Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > John Mamann : "J'ai découvert Johnny Hallyday comme un homme super généreux"
Interview
lundi 09 juillet 2012 23:00
15

John Mamann : "J'ai découvert Johnny Hallyday comme un homme super généreux"

John Mamann, c'est l'homme de l'ombre qui voudrait briller en pleine lumière. Il a commencé "Assis par terre" avec Louisy Joseph et travaille actuellement en studio sur le prochain album de Johnny Hallyday. Compositeur apprécié des artistes de la variété française, mais également sur d'autres projets à l'international, John Mamann vient de publier un nouveau single "Fais pas la gueule John", prélude à un deuxième album dont la sortie est programmée en octobre.
Crédits photo : pochette du single Fais pas la gueule John / ABACA
Propos recueillis par Jonathan Hamard

Pure Charts : Beaucoup d'artistes ont eu recours à vos services et vous êtes très prisé alors que vous avez commencé votre carrière de musicien il y a seulement quelques années. C'était votre but de devenir, en quelque sorte, l'un des compositeurs les plus en vue du moment ?
John Mamann : C'est l'accomplissement d'un rêve de gamin. Ce sont plein de petits bouts de rêves que j'ai. Et d'année en année, j'essaie de les atteindre. C'est juste un bonheur ! C'est à la fois très grand et en même temps, c'est comme un cadeau qu'on espérait mais qu'on n'attendait pas.

Pour vous reprendre, vous dîtes "qu'on espère mais qu'on n'attendait pas". Quand on débute sa carrière, imagine-t-on qu'on puisse devenir un compositeur incontournable de la scène française ?
Non ! En tout cas, dans mon cas. Au moment où j'ai commencé, je ne pensais pas avoir ce talent nécessaire pour arriver là où j'en suis. J'avais un talent, qui était de faire des chansons. Mais je crois que toutes ces personnes que j'ai rencontrées, toutes ces expériences que j'ai vécues, m'ont apporté d'autres talents. Ces interactions sont très importantes. J'ai été puiser de l'énergie au fond de moi pour réussir les défis qu'on me proposait. Et c'est au contact des autres, en travaillant pour des grands artistes qu'on place la barre de plus en plus haut pour arriver à faire de grandes choses. C'est comme ça qu'on évolue. C'est vraiment comme une barre qu'on place à une certaine hauteur en rentrant dans l'univers musical de musiciens professionnels.

Sur votre CV, le premier nom que je pourrais mettre est celui de Louisy Joseph, et de surcroît la chanson "Assis par terre". Est-ce selon vous un atout ou un handicap d'être associé à cette chanson, et non pas à celui qui prépare actuellement son deuxième album ?
Non. Il n'y a rien qui me dérange ! Ce que l'on retrouve dans toutes les biographies ou les articles qui sont écrits à mon sujet, ce sont des projets qu'on est en train de renouveler actuellement. J'ai envie de partir sur quelque chose de différent maintenant. Je souhaiterais me concentrer davantage sur ma carrière d'auteur-compositeur et d'interprète. Mais je ne regrette en rien tout ce que j'ai fait. Ce sont des moments de joie. Et s'il se passe tout ça aujourd'hui c'est parce qu'il y a eu des chansons comme "Assis par terre" et des rencontres comme avec Louisy Joseph. C'est ma vie ! C'est comme avoir plusieurs enfants. On a le premier, le deuxième, etc…(rire) C'est comme si je m'occupais d'un nouveau bébé à chaque fois. En ce qui concerne la chanson "Assis par terre", je veux aussi souligner qu'elle me tient particulièrement à cœur. Elle a une signification pour moi.

On sait que ce titre a un sens très profond pour Louisy Joseph, par rapport à ce qu'elle a vécu avant de percer en solo. En ce qui vous concerne, quel sens lui avez-vous donné ?
Disons que... comme beaucoup d'artistes, j'ai énormément galéré avant de trouver mes routes et mes chemins. Avant d'en arriver à faire de la musique, je suis passé par tellement de choses. J'ai fait plusieurs petits boulots. Sans être directement impliqué, on ne peut pas être insensible à la misère des gens et devant ce geste de tendre la main comme Louisy Joseph le dit si bien.

Depuis cette première collaboration, vous avez publié votre premier album, "Mister Joe". Et puis il y a eu d'autres rencontres que vous venez d'évoquer indirectement. Il y eu "Autoportrait" pour Johnny Hallyday, notamment. Comment cette rencontre a-t-elle été rendue possible ?
J'ai reçu le texte de cette chanson. En la lisant, je me suis dit qu'il n'y avait qu'une seule personne qui pouvait la chanter. C'était Johnny Hallyday. Je me suis mis à composer sur le texte. C'est un exercice que j'aime bien faire. J'ai déjeuné avec deux amis dont l'un travaille avec Johnny Hallyday et qui devait le voir dans les semaines suivantes. Johnny a écouté le titre. Il a beaucoup aimé et m'a rapidement contacté. Mais de là est surtout née une histoire d'amitié entre nous deux. J'ai découvert Johnny comme un homme super généreux et attendrissant.

« Johnny et moi avons co-composé une chanson ensemble à Los Angeles il n'y a pas longtemps. »
Au point d'accepter de travailler sur son prochain album… Johnny a mentionné votre nom parmi les collaborateurs de son prochain disque, annonçant qu'il serait de la veine des albums écrits pas Goldman ou Michel Berger. C'est flatteur pour vous.
Oui. C'est toujours agréable d'entendre son nom associé de prêt ou de loin à celui de ces grands artistes. Après, je considère chaque chanson en son temps. C'est-à-dire que si on a la bonne chanson au bon moment, c'est très bien. Mais je ne suis pas client des comparaisons. Ce sont pour moi de vrais génies de la musique et je ne pense pas être encore arrivé à leur niveau. En construction je dirais plus volontiers.

N'est-ce pas aussi une pression pour vous ce projet d'album ? Vous avez l'habitude des grands projets. Il y a eu notamment le dernier disque de Florent Pagny. Là, c'est Johnny quand même. Et puis, j'ai envie de dire que ça pourrait être une pression supplémentaire dans la mesure où Johnny est particulièrement attendu compte-tenu de l'accueil mitigé de son dernier opus "Jamais seul".
C'est surtout une pression pour l'artiste ! J'écris des chansons avec les mots que j'aime sur les thèmes que j'aime en espérant qu'elles connaissent le succès. Mais mon travail reste le même. La seule différence, c'est uniquement l'artiste pour lequel je travaille. Je me suis enfermé en studio pour travailler sur ce disque. Johnny et moi avons même co-composé une chanson ensemble à Los Angeles il n'y a pas longtemps. On fait de la musique d'abord. Sans commenter ou se poser des questions parce que le dernier album a eu des problèmes. Sinon, on ne s'en sort pas. Ça ne nous intéresse pas. Ça gâche les choses ! Ce qui est important pour Johnny comme pour moi, c'est de savoir si la chanson plaira à son public. Va-t-il apporter à son public ce qu'il attend de lui ? C'est pour cela qu'on construit une sorte de brief. Aujourd'hui, on retourne à l'essence pure du Johnny que les gens ont toujours aimé. En tout cas, ce que je sais, c'est qu'on travaille. Le challenge c'est de faire une chanson où, lorsque l'on appuie sur play, on raconte une histoire, on a quelque chose de fort à défendre, avec une belle réalisation. On fait quelque chose qui nous touche et qui est susceptible de toucher les gens.

Est-ce qu'on peut d'ores et déjà dire que ce prochain disque sera rock et blues, comme l'a affirmé Johnny dans une précédente interview ?
Je ne peux pas me prononcer sur l'album et je laisse les oreilles du public le découvrir en temps voulu. D'autant que je ne suis pas directeur artistique de Johnny Hallyday mais un simple compositeur qui travaille avec lui parmi d'autres. Et puis, il faut entretenir la surprise... S'il n'y a pas de surprise, il n'y a rien à découvrir, non ?

Crédits photo : ABACA
Travaillez-vous sur d'autres projets en parallèle ?
Je suis sans cesse en quête de nouveaux projets. J'aime être à la naissance des choses comme pour Louisy Joseph, ou comme avec Elisa Tovati avec qui j'ai travaillé sur le duo "Il nous faut" avec Tom Dice. Ce sont des artistes sur le retour ou qui sont totalement inconnus. Ce sont avec des gens comme eux que j'aurais envie de m'enfermer pour prendre le temps de les découvrir par moi-même. C'est beaucoup plus simple pour moi avec des inconnus.

Vous aimez le challenge...
Bien sûr ! C'est ce qui compte le plus. Aujourd'hui, j'ai la chance de travailler beaucoup à l'international aussi depuis un an. Je fais des chansons qui voyagent un peu partout dans le monde.

Votre prochain challenge, c'est d'être reconnu en tant qu'interprète, avec votre deuxième album ?
C'est ma priorité. Mon deuxième disque sortira au mois d'octobre.

« Mon deuxième disque sortira au mois d'octobre. »
Vous nous offrez un premier aperçu avec le single "Fais pas la gueule John". Que nous promettez-vous avec ce second disque ?
De la sincérité, de la mélodie, du groove ! Plein de petites histoires…

Qui est John du single "Fais pas la gueule John" ?
C'est nous tous !

Et qui est John Mamann ?
C'est un auteur-compositeur-interprète qui aime la vie et qui ne se pose pas trop de questions. J'aime la musique, c'est ma passion. J'aime la partager. John Mamann... C'est un homme qui a envie d'être heureux, tout simplement.
la Redaction
Pour en savoir plus, visitez son site officiel et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouveau single de John Mamann, "Fais pas la gueule John".
Regardez le clip "Fais pas la gueule John" de John Mamann :

Ajoutez un commentaire
Superlolo1991
le 09/07/2012, 20:19
Citer
Ce premier single est juste génial, je l'écoute sans cesse depuis sa sortie !!!
Invité
le 09/07/2012, 22:07
Citer
Le mec va pas dire du mal mdrrrrrrrrrrrrrrr il compose pour lui !!!!!!!!!!!!!! le plus anti jojo se convertira endu jour au landemain en super mega fan de jojo si jojo fait appel a lui drrrrrrrrrrrrr
Invité
le 09/07/2012, 22:09
Citer
pff encore une idée de sa pomme
Invité
le 10/07/2012, 07:41
Citer
Merci Mamann lol
Invité
le 10/07/2012, 09:14
Citer
Il a beaucoup de talent, il a travaillé avec nina morato également, d'ailleurs s'il pouvait lui remettre le pied a l'étrier...Nina Morato c'est avant tout une grande artiste jeté aux orties sans aucunes concessions par la machine Universal! "Autoportrait" est un titre super fort et très accrocheur, il a capté très vite ce que le public de jojo attend!
Invité
le 10/07/2012, 09:16
Citer
Y'a juste avec les impôts qu'il est pas généreux.
Invité
le 10/07/2012, 13:12
Citer
me fout le glandes de savoir kil est super riche et en lisant la presse je li kil doit bcp de sous au fisc comment es possible ??????????? et les gens devraient aller le voir sans payer le tiket d'entree
Superlolo1991
le 10/07/2012, 16:10
Citer
Je ne comprends pas une chose: on a une interview d'un artiste, qu'on aime ou pas, pour l'ensemble de son oeuvre (etc...) Pourquoi diable les commentaires parlent du fisc? Pour le "bien sûr que j'rame pour le loyer, les factures, les montagnes de choses à payer"? Il ne faut pas oublier que cela reste une chanson, que le "John" de la chanson est "Monsieur Tout le monde" et qu'il serait intéressant de parler de ses projets, en positif ou en négatif,chacun ses goûts, plutôt que de parler politique...
Invité
le 10/07/2012, 19:56
Citer
J'adore le refrain
Invité
le 10/07/2012, 20:35
Citer
Le Jojo même en ayant une baraque en france il ne doit pas connaître toutes ses pièces étant donné qu'il habite la plus part du temps dans ses méga villas aux Us en Suisse et st Barth ,le Jojo a l'air dhabiter en france au moment de gagner son blé puis il se barre , pffffffff et il en est oû avec les impôts ehing?
Invité
le 11/07/2012, 08:53
Citer
C'est clair que jojo est super généreux, il a du te cracher un bon chèque pour lui pondre un tube et le remettre en scelle!
John, ta zik c'est d'la m....! tout comme celle de louisy joseph qu ta grillée
Invité
le 11/07/2012, 11:27
Citer
fan de la première heure de Johnny 47 ans a le suivre jai tout acheté vinyles cd livres revues figurines fringues tce depuis le début de la tournée je tout arrêté sec ,cette tournée na rien d'authentique pour moi le grand joue un rôle il ne plus habité par le rock ,20ans quil nous pousse les m^mes chansons ;las de ses setlist las de son image pépé
Invité
le 15/07/2012, 14:28
Citer
C'est toujours agréable d'entendre son nom associé de prêt ou de loin à celui de ces grands artistes.

Amis de l'orthographe, bonsoir.
Invité
le 19/07/2012, 15:52
Citer
Johnny hallyday ne m à intéresse que dans la période 100poursang mais cet autoportrait est excellent

Commentaire envoyé via l'application iPhone Charts in France : téléchargez-là gratuitement !
Invité
le 28/09/2012, 11:51
Citer
j'adore les gents qui prenne le peine de poster des commentaire pour dire qu'il se foute de quelqu'un....
je ne defend pas johnny, mais sérieu les mecs.
quand on s'en fou on prend pas la peine de s'casser le tete a trouver des mots.
ex: Joye star je m'en fou ROYAL!!!
et bien un article sur lui je commente pas....
ces gents la font ce qu'il veulent de leur vie et de leur fric.............
par contre c quend meme chiant que johnny soit le seul a subir les critiques sur les impos
pourquoi on ne parle jamais de sebastien loeb qui pilote sur une ecurie francaise
qui represente la france et qui habite aussi en suisse!!!!
et vous si vous demain vous gagnez ao loto vous feriez quoi !!!!!!!!

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Sam Smith

    Sam Smith

    Des albums à gagner

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP