Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de The Weeknd > The Weeknd accusé de plagiat pour sa chanson "Call Out My Name"
News musique
dimanche 03 octobre 2021 11:18

The Weeknd accusé de plagiat pour sa chanson "Call Out My Name"

The Weeknd est une nouvelle fois accusé de plagiat. Le duo Eppiker reproche au chanteuse canadien de s'être beaucoup trop inspiré de sa chanson "Vibeking", introuvable sur le net, pour son tube "Call Out My Name" sorti en 2018.
Crédits photo : Abaca
La success-story de The Weeknd est semée d'embûches. Alors qu'il cartonne avec "Take My Breath", nouveau single annonçant son prochain album, le chanteur canadien est aujourd'hui accusé de plagiat pour son tube "Call Out My Name". Le groupe Eppiker, composé des deux artistes Suniel Fox et Henry Strange, accuse la superstar d'avoir copié leur chanson "Vibeking", datant de 2015 mais introuvable sur le net, pour composer son hit sorti en 2018 et écouté plus de 830 millions de fois rien que sur Spotify. Ce morceau a d'ailleurs rapporté à The Weeknd un peu plus d'un million de dollars de royalties rien que sur le sol américain, uniquement grâce aux écoutes en streaming, aux ventes et à l'airplay radio. Selon la plainte déposée par le tandem le 17 septembre dernier pour violation d'auteurs, et relayée par Billboard, "Call Out My Name" et "Vibeking" ont la même signature et des tempos similaires. Eppiker assure que, bien que les deux morceaux aient des différentes signatures de clé, ils ont des mélodies identiques.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Un échange de mail au coeur du débat


Ainsi, les deux artistes derrière "Vibeking" accusent à la fois The Weeknd mais aussi Frank Dukes et Nicolas Jaar, les co-compositeurs du morceau, ainsi que le label Universal Music de plagiat. Comme le rappelle Billboard, le morceau "Vibeking" a été créé en avril 2015 mais publié « aux alentours d'avril ou mai 2017 » et le duo affirme avoir envoyé aussitôt le morceau à PNDA, un des ingénieurs du son de The Weeknd. L'interprète de "Blinding Lights" aurait alors eu un coup de coeur pour le titre, mais PNDA aurait alors demandé une faveur aux membres d'Eppiker : « Juste, je vais dire [à The Weeknd] que c'est notre équipe de production qui a écrit le morceau. C'est cool ? Ou vous avez d'autres idées ? Je ne peux pas dire : "Hey, [Henry Strange] a écrit ça" alors qu'il ne vous connait pas ». Ce à quoi ce dernier aurait répondu : « [The Weeknd] me connait. Dis les deux choses. Dis lui que c'est [Strange] avec Ponytail que vous avez rencontré sur la tournée de Drake. Qui fait partie de notre équipe de production ». Un message resté sans réponse.

Pour l'heure, les avocats de The Weeknd n'ont pas répondu à cette plainte. Toujours est-il que ce n'est pas la première fois que l'artiste est accusé de plagiat. Par le passé, ses tubes "The Hills", "Starboy", "Pray for Me" et le plus méconnu "A Lonely Night" ont tous fait l'objets d'accusations de plagiat. Dans les deux derniers cas, les affaires avait été rejetées.
Théau BERTHELOT
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés