Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Kim Wilde en interview
Interview
lundi 21 mars 2011 18:00
13

Kim Wilde en interview

C’est à quelques heures de son entrée en scène à La Cigale de Paris, le vendredi 18 mars dernier, que nous avons eu le bonheur de rencontrer une Kim Wilde décontractée, sereine et drôle, le temps de revenir sur quelques moments forts ou anecdotiques d’une carrière à nouveau au cœur de l’actualité musicale.


Où puisez-vous cette énergie phénoménale que l’on ressent à l’écoute de votre dernier album, « Come Out And Play » (Mathieu Rosaz et Agnès Ceccaldi, rédacteurs) ?
Kim Wilde : Je crois qu’en avançant dans la vie, l’énergie que j’avais quand j’étais très jeune est devenue de plus en plus forte. Où je la trouve, c’est une question intéressante…

Visionnez « Get out » live acoustique :


Dans votre jardin ?
Oui, la terre, le jardinage, c’est vraiment la même énergie que celle qu’on peut trouver dans la musique. Je puise ma force dans l’« énergie universelle ». Tout le monde ne comprend pas forcément quand je dis ça. Mais c’est vraiment comme ça que je le ressens.

« La chanson « Jessica » parle de ma chienne »
Comment s’est passée l’écriture du dernier album ? J’ai remarqué que vous aviez signé entièrement le joli titre « Jessica »...
Il y a beaucoup de chansons auxquelles j’ai participé avec différents auteurs. En général, j’écris les premières lignes et ensuite on continue ensemble. La chanson « Jessica » parle de ma chienne. Une nuit, j’étais malade, je n’arrivais pas à dormir et c’est là que cette chanson m’est venue. Je l’ai fredonnée dans mon iPhone. Et je vais la jouer ce soir toute seule au piano. Ça m’amuse beaucoup que les gens me voient chanter un titre comme ça, tout simple, et enchaîner avec d’anciens morceaux comme « Kids In America ». C’est comme faire le grand écart, c’est drôle, surprenant !



Pouvez-vous nous parler de « Love Blonde », qui fut un grand succès en France en 1983. C’est une chanson dans un style différent de vos autres tubes, et qui me rappelle un peu le « Fever » de Peggy Lee.
C’est vrai qu’elle est très jazzy, un peu comme « Jessica ». C’est mon père et mon frère qui ont écrit cette chanson. Je crois que mon père l’a faite spécialement pour moi, mais quand je la chante, j’en fais un hommage à toutes les blondes, à toutes les icônes blondes, dont je fais un peu partie. C’est important et ce n’est pas grand chose à la fois. Ça sort juste d’une bouteille de shampoing décolorant, après tout (rires) !

Visionnez « Love Blonde », chez Guy Lux :


« Étienne Daho est très mignon en plus… ! »
Je sais que vous avez chanté Michel Berger. Laurent Voulzy vous a rendu hommage en 1986 avec « Les nuits sans Kim Wilde ». Vous semblez avoir un certain goût pour les chanteurs français !
Oui ! J’adore les chansons de Michel Berger. Il accordait autant d’importance aux mots qu’à la musique. C’est un peu votre force je crois, et c’est pour ça peut-être que les Français aiment ma musique. Mes chansons racontent beaucoup d’histoires, sur des mélodies puissantes. J’ai rencontré plusieurs fois Michel Berger. J’ai dîné avec Laurent Voulzy la dernière fois que je suis venue à Paris. Et je suis une grande fan d’Étienne Daho. Il est très mignon en plus… !

Visionnez Kim Wilde et Michel Berger sur la version anglaise des « Uns contre les autres » (Starmania) :


L’un de vos derniers hits en France était « Can’t Get Enough (Of Your Love) », paru en 1990. Bizarrement, ce titre que vous dites aimer particulièrement est absent de toutes vos compilations. Pourquoi ?
Il figurera dans la prochaine compilation, qui sortira vers la fin de l’année. Je vais la chanter ce soir ! C’est effectivement une de mes chansons préférées avec « You Came ».

Visionnez «Can’t Get Enough (Of Your Love) » live (Fête de la Musique 1990, Paris) :

« J’étais très centrée sur mes enfants, ma maison, mon jardin »
En 2002, vous avez chanté en duo avec la chanteuse allemande Nena « Anyplace, Anywhere, Anytime ». Comment cette rencontre a-t-elle eu lieu?
J’étais dans une soirée à Berlin, une soirée pour les médias. Nena était là et elle est venue me parler et me demander de participer à son nouvel album. Elle m’a dit qu’elle allait ré-enregistrer ses anciennes chansons. Je crois que je lui ai dit : « Tu es sûre que c’est une bonne idée ? » Elle m’a répondu « Ça va être super ! T’inquiète pas ». J’ai dit OK. On a fait le duo « Anyplace, Anywhere, Anytime ». ça m’a pris à peine 40 minutes en studio, je suis ensuite rentrée à la maison et je n’y ai plus repensé. Un an plus tard, j’ai appris que le titre était devenu un grand succès en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, etc. C’était vraiment une grande surprise pour moi, parce qu’à l’époque j’étais très centrée sur mes enfants, ma maison, mon jardin. Et c’était difficile psychologiquement de redevenir Kim Wilde. Je me sentais très bien dans la peau de Kim Fowler*. Mais dès que je suis remontée sur scène, ça a été un tel bonheur ! C’est là que j’ai retrouvé le désir de faire un nouvel album, avec le producteur de longue date de Nena, qui est un de mes grands fans. Il a voulu faire un « album de fan ». C’est pour ça que je me sentais si à l’aise, parce qu’on voyait qu’il était très heureux d’être avec Nena et moi. Recréer des chansons comme « You Came », c’était vraiment un grand défi pour nous, et une nouvelle étape pour moi.

Visionnez le clip de Kim Wilde et Nena,« Anyplace, Anywhere, Anytime » (2004) :


Comment fait-on pour ne pas se lasser de chanter un tube comme « Kids In America », qui a maintenant 30 ans ?
C’est grâce au public. Dès que l’intro commence, je sens une énergie incroyable qui vient de la salle. C’est presque tangible ! On ne peut pas lutter ! Et puis, vous savez, je n’ai pas chanté « Kids In America » pendant de nombreuses années. Je m’étais désintoxiquée de la pop music (rires) ! Toute ma passion pour la musique était passée dans le jardinage et dans la vie au quotidien auprès de mes enfants, bien sûr.

Visionnez "Kids In America" live (2010) :


Dans la chanson « European Soul », issue de l'album « Close », 1988), vous rendez un bel hommage au peintre Marc Chagall. Comment est née cette chanson ?
Oh… J’adore ce peintre. Lorsque je suis allée à Mayence, en Allemagne, j’ai visité l’église Saint-Étienne, avec ses vitraux sublimes qui furent la dernière œuvre de Marc Chagall. C’est un endroit magnifique. D’ailleurs, j’ai vu qu’il y avait bientôt une exposition sur Odilon Redon au Grand Palais, à Paris. J’aime aussi beaucoup ce peintre et son univers mystique.

« Toute ma passion pour la musique était passée dans le jardinage »
Quel souvenir gardez-vous de Michael Jackson, dont vous avez fait la première partie ?
En 1988, c’était sur le « Bad Tour ». J’ai fait sa première partie pendant trois mois. Michael était au top à l’époque. D’un point de vue professionnel, j’ai beaucoup appris, ça m’a donné envie de me dépasser, mais ça m’a aussi effrayée. J’ai pu voir de très près le phénomène “Jackson”, son triomphe et à quel prix cette gloire se payait humainement. Je suis contente finalement de n’avoir jamais eu à payer ce prix-là. J’ai pu avoir tout le plaisir, rester créative, faire de la musique, chanter et conserver ce lien unique avec mon public, tout en gardant la tête sur les épaules. C’est bien plus précieux à mes yeux que tout l’argent et tout le succès du monde.

Merci Kim, et m.... pour ce soir !
Merci à vous !

Visionnez Romain Duris sur « Cambodia » dans le film de Christophe Honoré, "Dans Paris" (2006) :


*Kim Wilde a épousé le comédien Hal Fowler en 1996. Ils ont deux enfants : Harry Tristan (né en 1998) et Rose Elisabeth (née en 2000).
Interprète langue anglaise : Emmanuel Denizot.
Crédit photos live : Agnès Ceccaldi.




la Redaction
Pour en savoir plus, visitez kimwilde.com, ou son MySpace officiel.
Pour écouter et/ou télécharger le nouvel album de Kim Wilde, "Come Out And Play", cliquez sur ce lien.
Visionnez le clip de Kim Wilde, "You Came" (version 2006) :

Ajoutez un commentaire
Invité
le 21/03/2011, 17:15
Citer
Une artiste unique et simple, son interview respire l'honnêteté et la franchise, j'aime beaucoup cette chanteuse son dernier album est vraiment très réussi.
Invité
le 21/03/2011, 22:20
Citer
Vocalement elle a fait bcp de progrès. Le son saturait un peu à la Cigale mais le show était nickel. Quasiment tous les tubes, elle assume ses années 80 en ressortant même la guitare clavier à la François Valery. Très jolie reprise de "Forever young" d'Alphaville et du "sleeping satellite" de Tasmin Archer. 8 titres du nouvel album et quelques uns du précédent produit par l'équipe de Nena. Elle assure la Kim !
Invité
le 22/03/2011, 03:12
Citer
Concert exceptionnel, je n'ai aucun regret, je suis resté avec des amis qui ont voulu attendre après le show pour voir l'artiste de plus près, j'ai même réussi à l'approcher et à obtenir un autographe! Les nuits sans Kim Wilde j'ai connu, mais j'ai connu et vécu un soir avec elle et c'était divin, merci Kim
Invité
le 22/03/2011, 21:07
Citer
Un concert de qualité avec notre Kim toujours aussi radieuse et proche de son public quand au niveau voix et musique, encore mieux qu'en 2009 !!!
Je suis moi aussi resté dehors après le concert pour l'attendre et j'ai eu la chance d'échanger quelques mots avec elle.
J'ai aussi eu mon livret signé au nom de mon blog, un vrai bonheur...
JPaul blog : www.day-by-day-kim-wilde.over-blog.com
Invité
le 23/03/2011, 10:22
Citer
L'album COME OUT AND PLAY est vraiment très abouti, c'est un peu comme si le son Kim Wilde débarquait des années après, tout en ayant une voix, reconnaissable entre mille, encore plus chaude et sensuelle, comme un vin qui se bonifie avec le temps, une présence scenique beaucoup plus naturelle et décontractée qu'à ses débuts, sans doute grâce à l'épanouissement et la confiance en soi qu'apporte le rôle de parent, et des musiciens et producteurs qui "assurent" en mettant au goût du jour le rock-pop des années 80, par des mises à jour électronique et dance héritées des deux dernières décennies. Je n'ai qu'un seul regret, que les radios ne "jourent" pas le jeu, alors qu'à l'époque de CAN'T GET ENOUGH, la chanson était diffusée précisément. Alors de grâce, les RFM et autres RTL 2, passez le nouvel album de Kim et ses deux singles, LIGHTS DOWN LOW et REAL LIFE, c'est votre créaneau et Kim est de retour, qu'on se le dise !
Invité
le 23/03/2011, 22:29
Citer
Super album, des chansons qui méritent de passer en radio!! Des tubes en puissance et une tres bonne voie
Invité
le 24/03/2011, 10:44
Citer
J'étais fan de "You Came" durant mon adolescence... Je n'avais pas du tout aimé la version remixée proposée il y a 2/3 ans.
Invité
le 24/03/2011, 23:18
Citer
prkoi ne pas mettre le nouveau single???
Invité
le 26/03/2011, 03:24
Citer
prkoi ne pas mettre le nouveau single???


Because y'a pas de clip ! Et la version acoustique de "Get out" nous semblait plus forte.
Mais voici Real Life !
http://www.youtube.com/watch?v=AnxeutfaIUI
Invité
le 26/03/2011, 22:14
Citer
L'album COME OUT AND PLAY est vraiment très abouti, c'est un peu comme si le son Kim Wilde débarquait des années après, tout en ayant une voix, reconnaissable entre mille, encore plus chaude et sensuelle, comme un vin qui se bonifie avec le temps, une présence scenique beaucoup plus naturelle et décontractée qu'à ses débuts, sans doute grâce à l'épanouissement et la confiance en soi qu'apporte le rôle de parent, et des musiciens et producteurs qui "assurent" en mettant au goût du jour le rock-pop des années 80, par des mises à jour électronique et dance héritées des deux dernières décennies. Je n'ai qu'un seul regret, que les radios ne "jourent" pas le jeu, alors qu'à l'époque de CAN'T GET ENOUGH, la chanson était diffusée précisément. Alors de grâce, les RFM et autres RTL 2, passez le nouvel album de Kim et ses deux singles, LIGHTS DOWN LOW et REAL LIFE, c'est votre créaneau et Kim est de retour, qu'on se le dise !


Waouh ! Un commentaire qui colle exactement à mes impressions, bien pensé et superbement écrit. Même pas une petite faute d'orthographe ! J'adore ! ;)
Kim a en effet énormément progressé vocalement, en puissance et en performance live.
Invité
le 27/03/2011, 00:04
Citer
Je commence à croire que les chanteuses de plus de 40 ans sont interdites d'antenne dans ce pays. C'est nul.
Invité
le 31/03/2011, 16:51
Citer
Fan depuis.. oh lala...27 ans, je suis toujours aussi agréablement surprise de la qualité de ses concerts. La cigale est le lieu parfait pour une hosmose réussie avec le plublic. Bravo et merci....
Invité
le 05/04/2011, 22:00
Citer
Ecoutez son dernier album...une perle

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP