Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Patrick Bruel > Patrick Bruel répond aux critiques sur Barbara : "Il faut désacraliser les icônes"
C'est dit !
samedi 19 décembre 2015 11:31

Patrick Bruel répond aux critiques sur Barbara : "Il faut désacraliser les icônes"

En publiant "Très souvent, je pense à vous", un album de reprises en hommage à Barbara, Patrick Bruel savait que les fans ne verraient pas ce projet d'un bon oeil. Mais l'artiste estime que personne n'est intouchable et qu'il faut "désacraliser les icônes".
Crédits photo : Montage Pure Charts
Patrick Bruel avait annoncé une pause après le succès de son dernier disque "Lequel de nous" et son impressionnante tournée, terminée en apothéose avec un concert au Grand Stade de Lille, diffusé en direct sur TF1. Mais comme l'a révélé Pure Charts en exclusivité, le chanteur a finalement eu l'envie irrépressible de rendre hommage à Barbara en enregistrant un album de reprises. Porté par "Le mal de vivre", "Très souvent, je pense à vous" est entré en cinquième position du Top Albums avec 24.500 acheteurs en première semaine. Un score en demi-teinte malgré une promotion intense.

"Si on n'a pas le droit de faire ça, on ne joue plus Hamlet"


Cependant, Patrick Bruel reste très attaché à ce projet, d'autant que l'interprète de "L'aigle noir" a beaucoup compté dans sa vie. « Je l'ai rencontré à Mogador dans sa loge en 1990 et, quelques soirs plus tard, le soir de mon premier Zénith, Barbara m'adresse un fax : "Je pense souvent à vous avec force et tendresse" » a-t-il confié à TV Mag, trouvant intéressant l'idée qu'un homme s'approprie le répertoire de Barbara. Et les critiques, Patrick Bruel préfère les balayer d'un revers de la main : « A un moment, il faut désacraliser les icônes. Respect ne veut pas dire peur mais pudeur ».

Pour lui, il « interprète son oeuvre, pas son interprète », d'autant qu'il se rend compte de son rôle de « passeur auprès des plus jeunes générations ». Le chanteur n'a pas voulu s'empêcher de réaliser ce rêve en pensant aux réactions que cet album pourrait générer auprès des fans de Barbara. « Si on n'a pas le droit de faire ça, on ne joue plus Hamlet, on ne joue plus Liszt » a-t-il lancé.
Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants
  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP