Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Superbus > Superbus se confie : le départ d'un membre, l'échec de "Sunset", l'album solo de Jenn...
Interview
samedi 21 mai 2016 15:30

Superbus se confie : le départ d'un membre, l'échec de "Sunset", l'album solo de Jenn...

Pour son nouvel album "Sixtape", Superbus a eu envie de moderniser ses mélodies, tout en conservant son ADN. Jenn Ayache et Patrice Focone se sont confiés à Pure Charts dans une longue interview. Découvrez la première partie !
Crédits photo : Darius Salimi
Rendez-vous est donné à Superbus dans les locaux de Webedia, un matin de mars. Souriants et accessibles, Jenn Ayache et Patrice Focone, guitariste du groupe, s'installent dans leur fauteuil, et picorent des M&Ms tout en répondant à nos questions autour de leur nouvel album "Sixtape", emmené par le single "Strong and Beautiful". Prudents mais friendly, Jenn et Patrice se confient et se prennent au jeu. Assez pour diviser cet entretien fleuve en deux temps. Dans cette première partie de l'interview, les deux artistes reviennent sur leur envie de changement, préfèrent ne pas s'attarder sur le départ d'un des membres de Superbus, tout en analysant l'échec de "Sunset", tandis que Jenn se questionne sur son premier album solo "+001".

Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Superbus revient plus de 3 ans après "Sunset". Vous avez changé de label, il y a un nouveau membre… Ça fait beaucoup de changements ! Vous aviez besoin de tout ce renouveau ?
Jenn : En fait, il n'y a pas de nouveau membre dans le groupe... On est quatre. Et après, on a un batteur, Jocelyn Moze, qui est avec nous à la batterie, comme ça... Ce n'est pas un membre du groupe.

Et par rapport à Greg, ex-membre de Superbus qui ne fait plus partie de la bande, ça a été une décision difficile à prendre ?
Patrice : On ne va pas...

Vous n'avez jamais pris la parole donc...
Jenn : Non, parce que c'est comme si on prenait la parole sur un divorce. C'est un truc privé...

« On voulait se retrouver et se réinventer »
Patrice : C'est de l'ordre de l'intime et du privé. Les raisons nous appartiennent. Et ce n'est pas très intéressant de parler là-dessus et de polémiquer.

En tout cas, on sent qu'il y a une volonté de renouveau avec cet album "Sixtape", notamment avec ce nouveau label...
Jenn : Oui, au bout de quinze ans dans une maison, on a besoin d'un changement. C'est arrivé au bon moment.

Et vous aviez envie de quoi sur ce nouvel album ?
Patrice : De fraises ! Je ne sais pas pourquoi... (Rires) Non, mais de se retrouver déjà et de se réinventer.

Jenn : Faire en sorte que ça reste Superbus...

Patrice : Et que ça colle à l'ADN du groupe !

Jenn : Pour moi, le single "Strong and Beautiful" c'est le plus proche de ce qu'on a déjà pu faire. Après, on s'est un peu lâché...

Patrice : C'est aussi en accord avec nos goûts d'aujourd'hui. Les goûts évoluent...

« C'est compliqué de trouver le bon équilibre »
Et comment on fait pour ne pas aller trop loin, pour rester fidèle au son de Superbus, ne pas dérouter les fans ?
Jenn : C'est tout un art ! (Rires) C'est compliqué de trouver le bon équilibre. On sait aussi qu'on a une identité et qu'il ne faut pas tout bousculer.

Patrice : Moi j'ai envie de te dire, Claude François a porté des vestes à paillettes mais il ne l'a pas fait toute sa vie. Et pourtant, c'était quand même Claude François. Nous, c'est pareil. (Rires) Là, c'est nous mais en 2016.

Ce nouvel album "Sixtape" arrive après "Sunset", qui avait un peu moins fonctionné. C'était un album un peu plus mature, lumineux, très différent des précédents finalement. Vous le voyez comment aujourd'hui ? Une parenthèse, une prise de risques ?
Jenn : Non, ce n'est pas une parenthèse. Pour ce cinquième album, on s'est fait plaisir, on a été aux Etats-Unis et c'est un album qu'on a pensé hyper librement. On était loin de chez nous. On s'est dit qu'on allait faire avec ce qu'on avait sous les yeux.

Patrice : Et on pensait aussi à un probable retour du grunge et des guitares. Etant donné que la mode des années 80 dure plus longtemps que les années 80... (Rires) On se disait qu'il y allait y avoir une fin et on avait envie de se faire plaisir sur ce genre de titres depuis longtemps.

Jenn : Et bosser avec les mecs de Garbage c'était quand même top !

« Tu es toujours enfermé dans une image »
J'ai réécouté "Sunset" avant de préparer cette interview, et je me suis dit que finalement c'était la première fois que Superbus se prenait au sérieux. Peut-être que le public ne s'y attendait pas...
Jenn : Je ne sais pas...

Peut-être qu'à la trentaine passée, on a envie de parler d'autre chose ?
Jenn : Oui, c'est ça. Au bout d'un moment, on avance aussi. Et dans l'album qui arrive-là... C'est l'album de quelqu'un qui a 32 ans... (Sourire) Forcément, ce ne sont plus les mêmes thèmes...

Regardez le clip "Strong & Beautiful" de Superbus :



A un moment, vous avez eu peur d'être enfermés dans une image par rapport à vos fans, qui attendent peut-être qu'un seul son de Superbus ? Des titres colorés, acidulés, un peu ados...
Jenn et Patrice : Tu es toujours enfermé dans une image !

Jenn : Mais on s'amuse avec. On sait qu'on a une base avec une image et une identité, maintenant on brode autour. On s'amuse avec ce qui nous arrive, les humeurs, les goûts du moment...

Patrice : Tu n'échappes pas à ce que tu es...

Jenn : On sait qu'on a accompagné pas mal de teenagers, de 15-16 ans, qui en ont pris 10 de plus. On a conscience de ça. Mais c'est génial ! Mine de rien, ces gens-là, ils se rappelleront de nous toute leur vie. Quand tu berces des ados... Moi, tous les groupes que j'aimais durant mon adolescence, je les aime encore aujourd'hui. Même si à un moment tu décroches, tu vas écouter d'autres trucs, mais tu restes sur ça.

« En solo, je ne voulais pas faire du Superbus ! »
En réécoutant "Sunset" et ton album solo "+001", Jenn, j'ai trouvé un vrai lien entre les deux disques...
Jenn : Oui, il y a quelque chose. Après, c'est la même personne, moi, qui écrit les chansons... Il y a des liens partout. Après, quand on est tous ensemble, c'est sûr il y a ce son qui revient précisément. Mais vu que les textes, les compos, les mélodies sont faites par moi à chaque fois, forcément, il y a des liens.

Tu crois que cet album solo a dérouté les gens ? Ils n'étaient pas prêts ?
Jenn : Non, je pense que c'est...

Patrice : Si les gens s'attendaient à un album de Superbus, ils ont dû être surpris c'est sûr.

Jenn : Moi, je n'avais pas du tout envie de faire du Superbus... Ça ne servait à rien. C'était le but d'expérimenter, de voir ce que je pouvais faire de nouveau avec ma voix. Il y avait plein de trucs... J'ai essayé de rapper, de faire autrement... Sinon, ça n'avait aucun intérêt.

Patrice : Et puis, parfois, un disque c'est une question de moment et d'instant. Je vais prendre un exemple très prétentieux et loin de moi l'idée de comparer mais Gainsbourg, quand il a sorti "L'homme à la tête de chou", il en a vendu 20 ou 30.000. Rien ! Surtout à une époque où on vendait énormément de disques. Et aujourd'hui, l'album est culte. Ce n'était juste pas le bon moment.

« Etre en solo, je ne sais pas si c'est mon truc »
C'était peut-être trop tôt ?
Jenn : J'en sais rien...

Patrice : C'est tout un tas d'ingrédients quand on fait ce métier...

Tu aurais envie d'en faire un autre prochainement, Jenn ?
Jenn : Peut-être. Je sais pas...

Patrice : Pas tout de suite hein ! (Rires)

Jenn : En fait, le truc c'est que je me suis rendue compte en faisant ça c'est que ça n'avait pas fonctionné car peut-être que je me serais ennuyée, toute seule. Ce groupe, Superbus, c'est vraiment une famille. On a vraiment besoin les uns des autres. Même quand on est dans une période où on ne joue pas, on s'appelle, on se voit... Du coup, moi partir toute seule complètement. Je ne sais pas si c'est mon truc. Etre devant, avoir mon nom devant, en gros et tout. Je ne sais pas si c'est moi... On verra plus tard !

Dans la seconde partie de l'interview à paraître, Superbus se confiera sur les nouvelles sonorités de son album "Sixtape", la pression des ventes, et même les attentats survenus à Paris.
Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez superbus.com.fr et la page Facebook du groupe.
Ecoutez et/ou téléchargez le dernier album de Superbus, "Sunset", sur Pure Charts.
Superbus en interview
05/06/2016 - De retour avec l'album "Sixtape", défendu par le single "Strong and Beautiful", Superbus fête ses 15 ans de carrière. Le groupe évoque notamment pour Pure Charts les sonorités de ses nouvelles chansons et ses inspirations pour ce projet. Interview avec Jenn Ayache et Patrice Focone ...
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Superbus :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP