n'est pas parfait mais les arrangements, sobres et authentiques, ajoutés aux guests, dont Flavia Coelho et Bruno Ferreira, et à son interprétation naturelle, mais qui s'approprie chaque chanson populaire, gomment les rares imperfections. Le vague à l'âme, Pauline Croze joue avec le français et le portugais, et rappelle ici qu'elle est l'une des chanteuses françaises les plus sincères et talentueuses de sa génération. JG

Ça ressemble à une carte postale musicale
A écouter : "La Rua Madureira", bouleversante introduction, "Voce Abusou", où l'originale et l'adaptation "Fais comme l'oiseau" s'unissent à merveille, "Manha Do Carnaval", parfaite piste finale
A zapper : "Jardin d'hiver", qui aurait gagné en émotion en étant plus épuré


La rédaction

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Rihanna

    Rihanna

    Des BO de "Valérian" à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP