Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Florent Pagny, Drake, Amir : 3 albums au banc d'essai
Chronique d'album
samedi 30 avril 2016 13:00

Florent Pagny, Drake, Amir : 3 albums au banc d'essai

Chaque semaine, Pure Charts passe en revue trois albums incontournables du moment pour un débrief en quelques lignes. Au programme : Florent Pagny nous emmène à Cuba pour "Habana", Drake nous en met plein la vue sur "Views From The 6" et Amir fait les présentations avec "Au coeur de moi". Verdict !
Crédits photo : Montage Pure Charts

Florent Pagny | "Habana"


Cuba libre. Rassuré par le succès de "Vieillir avec toi", composé par Calogero, Florent Pagny a voulu se faire plaisir. Et ça se sent ! Alors que "Baryton. Gracias a la vida", son précédent essai en espagnol, avait déçu en 2012, le chanteur ose reprendre des risques en chantant les paroles poétiques de l'artiste cubain Raùl Paz. Cette fois pas de reprises mais des titres inédits, tour à tour lumineux, romantiques et sensuels. Et la passion de Florent Pagny pour cette langue et cette culture transparaît dans chaque piste, donnant à l'album une véritable aura, malgré un manque de titres en français et de mélodies pensées pour les radios. Cependant, les fans seront surpris d'entendre leur idole comme rarement sur "Agua Salada", sortant des sentiers battus avec une interprétation vigoureuse, tandis que les trompettes et les congas dépaysent ici et là. Après bientôt 30 ans de carrière, Florent Pagny prouve qu'il peut encore surprendre ! JG

Ça ressemble au road trip cubain d'un chanteur de variété
A écouter : "Encore", rare titre en français, touchant grâce à des arrangements soignés, "Habana", "Mais où s'en va la vie"
A zapper :"Voz De Bolero", un peu datée





Drake | "Views"


Suivez le guide. Les filles, le rapgame et sa ville, Toronto. Voilà les trois fils rouges de ce quatrième album tant attendu de Drake. Après deux ans de teasing ponctués par deux mixtapes, le rappeur vise le sommet sur ces 20 morceaux alternant avec versatilité les genres et les humeurs. C'est bien connu, au Canada, il n'y a que deux saisons : l'hiver, froid et rugueux, propice à l'introspection, et l'été, brûlant, favorisant l'hédonisme et la fusion des corps. Perdus dans ses souvenirs, Drake se remémore donc dans un premier temps des amours délités ("U With Me?", "Redemption", "Faithful"), son enfance ("Weston Road Flows") et la cité qui l'a vu naître et grandir ("9") sur des productions aux vibes R&B empreintes de langueur et, forcément, de nostalgie. Drizzy s'encanaille ensuite sur des claques estivales mixant trap, afrobeat, soul, dancehall, fougue et perfusions tropicales, offrant toute une garnison de tubes pour les mois à venir : "Controlla", l'explosif "One Dance", "Child's Play" et "Too Good", sa quatrième collaboration avec Rihanna. Le clou du spectacle ? Il est assuré par l'incontournable "Hotline Bling", entré dans la pop culture et qui a propulsé Drake là où il se retrouve sur la pochette : tout en haut de la CN Tower, à contempler ses concurrents et le succès qu'il a bâti. Comme il le clame sur "Hype", "VIEWS" est « déjà un classique ».

Ça ressemble à un biopic un peu long mais passionnant
A écouter : "Keep The Family Close", le planant "Feel No Ways", "Controlla", "One Dance", "Views"
A zapper : "Hype", "Fire & Desire" et "Grammys", séance d'égo-trip ronflante avec Future




Amir | "Au coeur de moi"


8 points. A quinze jours de l'Eurovision, où il représentera la France, Amir publie son premier album "Au coeur de moi", qu'il peaufine depuis deux ans. Souhaitant mettre un coup de pied dans le paysage musical français, l'ancien finaliste de "The Voice" rivalise d'efforts et d'énergie pour proposer une pléiade de chansons fédératrices et modernes, avec l'envie d'inonder les ondes de bonne humeur. Parfois un peu naïfs, les textes, en français et en anglais, fusionnent avec des mélodies accrocheuses, fusionnant pop, électro, funk et folk, rappelant les sons de Kygo ou OneRepublic ("On dirait", "Très haut", "Ma vie, ma ville, mon monde", "J'ai cherché", "Je reviendrai"...). Le tout porté par la voix chaude d'Amir, très impliqué. Avec une envie folle de se faire aimer du public, l'artiste fend même l'armure sur "A ta manière", une chanson extrêmement personnelle sur laquelle il aborde sa relation compliquée avec son père. JG

Ça ressemble à une première carte de visite prometteuse
A écouter : le funky "I Know", "Très haut", très Eurovision, et "Lost", aux allures de tubes
A zapper :"Au coeur de moi", déjà entendu


La rédaction

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?
  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Mariah Carey

    Mariah Carey

    Des places de concert à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP