Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Queen > Freddie Mercury : homosexualité, maladie... Brian May revient sur son combat
C'est dit !
samedi 02 février 2019 14:11

Freddie Mercury : homosexualité, maladie... Brian May revient sur son combat

En plein succès de "Bohemian Rhapsody", Brian May, le guitariste de Queen se confie. Interrogé sur Freddie Mercury, il raconte qu'il a très longtemps ignoré son homosexualité. "Très timide en privé", le chanteur a mis des années avant d'assumer son attirance pour les hommes.
Crédits photo : Bestimage
"Bohemian Rhapsody" a connu un succès phénoménal sans précédent. Applaudi par 4 millions de spectateurs en France, le biopic sur le groupe Queen a amassé plus de 800 millions de dollars de recettes, un score qui en fait le film musical le plus lucratif de tous les temps au box-office. Ce triomphe tient aussi bien à l'amour profond du public pour les chansons intergénérationnelles de Queen, inscrites pour l'éternité au panthéon du rock, qu'au mythe entourant Freddie Mercury. « Très timide en privé » selon les dires de Brian May, le chanteur et leader de Queen a connu un destin à son image : grandiloquent, flamboyant, tragique. Quand Freddie Mercury n'était pas sur scène à embraser la foule en délire, Farrokh Bulsara menait secrètement bataille contre lui-même pour accepter qui il était réellement : un homme aux origines perses et indiennes qui aimait les hommes. A tel point que les autres membres de Queen n'ont découvert que très tardivement son homosexualité. C'est ce que raconte Brian May dans une interview accordée à Closer. « Quoi ? Freddie Mercury était gay ? (Il rit) Vous savez, il a eu de nombreuses petites amies. Et j'étais même souvent jaloux ! A nos débuts, en tournée, nous partagions une chambre, par souci d'économie. Et de nombreuses filles magnifiques ont terminé dans son lit ! » explique le guitariste anglais.

L'amour de sa vie était une femme


Freddie Mercury, en perpétuelle quête de reconnaissance et d'amour, a mis longtemps à assumer son attirance pour les garçons, comme le montre assez justement "Bohemian Rhapsody". De l'aveu même du rockeur disparu, Mary Austin, incarnée à l'écran par Lucy Boynton, fut le grand amour de sa vie. « Tous mes amants m'ont demandé pourquoi ils ne pouvaient pas remplacer Mary, mais c'est tout simplement impossible. Elle est la seule amie que j'ai, et je ne veux personne d'autre. Pour moi, elle était ma concubine. Pour moi, c'était un mariage. Nous croyons l'un en l'autre, et c'est suffisant à mes yeux » assurait-il au New York Post en 1985. A la mort de Freddie Mercury six ans plus tard, c'est à Mary Austin que le chanteur a légué une partie de sa fortune, au même titre que ses parents et sa soeur Kashmira.


Si Brian May regrette que "Bohemian Rhapsody" ait été accusé (à tort) d'occulter l'homosexualité de Freddie Mercury lors de son premier teaser, il se félicite du déclic qu'a provoqué le film chez certains spectateurs. Sa sortie en salles a eu des conséquences inattendues : le musicien a été assailli par des centaines de témoignages qui l'ont profondément ému. « Je pense à tous ces gens qui m'ont écrit pour me raconter qu'il leur avait permis de rapprocher leur famille, déchirée parce que leur fils était gay. Je me souviens du mail d'un père qui m'a dit qu'après avoir vu le film avec son fils, un dialogue s'était installé qui avait permis de réunir la famille » révèle Brian May.

"Pas une seule fois, nous ne l'avons entendu se plaindre"


Le guitariste de légende, qui continue de tourner avec Queen et Adam Lambert, revient sur le difficile combat contre la maladie de Freddie Mercury, qui a découvert être atteint du VIH en 1987, deux ans après le concert du Live Aid contrairement à ce qui est montré dans "Bohemian Rhapsody". « C'est l'une des scènes qui ne colle pas à la réalité mais j'ai donné mon accord, car il fallait faire tenir vingt ans d'histoire en deux heures. Nous avions très vite pris conscience que Freddie avait des problèmes de santé. Mais nous n'avions pas de détails. Il suivait une radiothérapie et nous pensions sincèrement que tout allait bien se passer. Il lui a fallu beaucoup de temps pour nous le dire : "Je ne veux pas que vous en partiez, je veux continuer comme si de rien n'tait et faire de la musique puisque c'est ce que nous faisons de mieux". Pas une seule fois, nous ne l'avons entendu se plaindre alors qu'il savait qu'il allait mourir » se remémore Brian May, admiratif du courage qu'il a montré durant ces années de souffrance. « Ciblé en permanence » par les médias, Freddie Mercury n'a révélé publiquement qu'il était atteint du VIH que la veille de sa disparition, survenue le 24 novembre 1991. Il avait 45 ans.
Yohann RUELLE
> Retrouvez Queen sur son site officiel et sa page Facebook officielle
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Queen sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Queen :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP