Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Tal : "J'espère pouvoir sortir bientôt un album en anglais"
Interview
mercredi 28 novembre 2012 17:00
16

Tal : "J'espère pouvoir sortir bientôt un album en anglais"

Alors que vient de sortir la réédition de son premier album "Le droit de rêver", déjà écoulé à plus de 100.000 exemplaires, Tal s'est entretenue avec Pure Charts. L'artiste est revenue sur son succès, les aléas de la célébrité, mais a également évoqué Shy'm, Rihanna, la dance, son prochain disque en 2013, et sa complicité avec M. Pokora. Entretien.
Crédits photo : DR
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Ton premier album "Le droit de rêver" est sorti au mois de mars dernier. Depuis, le succès a été fulgurant. Quel bilan fais-tu de cette première année ?
Oh là ! Tout est allé très vite cette année, j'ai l'impression d'avoir passé cinq ans, tellement de choses se sont passées. Je n'ai jamais vécu ça, c'est énorme, je ne sais pas comment l'expliquer. Le bilan, c'est que je suis super contente, je profite de chaque seconde car je sais que tout peut s'arrêter.

C'est quelque chose qui te fait peur ?
Non non pas du tout, car je n'ai jamais cherché le succès à tout prix. Ce que je cherche depuis petite, c'est la scène, d'avoir un public et chanter. Le fait d'être connue ou de passer à la télé, c'est un plus, mais je n'ai pas fait tout ça pour ça à la base. Donc si ça ne marche plus demain, je continuerai à chanter dans des petites salles, dans des bars. Je ne m'arrêterai jamais.

Justement, la première scène arrive…
Oui, je suis vraiment contente. Je serai en concert au Divan du Monde le 18 décembre. Ce sera mon premier show parisien. D'ailleurs, je suis étonnée, il a été complet en une semaine, alors on vient d'ajouter une date le 19 (ndlr : également complète). Je vais faire deux dates, je suis la plus heureuse, j'attends ça depuis tellement longtemps. Pour moi, la scène, c'est une consécration.

« Pour moi la scène, c'est une consécration »
Tu t'attendais à ce que ta musique fonctionne si bien ?
Alors là, pas du tout. Je ne m'y attendais pas, même si je l'espérais. Je suis quelqu'un de très positif, optimiste et motivé, je garde toujours espoir. C'est "Le sens de la vie" qui a cartonné le plus, et quand je vois le nombre de vues sur Youtube par exemple, c'est juste hallucinant. Et à partir de là, ça a décollé.

Comment on fait face à la pression, aux ventes, aux fans, au star system quand on a seulement 22 ans ?
C'est vrai que c'est un peu difficile parce que les gens te portent tellement haut, on ne comprend pas trop ce qui se passe. Ça peut vite monter à la tête, mais je resterai toujours moi-même. Déjà parce que je n'ai pas cherché à tout prix le succès, je pense que les artistes qui le cherchent prennent la grosse tête. Alors que moi, même si je passe à la télé, que je vends des albums et que ça marche, rien ne change vraiment. Je pense gérer tout ça assez bien, le côté strass et paillettes, le succès. J'ai gardé les mêmes amis, même si forcément d'anciennes personnes essaient de revenir (rires). Et puis, avec ma mère, on est très proches, on parle beaucoup de la vie, de psychologie, elle et moi. Ça permet aussi de garder les pieds sur Terre.

« Je resterai toujours moi-même »
Même si tu dis que rien ne change, en quelques mois, tu as été propulsée au rang de révélation. Forcément, ta vie n'est plus la même…
C'est sûr. Déjà, quand tu sors dans la rue, les gens te reconnaissent, te regardent, c'est assez bizarre au début. Avant, je prenais tout le temps le métro, et maintenant plus du tout, c'est très étrange comme sensation. Maintenant, les gens te parlent aussi beaucoup par intérêt. Et ça m'énerve. Car je n'arrive plus à dissocier si les gens viennent pour moi, parce qu'ils m'aiment bien, ou parce que je suis connue. C'est pour ça que je garde les mêmes personnes, parce qu'elles étaient là avant et qu'elles n'ont pas changé avec moi. Elles me voient comme Tal l'amie et pas comme Tal la chanteuse.

Quand tu es arrivée, tu as souvent été comparée à Shy’m. Ça a été lourd à porter ?
Non… Et puis les gens peuvent dire ce qu'ils veulent, que ce soit positif ou négatif. Par exemple, les critiques, les attaques, j'essaie de ne pas les prendre à cœur car sinon je suis dans la merde (rires). Mais si on me compare à Shy'm, ça ne me dérange pas, car je la trouve super belle, elle est magnifique. C'est un compliment.

Tu es très populaire, notamment chez les jeunes, et pourtant on te voit assez peu, notamment dans la presse people. Comment tu fais pour te protéger de tout ça ?
Pour être honnête, jusqu'à présent, je n'ai pas eu à faire aux paparazzi, je n'ai pas encore été attaquée. Je peux aller au restaurant, au cinéma, avoir quelqu'un dans ma vie ou pas, il n'y a pas de souci.

« Il n'y a rien d'intéressant dans ma vie privée »
D'ailleurs, on sait finalement peu de choses sur toi. C’est important de garder certains aspects de ta vie dans la sphère privée ?
Oui, tout à fait. D'autres se servent de leur vie privée pour faire parler d'eux, moi ce n'est pas mon truc. C'est un choix. On me demande souvent si je suis un cœur à prendre, mais je ne réponds pas à ce genre de questions, car je ne me considère pas comme une artiste dont les gens ont besoin de connaître la vie privée. Il n'y a rien d'intéressant en fait. Évidemment, les Rihanna ou Lady Gaga intéressent les gens car elles sont mondialement connues, et qu'il y a un vrai engouement autour d'elles. Moi je viens d'arriver, ça n'intéresse personne et puis je préfère protéger ma vie privée. Si je commence à en parler, après je n'en sortirai plus !

Parlons un peu musique. Le 19 novembre est sortie la réédition de l’album. Tu peux nous en dire un peu plus sur son contenu ?
Déjà visuellement, on a de nouvelles photos, il y a un vrai changement pour le coup ! (Rires) Dedans, il y a un DVD en plus, avec tous les clips, les making-of. Pour un premier album, on a fait pas mal de clips donc c'était l'occasion. Il y a aussi des vidéos exclusives pour la réédition, où je suis avec mes deux danseurs et on apprend aux gens la chorégraphie de ma chanson "Le sens de la vie". C'est assez marrant.

Et donc pas d'inédits ?
Alors non, il n'y a pas de chansons inédites, mais il y a des reprises, produites en acoustique, tout est live. C'est une partie très cool de la réédition.

Pourquoi avoir décidé de sortir une réédition, au lieu d’attendre un peu et de proposer un second album ?
Le truc, c'est que j'ai fait beaucoup de duos cette année, et ils ne sont pas sur le premier album, à part ceux avec Sean Paul et L'Algérino. Donc là on a mis les chansons avec Mokobé, Dry, Matt Pokora et Canardo. Et c'était l'occasion aussi de montrer mes différentes facettes. On a intégré l'album qui est assez produit, puis une deuxième partie avec un côté urbain où il y a les duos, et la troisième partie c'est Warner Session Live où il y a des reprises de Michael Jackson, Seal, et d'autres, en acoustique. J'avais envie de dévoiler toutes ces facettes. Et il y a aussi le DVD. C'est assez complet.

« Mon nouvel album sortira à la rentrée 2013 »
Et tu penses déjà à la suite, à ton deuxième album ?
(Très enthousiaste) Oui, j'y travaille ! J'ai fait des petites maquettes, des démos. On commence à s'y mettre car c'est vrai que tout se passe tellement vite. Normalement, l'album sortira à la rentrée 2013 et le premier single durant l'été.

Est-ce que ton son va évoluer ? Maintenant, tout le monde se met à la dance…
Oui forcément. Mais je le dis tout de suite : non, je ne ferai pas de dance ! (Rires) Je resterai dans la pop, ce sera plus évolué, notamment au niveau des textes. Ce sera un disque plus mature. Je n'ai ni écrit ni composé sur le premier album "Le droit de rêver", là je vais sauter le pas. Je vais composer et co-écrire avec les auteurs. J'ai vraiment envie de m'investir un peu plus. Les prods seront plus produites aussi, plus matures.

Pourquoi cette envie soudaine d'écrire ?
Je n'écrivais pas du tout avant, et bizarrement j'ai eu de l'inspiration un soir alors que je composais. J'ai pris un stylo et c'est parti tout seul, j'ai eu un refrain, et donc il est devenu un titre co-écrit avec Sylvie Berger, qui a écrit "Je prends le large".

« Une autre chanteuse pourrait prendre ma place »
Ton premier album est sorti en 2012, le prochain sera en 2013, soit un disque par an. On reproche à Rihanna de le faire depuis quelques années. Tu ne penses que c'est un peu rapide ?
Si, mais ma maison de disques a une bonne stratégie à ce niveau-là. C'est vrai que pour moi tout est allé tellement vite, mais je pense que ce serait une erreur de prendre trop de temps pour revenir. Et c'est aussi une question de place. C'est ce que me dit ma maison de disques, après, moi je suis… Si on attend trop, une autre chanteuse peut arriver et te prendre ta place. Après, je déteste la compétition, il n'y a pas de souci, je donnerais ma place à tellement d'autres artistes qui ont beaucoup de talent et qui n'ont pas la chance de signer. Mais bon je suis la stratégie, et comme je suis une bosseuse, ça ne me dérange pas de ne pas m'arrêter. J'adore ça !

Tes clips passent en boucle à la télé, tes singles à la radio, après l'album, il y a la réédition et le prochain album dans quelques mois. A aucun moment tu ne te dis…
...Que ça va saouler les gens ? (rires)

C'est un risque, non ?
Personnellement, je suis d'accord. Même pour l'artiste, il est important de prendre de l'espace, du recul, profiter du temps libre. Après, je suis quand même dépendante… J'ai un contrat, il y a des choses à respecter. Pour être honnête, je pense que ce ne sera pas comme ça chaque année. Les gens peuvent vite se lasser. Le deuxième album est très important. Et ça, pour tout le monde. Après le troisième album, on ralentira sans doute un peu, je serai plus installée…

Le deuxième album, ça t'inquiète ?
Non, j'ai plus hâte, en fait. Parce que je vais y mettre ma patte vraiment. Sur le premier album, j'étais un peu "le cul entre deux chaises" comme on dit, j'étais avec une productrice et compositrice Laura Marciano, qui a composé tout l'album et avec qui je ne travaille plus parce que c'était... un peu compliqué. On a commencé à travailler dessus depuis 2007-2008, et à ces âges-là, on grandit vite, et dans ce milieu, on apprend énormément, et là j'ai beaucoup mûri. J'ai envie d'écrire, de composer, c'est une nouvelle aventure…

« Je n'écoute pas du tout de rap français »
Tu as fait beaucoup de duos ces derniers temps. C'est un exercice que tu aimes bien ?
Je trouve ça super intéressant de partager la musique avec d'autres artistes. Surtout quand ils ne viennent pas forcément de ton univers. Par exemple, je n'écoute pas du tout de rap français, je suis plutôt branché rap américain à l'ancienne (Snoop Dog, 2Pac…). En France, on te met vite dans des cases, et j'ai envie de casser un peu ces préjugés. D'ailleurs La Fouine a fait un duo avec Patrick Bruel, et je trouve ça génial. C'est deux mondes complètement différents qui se rencontrent. Il faut que les gens se mélangent, c'est ça aussi qui fait la magie de la musique.

Il y aura des collaborations sur le prochain album ?
Pour l'instant, je ne sais pas, car on commence tout juste à travailler dessus. Je me concentre vraiment sur les compos de mes titres, on verra par la suite, mais sûrement, oui.

Tu as déjà des idées d'artistes avec qui tu aimerais collaborer ?
Je pense beaucoup à Bruno Mars, j'adore cet artiste, il y a un peu de Michael Jackson en lui. Je l'ai vu en live et wow ! C'est énorme. Il chante, joue de la guitare, danse, c'est un showman.

« J'aimerais travailler avec Bruno Mars »
Dans ta première interview pour Pure Charts, tu avais déclaré "Mon plus grand rêve, c'est de faire un duo avec Stevie Wonder". Alors, c'est pour quand ?
(Rires) Ah la la… Stevie Wonder, c'est quand même un level au-dessus de mes espérances. Déjà de le rencontrer, je pense que ce serait fou. Ce n'est pas prévu encore, mais j'aimerais bien. J'aurais peut-être la chance de le rencontrer plus tard, mais là c'est un peu tôt, je suis en France…

Parce que tu aimerais bien te lancer à l'international ?
Oui. Depuis toute petite, j'ai toujours chanté en anglais, et ça fait partie de mes influences. J'ai commencé en français parce que j'ai grandi à Paris, je parle français et c'est une très belle langue. Mais ça m'a pris du temps pour faire sonner le français, je n'étais pas à l'aise. Donc j'espère dans quelques années faire un album en anglais, et pouvoir chanter dans d'autres pays.

« J'espère faire un album en anglais »
En parallèle de la réédition, tu apparais sur la compilation "Génération Goldman". Comment es-tu arrivée sur le projet ?
C'est grâce à Matt Pokora. Ils lui ont proposé de participer au projet, il a choisi de chanter "Envole-moi" et il a dit qu'il voulait la faire en duo avec moi. Je le connaissais déjà, on s'était déjà croisés et on avait même chanté ensemble lors de la Fête de la Musique. Depuis ce jour-là, on a bien sympathisé, il m'appelle "petite sista", il est adorable. On a une complicité de fou, c'est mon pote. C'est sympa de sa part d'avoir pensé à moi pour ce titre. J'ai accepté car j'aime bien l'idée de faire une compil' des titres de Goldman chantés par la nouvelle génération. Il a une carrière immense, mais ça fait longtemps qu'il n'a rien sorti, donc les jeunes ne le connaissent pas forcément. C'est une sorte d'hommage.

Tu connaissais un peu le répertoire de Jean-Jacques Goldman ?
Je ne peux pas dire que j'étais fan, mais j'admire énormément cet artiste. Non seulement il a un talent, mais en plus il a une humilité et une discrétion incroyables. Il n'a jamais aimé les médias, les interviews, et justement pour moi c'est un vrai artiste. A la maison, mes parents l'écoutaient un peu, même si on écoutait beaucoup de world music, de soul... Mais il est l'un des rares qu'on écoutait, avec Michel Sardou ou Céline Dion.

Tu l'as déjà rencontré ?
Pas encore, mais j'aimerais beaucoup. Je pense que ça devrait se faire.

Tu sais s'il a écouté le duo, et ce qu’il en pense ?
Oui, il l'a écouté, et apparemment c'est son préféré de la compil'. Enfin, c'est ce qu'on m'a dit ! (Rires)

Est-ce qu'il y a une chanson française ou internationale qui est sortie cette année et que tu aurais adoré avoir dans ton répertoire ?
Récemment, celle de Rihanna, "Diamonds". Je la trouve très belle. J'aime beaucoup ses chansons, les équipes avec qui elle travaille sont vraiment balèzes. Après, le côté provoc', je suis moins fan parce que ce n'est pas ma nature, mais je la trouve magnifique, elle a une présence sur scène incroyable.

Tu le sais sans doute, la "Star Academy" revient sur NRJ12. Tu aurais pu y participer en tant que candidate ?
Pas vraiment. J'ai toujours aimé regarder ce genre d'émissions, mais ça ne m'a jamais tenté. Déjà parce que je n'aime pas la compétition, pour moi on est tous des artistes, on a tous notre place. Ensuite le fait d'être filmée tout le temps… Et puis je voulais me débrouiller par moi-même, et ne pas avoir l'étiquette "Tal vient de la Star Ac". Je me suis dit "Même si je galère dix ans, c'est pas grave".

Et si on te proposait de devenir jurée dans un télé-crochet, tu serais partante ?
Ouh la la, je pense que je n'ai pas encore les capacités. Peut-être plus tard, ça dépend comment j'évolue…


Mise à jour du 07/01/2013 : Suite à la parution de l’interview de Tal sur le site chartsinfrance.net le 28 novembre 2012, le label Warner, Tal et L’aura Marciano tiennent à préciser que, contrairement à ce qui a été écrit, L’aura Marciano fera partie des compositeurs de Tal sur son deuxième album actuellement en cours de préparation. Nous tenons donc à faire savoir que les liens entre les 2 artistes n’ont rien de compliqués. D’autre part, Tal, comme elle l’a fait régulièrement au cours de la promotion de l’album « Le droit de rêver », remercie L’aura de son talent, son professionnalisme et de l’opportunité unique qu’elle lui a offerte en lui composant et en réalisant l’intégralité de ce premier disque.
la Redaction
Découvrez l'univers de Tal sur sa page Facebook officielle ou en suivant sa chaîne Youtube.
Ecoutez et/ou téléchargez les premiers titres de Tal sur Pure Charts.
Ajoutez un commentaire
Talk That Talk
le 28/11/2012, 19:01
Citer
J'aime bien Tal. C'est la seule artiste française voire meme francophone que j'apprécie en ce moment. En plus elle est jolie et surtout elle est fan de Riri. J'espère qu'elle va durer et qu'elle ne tombera dans le star-system.
Invité
le 28/11/2012, 23:40
Citer
Commentaire supprimé par l'équipe de modération de Pure Charts.
Invité
le 28/11/2012, 23:56
Citer
je comprends pas...
"Rien n'est pas parfait" est de la dance à la RiRi
pourquoi dit-elle qu'elle ne fera pas de dance ?!
Invité
le 29/11/2012, 08:10
Citer
Une shy'm 2.
SASANI
le 29/11/2012, 16:45
Citer
Si M. Pokora à choisit Tal c'est uniquement parce qu'elle est très apprécié des medias et à une forte fan base. D'ailleurs il n'y a qu'a voir le parcours de ANAM ou il lui a fallu courrir après la promo pour lancer le titre tandis que là avec "Envole moi" c'est parti tout seul. Merci Tal. Pokora sans reprise il est mort. Merci DALs.
Invité
le 30/11/2012, 12:16
Citer
Commentaire supprimé par l'équipe de modération de Charts in France.
Invité
le 30/11/2012, 13:41
Citer
J'apprécie beaucoup Tal ! Si elle continue vers la voie de la maturité, je pense que j'achèterait ses futurs albums !
Invité
le 30/11/2012, 19:31
Citer
MDR la dernière question pleine de vice! On pense tout de suite à Jeniflop.
Invité
le 30/11/2012, 22:06
Citer
"Tes clips passent en boucle à la télé, tes singles à la radio, après l'album, il y a la réédition et le prochain album dans quelques mois. A aucun moment tu ne te dis…
...Que ça va saouler les gens ? (rires)"

Qui ne te dis pas que ça saoule déjà les gens? Personnellement, c'est le cas. Trop surexposée pour un premier album, elle prendra un style musical différent et plouf.
Invité
le 01/12/2012, 11:31
Citer
Superbe interview ! On la découvre authentique, franche. Son premier album est génial bien qu'un peu jeunes. Vivement la suite !
J17
le 01/12/2012, 15:16
Citer
Tal a l'air d'être quelqu'un de très lucide, qui ne se prend pas la tête et je lui souhaite vraiment une très bonne carrière.
Invité
le 01/12/2012, 22:40
Citer
CHANTEUSE?????? NON
cette fille est simplement le plus gros piston de cette décennie père musicien et producteur et une mère grande chanteuse en israel ET AMI TRES PROCHE DU DIRECTEUR DE WARNER FRANCE je trouve que c pas normal de signer une nana pareille elle ne mérite pas c mauvais!!!!
Invité
le 02/12/2012, 00:17
Citer
CHANTEUSE?????? NON
cette fille est simplement le plus gros piston de cette décennie père musicien et producteur et une mère grande chanteuse en israel ET AMI TRES PROCHE DU DIRECTEUR DE WARNER FRANCE je trouve que c pas normal de signer une nana pareille elle ne mérite pas c mauvais!!!!
bienvenue en france le pays ou on n obtient rien par le merite bref tt ici est tjrs question de piston
Invité
le 02/01/2013, 22:49
Citer
Arrêter avec vos bêtises. Tal mérite son succès, elle a beaucoup de talent.

Ecoutez ses lives et ses reprises et on en reparle !
Invité
le 25/05/2013, 11:26
Citer
#TeamTal♥ #OneLove
Tal la meilleure on t'aime et on t'aimera toujours

Commentaire envoyé via l'application iPhone Charts in France : téléchargez-là gratuitement !

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP