Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Stars 80 > Lio, Emile et Images, Début de soirée... Les "Stars 80" ont fait le show à Bercy !
Nous y étions
samedi 13 avril 2013 16:57

Lio, Emile et Images, Début de soirée... Les "Stars 80" ont fait le show à Bercy !

Après le succès du long métrage "Stars 80", la joyeuse troupe, composée de Lio, Emile et Images, Début de soirée, Cookie Dingler ou François Feldman, s'est transformée en machine à remonter le temps, hier soir à Paris-Bercy. Tubes, medleys, collégiales, magnétos vidéos et extraits du film ont enflammé les nostalgiques durant 2h30 !
Crédits photo : Abaca
Hier soir, la tournée "Stars 80" faisait escale au Palais Omnisports de Paris-Bercy, plein à craquer, pour une soirée placée sous le signe de la nostalgie, mais surtout de la fête. L'occasion pour les cinquantenaires, et tous les autres, de vibrer et s'amuser au son de (presque) tous les meilleurs tubes des 80's en présence d'une pléiade d'anciennes gloires, souvent moquées mais finalement intemporelles. Ainsi, Lio, Jean-Pierre Mader, Jean-Luc Lahaye, Emile et Images ou encore Début de soirée se sont succédé - en live - sur scène, entourés de quelques danseurs, afin de reprendre en chœur leurs standards les plus connus... mais pas que !

Car pour chanter à tue-tête "Macumba" il faudra attendre un peu ! En effet, d'emblée c'est une reprise de Daniel Balavoine qui résonne. La plupart des têtes d'affiche de "Stars 80" débarquent une par une sur scène pour entonner "Le chanteur" et se présentent ainsi, toutes sur le même pied d'égalité, devant un public en surchauffe. Finalement, c'est Patrick Hernandez, son mythique "Born to be Alive" et ses danseuses sexy qui lancent véritablement le show, avant que Jean Schultheis ne s'installe au piano pour "Confidence pour confidence" sous les applaudissements. Autre bonne idée du spectacle : proposer des medleys d'autres artistes qui ont connu le succès dans les années 80 ! Après un court magnéto retraçant la carrière d'Indochine, Cookie Dingler, Début de soirée ou Emile & Images débarquent et offrent avec une bonne énergie "Trois nuits par semaine", "3ème sexe" et bien sûr "L'aventurier" ! Plus tard, il feront de même avec Téléphone et Donna Summer.

Découvrez la bande-annonce de la tournée "Stars 80" :



Après une chorégraphie pleine d'humour de l'animateur Laurent Petitguillaume sur "Thriller", des titres moins forts défilent. Caroline Loeb chante "C'est la ouate", entourée de deux danseuses burlesques, puis Début de soirée ressuscite "La vie la nuit". Heureusement, le duo fait monter la température avec l'imparable "Nuit de folie" que la foule connaît par cœur et qui restera l'un des meilleurs moments du spectacle. François Feldman et Joniece Jamison se montrent très complices lors de "Joue pas", devant des écrans qui n'ont pas vraiment apporté de valeur ajoutée durant toute la soirée et des danseurs aux chorégraphies pour le moins... simplistes. Plus tard, Lio, dans une robe rose très sexy, est acclamée lors de ses deux prestations endiablées sur ses titres cultes "Les brunes comptent pas pour des brunes" et "Fallait pas commencer". L'ancienne jurée de "Nouvelle Star" se fait désirer et reviendra une bonne demie-heure plus tard pour nous faire danser au rythme de "Banana Split".

En attendant, l'ambiance retombe lors de "Disparue" de Jean-Pierre Mader, mais Jean-Luc Lahaye, qui bénéficie visiblement d'une énorme cote de popularité à en croire l'applaudimètre, rappelle des souvenirs à toute la salle grâce au fameux "Débarquez moi" et enchaîne avec le slow "Papa chanteur", durant lequel il fait monter un enfant sur scène. Le quart d'heure américain se poursuit avec les mélodies délicates d'Emile, leader du groupe Gold, et Images : "Ville de lumière", "Capitaine abandonné", "Amour trop loin"... François Feldman revient envoûter Bercy avec "Les valses de Vienne", et oublie quelques paroles au passage, suivi de Leopold Nord et Vous et son "C'est l'amour", tandis que "Macumba" résonne enfin pour le plus grand bonheur du public, qui s'égosille ensuite sur "Femme libérée" de Cookie Dingler. Bercy est debout !

Une longue collégiale et un final explosif avant Goldman !


Pour la dernière partie du show, l'atmosphère redescend d'un cran puisque chaque artiste vient défendre une reprise tandis que Jean Schulteis et Cookier Dingler s'affrontent au piano. "Rockcollection", "L'été indien", "Coup de soleil", "S.O.S d'un terrien en détresse"... La variété des univers et les arrangements en piano-voix permettent aux chanteurs de prouver qu'ils sont bien plus que les interprètes d'un seul tube. Présentées une par une, les stars sont acclamées par les 15.000 spectateurs avant un rappel très attendu. Jean-Luc Lahaye revient, conquérant et séducteur, pour offrir son succès "Femmes" avant de se faire voler la vedette par Emile et Images et le tube "Un peu plus près des étoiles", et bien évidemment l'excellent "Les démons de minuit". Mais ce n'est pas tout ! Toutes les "Stars 80" surfent ensuite sur le succès de "Génération Goldman" et foulent la scène une dernière fois, en chemise blanche, pantalon et cravate noirs, pour clore leur spectacle effréné avec "Je marche seul".

Même s'il manquait Desireless, Sabrina, Jeanne Mas ou encore Peter & Sloane, qui figuraient pourtant au générique du film, les "Stars 80" ont assuré un show rythmé, varié, sans artifice et forcément très kitsch, et ont prouvé que leurs tubes n'avaient, contrairement à eux (et à nous), pas pris une seule ride.
Julien GONCALVES
Pour en savoir plus et retrouver toutes les dates de la tournée "Stars 80", visitez le site officiel.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP