Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Musique en TV > Actualité de The Voice > "The Voice" 7 : on a assisté au tournage des auditions, Pascal Obispo en grande forme
Musique en TV
mercredi 15 novembre 2017 15:40

"The Voice" 7 : on a assisté au tournage des auditions, Pascal Obispo en grande forme

"The Voice" 7, c'est parti ! Le tournage des auditions à l'aveugle de la prochaine saison du télé-crochet de TF1 a débuté cette semaine avec Florent Pagny, Zazie, Mika et Pascal Obispo, nouveau venu parmi les coachs. Pure Charts y était et vous raconte les coulisses d'une soirée de haute voltige !
Crédits photo : Bureau 233 / Patrick Castel
Comment moderniser une émission vieillissante dont les téléspectateurs connaissent la mécanique sur le bout des doigts ? C'est le défi que doit relever la production de "The Voice" alors que le tournage de la 7ème saison, auquel la rédaction de Pure Charts a pu assister, débute cette semaine à Saint-Denis. Pour y parvenir, "The Voice" a été repensé de fond en comble. Oubliez tout ce que vous pensiez connaitre ! Des règles comme le controversé "vol de talent permanent" sont passées à la trappe et de nouvelles épreuves attendent les talents qui espèrent prendre la succession de Lisandro Cuxi. Désormais, ils devront passer non pas une mais deux auditions devant les coachs et s'affronter lors de duels (« des battles dopées et reboostées ») pour espérer faire partie du carré final de son équipe. Les primes en direct évolueront eux aussi. Objectif avoué ? « Redessiner l'histoire pour revenir à l'ADN de ce programme : la découverte de voix, l'univers, la mise en avant de l'artistique. On est dans une mécanique pure qui a pour but que les talents soient mis en valeur avec les coachs » confie Matthieu Grelier, directeur des programmes de ITV Studios France.

Obispo, comme un poisson dans l'eau


Et ce ne sont pas les seules nouveautés que nous réservent cette 7ème saison. Si Nikos Aliagas reste le maître des lieux, on retrouve dans l'un des quatre fauteuils rouges un nouveau venu dans la galaxie "The Voice" : Pascal Obispo ! « Expérience, crédibilité, complicité » : à défaut d'attirer un public jeune comme M. Pokora, l'artiste de 52 ans est parfaitement légitime dans son rôle de coach. Et comme un poisson dans l'eau, aux côtés de ses amis de longue date Zazie et Florent Pagny ! C'est d'ailleurs avec "Chanter" que les quatre artistes, avec MIKA, font leur entrée sur le plateau pour une collégiale forcément nostalgique... dont le lancement a dû être répété deux fois en raison d'une jolie bourde de Nikos Aliagas, qui annonce que cette 7ème saison « ne ressemblera à... rien ». Hilarité dans le public, fous rires parmi les coachs. L'ambiance est décontractée ! Et malgré un tournage qui s'éternise tard dans la nuit, la fine équipe déborde d'énergie. Entre deux auditions à l'aveugle, ça se chambre, se moque des chaussettes de MIKA, improvise des imitations de vieillards et bizute en bonne et due forme le petit nouveau. Qui ne manque pas de répondant ! Ni d'humour. Pour patienter pendant une pause, Pascal Obispo se transforme même en commentateur du match France-Allemagne dont il suit le déroulé en direct sur son smartphone. Nouvelles salves de rires dans la salle. Le public est conquis.

"C'est qui le maestro et le king ici ? C'est moi !"


Mais l'élément fondamental de "The Voice" reste in fine la qualité du casting, défini cette saison comme « une boîte de Quality Street ». Sans bon candidat, pas de bonne émission ! La sélection de Bruno Berberes et ses équipes représente un travail de titan, et cette année les futurs talents viennent des quatre coins de la France, du Québec, de Nouvelle-Calédonie ou même de Wallis-et-Futuna. « C'est l'axe de ce casting, on revient aux bases de ce qu'est "The Voice" : la diversité et la surprise » explique Matthieu Grelier. Après un premier écrémage, près de 170 d'entre eux se présenteront face aux quatre coachs lors des auditions à l'aveugle où ils tenteront de décrocher l'une des 72 places mises en jeu pour la suite de l'aventure.

La barre est donc placée très haute ! Et ça se ressent dès les premières minutes du tournage, où deux candidats pourtant très doués se font recaler, à la surprise même de la production. Les coachs sont intransigeants. Il faut attendre une étincelle venue d'un petit bout de femme de 21 ans à peine pour que Florent Pagny, Zazie, MIKA et Pascal Obispo appuient tous les quatre sur le buzzer. « L'esprit m'a profondément séduit » confie ce dernier, troublé par le grain de voix écorché de la candidate. A partir de cet instant, tous les coups sont permis pour tenter de récupérer les talents dans son équipe ! MIKA, en très grande forme, trouve toujours les bonnes formules. A un talent indécis, il se laisse aller à une envolée poétique : « Tombe dans mes bras et pas dans leurs mains ». Aux autres coachs le défiant, il clame avec aplomb : « C'est qui le maestro et le king ici ? C'est moi ! ». De savoureux moments de télévision en perspective, tout comme l'émotion palpable de Zazie devant un duo père-fils ou l'incroyable aveu de Florent Pagny, regrettant de ne pas s'être retourné sur une chanteuse à l'aura envoûtante : « Quel con, j'aurais dû appuyer ! ». On le rassure : devant le niveau des talents qui ont défilé devant nos yeux, il aura l'embarras du choix.
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP