Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Superbus > Superbus : viré, le batteur Greg Jacks donne sa version des faits et règle ses comptes
C'est dit !
mercredi 29 avril 2015 11:07

Superbus : viré, le batteur Greg Jacks donne sa version des faits et règle ses comptes

Quelques jours après avoir annoncé son retour en studio en vue de publier son sixième album, le groupe Superbus s'est séparé de son batteur Greg Jacks. Ce dernier n'entend pas se laisser faire et conteste les raisons de son licenciement invoquées par Jennifer Ayache et le reste de la bande.
Crédits photo : DR.
La semaine dernière, Greg Jacks annonçait qu'il venait d'être congédié de Superbus par Universal Music, à la demande du groupe. « Ne me demandez pas pourquoi, je n'en n'ai pas la moindre idée… Je n'ai eu d'explication ni avant ni après » a-t-il expliqué, admettant qu'il n'appréciait guère la démarche. Dans la foulée, et pour tenter d'éteindre une polémique naissante, Jennifer Ayache et ses acolytes ont posté un message sur le compte officiel de Superbus, affirmant que le batteur connaissait parfaitement les raisons de son licenciement, dû à son déménagement aux États-Unis et à son manque d'implication sur la promo de leur dernier album "Sunset" (2012). Et si les propos sont là encore tout à fait respectueux et sur un ton relativement cordial, la tension entre les deux parties est néanmoins palpable...

"Universal n'entend pas assumer la responsabilité de son choix"


Greg Jacks a répliqué à son tour ce mardi 28 avril. « Comme tous les groupes, Superbus s'est enrichi des personnalités qui le composent. Nous avons chacun notre style, nos passions, notre parcours... La force de Superbus est d'avoir fait de ces différences une force créative. Pour moi, Superbus a été une belle histoire. Et je tiens à ce que cette belle histoire ait une belle fin, ne serait ce que pour les fans et le soutien qu'ils nous ont toujours apportés » a-t-il tout d'abord rappelé, dans un état d'esprit positif, avant de réaffirmer ses positions. « Je ne retire cependant rien du peu que j'ai dit de ce licenciement et conteste l'ensemble des soi-disant explications postées au nom du groupe sur leur site » a-t-il écrit, avant de s'en prendre directement à la major Universal Music, chez qui le groupe Superbus est signé depuis plusieurs années.

« Je regrette aussi et surtout d'en avoir été informé par une lettre aussi succincte que sibylline de la maison de disques Polydor/Universal en décembre 2014, et que cette décision ait été prise sans la moindre réunion ou discussion préalable avec le groupe ou mon employeur, sans explication véritable, et sans qu'Universal n'entende apparemment assumer la responsabilité de son choix et les graves conséquences qu'il a me concernant ». Pour le moment, la major ne s'est toujours pas exprimée au sujet du licenciement de Greg Jacks. Le batteur, très apprécié des fans de Superbus, avait rejoint la troupe en 2006 pour l'album "Wow", avec lequel le groupe s'est véritablement révélé au grand public à travers les tubes "Butterfly" et "Travel the World".
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez superbus.com.fr et la page Facebook du groupe.
Ecoutez et/ou téléchargez le dernier album de Superbus, "Sunset", sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Superbus :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Clips : quand les stars se mettent à nu Clips : quand les stars se mettent à nu

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP