Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Johnny Hallyday : "Je n'ai jamais eu de plan de carrière"
Interview
jeudi 13 décembre 2012 11:00
26

Johnny Hallyday : "Je n'ai jamais eu de plan de carrière"

Son nouvel album est un véritable succès et avec "L'attente", Johnny Hallyday effectue un retour aux sources plébiscité par le public mais aussi la critique. Pour ce disque, l’artiste a travaillé avec Miossec, a retrouvé l'envie d'écrire avec John Mamann et partagé un titre avec Céline Dion. C’est un artiste comblé et un homme serein qui nous parle de son album, évoquant son parcours et faisant part aussi de ses projets, de ses envies. Rencontre.


Propos recueillis par Nikolas Lenoir.

Pure Charts : Pourquoi avez-vous décidé d’appeler cet album "L’attente" ?
Johnny Hallyday : On attend toujours quelque chose dans la vie, que ce soit l’amour ou ses enfants par exemple.

C'est aussi l’attente de retrouver le public, comme vous le faites actuellement en tournée ?
C’est toujours un immense bonheur de retrouver le public parce que quand on fait un spectacle sur scène, le public participe et c’est un bel échange. Ce sont à la fois des retrouvailles et une fête.

Est-ce que musicalement votre nouvel album est un retour aux sources ?
Oui, c’est un peu ce que je faisais à mes débuts. Je pense notamment à mes périodes avec Goldman, Berger… et c’est aussi un retour au blues.

Retrouvez le clip "L'attente" :


Votre concert comporte plusieurs hommages, à Michel Berger justement mais aussi à Elvis Presley et Jimi Hendrix. D’où vous est venue l’envie d’évoquer ces artistes ?
Il y a beaucoup d’hommages et c’est là que je vois que je prends de l’âge. Plus le temps passe, plus je perds des amis et il faut se dire que c’est la vie. J’ai perdu Berger, j’ai perdu Jimi Hendrix que j’avais découvert à Londres et au fur et à mesure, on se rend compte de ce temps qui passe, de la vie et je voulais en effet rendre hommage à ces artistes pendant cette tournée.

« On est toujours en attente de quelque chose »
Le titre "Vingt ans" est une façon justement d’évoquer ce temps qui passe ?
Oui, c’est un peu ça parce qu'on dit qu’on est toujours en attente de quelque chose, c’est vrai, mais on ne voit pas le temps passer. Qu'on ait 30, 40, 50 ou 60 ans, un homme pense dans sa tête avoir toujours 20 ans. Le physique change, beaucoup de choses changent mais ce qu'on a en nous, ça ne change pas. On garde une part d’enfance quelque part et c’est pour ça que les artistes sont là. Si on ne peut pas rêver soi-même, on ne peut pas faire rêver les autres.

Comment vivez-vous le plébiscite de ce disque et le fait de voir votre public s’agrandir ?
C’est vrai qu’il y a beaucoup plus de mômes qui viennent voir mes concerts depuis cet album. Je fais toujours les choses que j'aime et telles que je les aime au moment où je les fais. Parfois, ça marche beaucoup, parfois un peu moins mais c’est la vie.

Avec le recul, comment regardez-vous votre précédent album "Jamais Seul" ?
En tant que musicien, j’ai pris beaucoup de plaisir à faire cet album avec Matthieu Chédid. C’est en effet un disque plus musicien que public et honnêtement, je ne l’ai pas fait pour le voir devenir un album à succès. J’ai fait cet album par pur plaisir de le faire et c’est vrai qu’il a moins bien marché. Je relativise tout ça car là encore, c’est la vie et ce n’est pas grave. Pour "L’attente", j’ai eu envie de retourner à ma musique, à la base de ce que j’aime faire.

Vous parliez d’enfance. Est-ce que l’enfant que vous étiez aurait pu imaginer avoir un tel parcours ?
« Je n'ai jamais eu de plan de carrière »
Quand j’ai commencé à faire ce métier, je ne pensais pas avoir de succès. Je chantais, j’étais heureux de le faire mais je me disais que ça pouvait s’arrêter l’année suivante. Ma carrière s’est faite d’une part grâce au public et d’autre part, avec instinct. Je n’ai jamais eu de plan de carrière en me disant que je devais faire ci ou ça pour durer.

Miossec a écrit plusieurs titres sur ce disque, du sur-mesure. Est-ce la rencontre de deux artistes avec des blessures communes ?
Oui et il a bien compris ce que je cherchais. Et je me suis très bien entendu avec lui. Il est un peu comme moi, c’est un môme qui a grandi dans la rue et j’ai aussi vécu ça. Il est né pauvre et par ce qu'on a fait, on a réussi à s'en sortir. Avec Miossec, je nous compare à des boxeurs : on s'en est sortis par nous-mêmes.

Pour l’album, vous avez reçu 2.000 chansons. Vous avez vécu ça plutôt comme une pression ou plutôt comme un honneur ?
« Je voulais surtout des chansons que je pouvais adapter en concert »
C’est une pression surtout pour le directeur artistique déjà ! (Rires) Ca fait beaucoup de chansons à écouter. Ensuite, il y a une pression de faire le tri car on ne veut vexer personne. Quand on ne prend pas une chanson, ça peut vexer les gens alors que ça ne veut pas du tout dire que les chansons sont mauvaises. La plupart du temps, ce sont des chansons qui ne me conviennent pas ou que je ne ressens pas pour les faire sur scène. Je voulais surtout des chansons que je pouvais adapter en concert. Je ne voulais pas que les gens prennent ombrage par rapport à mon refus de certaines chansons.

En écoutant "La Femme aux cheveux longs", on peut penser à plusieurs artistes, notamment Alain Bashung à la fois dans le texte et les arrangements. Est-ce que vous avez pensé à lui en la faisant ?
J’adore Bashung mais je n’ai pas du tout pensé à lui en faisant cette chanson. Par contre, j’ai plutôt pensé à Johnny Cash.

Avec "Devant Toi", vous êtes de retour à la composition. C’était un besoin ?
« C'est John Mamann qui m'a redonné l'envie de composer »
Oui. Pendant longtemps, j’avais arrêté de le faire. Toutes mes chansons du début, c’est moi qui les faisais et à un moment, après "Toute la musique que j’aime", je n’étais plus motivé et je n’avais plus d’idées. De fait, je n’arrivais plus à avancer sur des mélodies. C’est John Mamann qui m’a redonné l’envie de composer lorsqu’il est venu me voir à Los Angeles. Il m’a dit qu’il voulait faire une chanson avec moi, j’ai pris ma guitare et on s’y est mis. L’envie est revenue.

Est-ce que "N’en vouloir à personne" est une façon de répondre et de clore en musique certains propos tenus à votre égard lorsque vous avez traversé des moments difficiles ?
Non, franchement pas du tout. Les chansons ne sont que des chansons et c’est simplement l’histoire d’un homme qui n’en veut à personne, qui dit n’avoir aucune raison pour que ce soit le cas.

On retrouve un duo avec Céline Dion sur l’album. Comment s’est faite cette collaboration sur "L’amour peut prendre froid" ?
Au départ, Céline voulait absolument chanter avec moi pour son disque. Elle m’avait fait envoyer des chansons mais qui ne me convenaient pas, qui je pense n’allaient pas très bien entre nous ou en tout cas, que je ne ressentais pas. Quand j’ai reçu cette chanson, qui n’était au départ pas prévue pour être un duo, je me suis dit que c’était une chanson tout à fait adaptée pour Céline, plus que moi d’ailleurs. Je lui ai proposé la chanson, elle lui a plu et nous l’avons enregistrée.

« Je vais continuer à écrire pour un prochain album »
Quels sont les artistes qui vous marquent actuellement ?
J’écoute plutôt des groupes en ce moment, les Black Keys par exemple. Comme je vis beaucoup aux États-Unis, j’écoute beaucoup de musique américaine. J’écoute aussi de la country car là-bas, c’est quand même le pays de cette musique.

Avez-vous conscience de paraître plus serein à travers cet album ?
Oui, c’est vrai. Je crois que ce qui m’a fait beaucoup de bien est d’avoir mes deux filles, qui sont très jeunes. Quand on a des enfants en bas âge, on rajeunit d’abord et il faut être à la hauteur. Mes enfants m’apaisent beaucoup.

Quels sont vos projets après la tournée ?
On termine le 22 décembre et je passe les fêtes de Noël et du Nouvel An en famille. Ensuite, je commence un film de Claude Lelouch où j’ai comme partenaires Sandrine Bonnaire et mon vieux copain Eddy Mitchell. Après, je vais continuer à écrire des musiques pour un prochain album. Je reviendrai en France faire quelques concerts pour mon anniversaire, continuer le film de Lelouch qui ne sera pas terminé. Je tourne donc en juillet-août également. À partir d’octobre, je repars en tournée. Avoir des projets, c’est ça qui me donne envie.
la Redaction
Pour en savoir plus, visitez johnnyhallyday.com.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "L'attente" de Johnny Hallyday.
Réservez vos places de concert pour aller applaudir Johnny Hallyday.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 13/12/2012, 10:46
Citer
Quel artiste ! Belle interview où on apprend des choses !
Invité
le 13/12/2012, 11:18
Citer
Un MAGNIFIQUE ARTISTE tout simplement
Exister c'est insister dit-il souvent, merci d'exister Johnny
Invité
le 13/12/2012, 11:59
Citer
Belle interview.
Invité
le 13/12/2012, 12:36
Citer
très grand monsieur, je l'adore
Invité
le 13/12/2012, 13:37
Citer
Il raconte n'importe quoi. Il se contredit: il dit ça ressemble a Goldman et Berger (c'est-a-dire ceux avec qui il a bossé 20 ANS après ses débuts) et puis il dit que c'est un retour au blues alors que son album précédent était blues. Quand on ne sait pas quoi dire on ne dit rien.
Invité
le 13/12/2012, 14:33
Citer
Bel album avec en effet, des chansons teintées de blues et d'autres dans le style Berger.
Invité
le 13/12/2012, 15:44
Citer
"Toutes mes chansons des débuts c'est moi qui les faisais" Est-ce qu'il se rend vraiment compte de ce qu'il dit là ?!?!
Invité
le 13/12/2012, 18:41
Citer
Commentaire supprimé par l'équipe de modération de Charts in France.
Invité
le 13/12/2012, 18:46
Citer
Commentaire supprimé par l'équipe de modération de Charts in France.
Invité
le 13/12/2012, 20:15
Citer
Belle itw ! Au moins, il dit les choses vraies au lieu de laisser des choses fausses se répandre. Vivement qu'il compose davantage.
Invité
le 13/12/2012, 21:58
Citer
Je vois qu'il y a toujours des idiots pour écrire de la bêtise et de la méchanceté gratuite.
JH est un compositeur et un arrangeur émérite, il a composé plus de 150 chansons de son répertoire; effectivement, il a composé ses premiers titres, notamment son premier succès "Laisse les Filles" en 1960. Ça me dépassera toujours les gens qui n'aiment pas mais qui viennent se défouler sans le moindre argument.
Allez écouter Booba, Shy'm, Pokora et toute la daube que l'on vous sert aujourd'hui. On verra s'ils seront encore présents dans 50 ans tous ces gens, et 50 ans toujours en haut de l'affiche. Et dans les artistes des générations récentes, écoutez les Black Keys ou Adele, ça ce sont de vrais artistes.....
Invité
le 14/12/2012, 01:34
Citer
Hallyday on aime ou aime pas, peu importe il est là depuis un demi siècle et toujours en haut du podium, c'est un exemple unique en son genre. Même dans le monde aucun artiste ne trust a chaque sortie d'album la première place, c'est un fait, Johnny est la star! Sa musique pas toujours bonne, regorge neanmoins de tres beaux titres comme "l'envie" chanté comme personne ne saurait la chanter. Johnny reçoit a chaque sortie d'album un nombre incalculable de textes d'auteurs qui rêvent de s'offrir une place dans l'album, même quand ils sont issus d'horizons différents du sien, Johnny c'est la meilleure vitrine en France si tu veux faire passer ta musique au plus grand nombre.
Invité
le 14/12/2012, 15:23
Citer
Il dit "TOUTES mes chansons des débuts...", même vous 13.12.12, 21.58, vous n'y croyez pas tout de même ! Il en a composé et arrangé certaines, plus qu'on ne pense, c'est vrai, mais vous savez aussi qu'il existe des arrangements pour toucher les droits d'auteur. Ne soyons pas naïfs non plus hein...
Invité
le 14/12/2012, 16:36
Citer
c moche les tatouages quand ont est agees
Invité
le 14/12/2012, 16:49
Citer
jm pas mais ils parait ils qu ils adore et a meme voter pour elle elodie frege et bien merci car jaime

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV
  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP