Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Concerts > Actualité de Sanseverino > Sanseverino au Bataclan : nous y étions !
Concerts
jeudi 04 février 2010 17:00

Sanseverino au Bataclan : nous y étions !

Hier soir, Sanseverino envahissait la scène du Bataclan de Paris, une salle dans laquelle il se produit jusqu'au 6 février prochain. Nous y étions, assistant à un concert magnifiquement maitrisé, et fortement humain : découvrez notre chronique !
Au Bataclan de Paris (où le chanteur se produit jusqu'au 6 février prochain), Sanseverino enchaine la totalité des morceaux de son quatrième album studio "Les faux talbins" - dont son dernier single "Tu n'en as plus rien à foutre de moi", ou même "La salsa du démon", emprunté au Grand Orchestre du Splendid, sans oublier de nombreuses surprises, telles qu'une reprise de Johnny Cash, accompagné de son violoniste, ou de Serge Gainsbourg, "L'eau à la bouche". Deux covers fort bien maitrisés, comme à son habitude. A cela, se sont évidemment ajoutés des titres des précédents opus, dont son hit "Maigrir", proposé avec des guitares saturées.

Visionnez la vidéo live de Sanseverino, "Les faux talbins" :


Deux points forts ressortent de ce concert parisien, déjà l'artiste laisse s'exprimer ses musiciens, ce qui est plutôt rare pour un chanteur, prouvant ainsi que Sanseverino est avant tout un groupe, une formation de scène, constituée de ses complices de toujours : Xavier Tribolet à la batterie, Hervé Pouliquen et Hervé Legeay aux guitares, Gipi Cremonini à la contrebasse, mais également son claviériste/violoniste et son tromboniste, tous deux fortement impliqués.

Le second point fort, et pas des moindres, est que Sanseverino multiplie les efforts pour échapper aux étiquettes, la sienne étant indéniablement celle du jazz manouche. Il précise même à son auditoire que «s'ils en veulent, ils n'ont qu'à aller voir Thomas...». Comprend qui peut, ou comprend qui veut. Car soulignons que Sanseverino a le courage de chercher un nouveau son, de se mettre en danger, de se renouveler, là où jouer constamment "Les embouteillages", que le public attend forcément, serait une facilité.

En bref, le groupe s'amuse sur scène, et par la force des choses, le public dansant et sautillant comme dans les concerts de rock (et “si les rockeurs aimaient vraiment la java” ?), aussi. Sanseverino est chez lui, il fait ce qu'il veut, plaçant ici une phrase mélodique de Duke Ellington dans un solo saturé, ou venant là, chanter sous la soutane d'un curé. Derrière lui, ses musiciens sont des monstres sacrés, ils le suivent ! Et quand le chanteur prend sa guitare tout seul, pour faire chanter la salle sur un air traditionnel, c'est de mains de maître qu'il réussit.

Que c'est bon de voir un artiste attaché à rien, n'essayant de plaire à personne, et faisant ce qui l'éclate. Un artiste vrai et sincère qui poursuit sa tournée jusqu'en juin prochain. A (re)découvrir absolument !

Le premier album de Sanseverino est autoproduit, en groupe, "Tu sens les poivrons", en juillet 1995. En même temps que son passage aux FrancoFolies de La Rochelle. Mais le succès encore confidentiel oblige Stéphane à cumuler les petits boulots, comme “roadie” pour Michel Fugain, entre autres. Pendant dix ans, il regarde en même temps qu'il travaille. Il étudie le spectacle. Son album solo "Le Tango des Gens" sort finalement en 2001, récompensé par le 54ème Prix de l'Académie Charles-Cros. Le chanteur déboule sur les ondes au cœur de l'été avec des "Embouteillages" filant à 200 à l'heure, balançant un swing manouche de derrière les guitares, comme on n'en avait pas entendu depuis des lunes. L'opus devient disque d'or. Suivront entre autres, "Les sénégalaises" en 2004, ou l'album de la consécration public au niveau des ventes, "Exactement, entré directement sur la 5ème marche du Top, en 2006. Par ailleurs, le chanteur est également choisi par Louis Chédid et Pierre-Dominique Burgaud pour interpréter le conducteur de train dans la comédie musicale "Le Soldat Rose".

Crédit photo : Delacroix.
Edwige BIP
Pour en savoir plus, visitez sanseverino.fr, ou son MySpace officiel.
Pour réserver vos places de concert, cliquez sur ce lien.
Pour écouter et/ou télécharger le dernier album de Sanseverino, "Les faux talbins", cliquez sur ce lien.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?
  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Sam Smith

    Sam Smith

    Des albums à gagner

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP