Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Orelsan > Clip "Défaite de famille" : Orelsan incarne les 27 membres de sa famille déglinguée
Clip
jeudi 01 mars 2018 09:27

Clip "Défaite de famille" : Orelsan incarne les 27 membres de sa famille déglinguée

Auréolé de trois Victoires de la musique, Orelsan dégaine un troisième clip pour promouvoir son dernier album à succès "La fête est finie". Dans "Défaite de famille", le rappeur prend un malin plaisir à se glisser dans la peau de ses oncles, tantes et cousins... pour mieux les cogner. Regardez !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
1 salle des fêtes, 1 acteur, 27 personnages, 8 iPhones, 3 jours de tournage, 15h de maquillage, 1 fête de famille. Voilà comme résumer en quelques chiffres le nouveau clip d'Orelsan, réalisé par le rappeur lui-même. On s'en doutait au vu de la popularité du titre sur les plateformes de streaming, c'est l'incisif "Défaite de famille" qui devient le nouvel extrait de l'album "La Fête est finie", certifié triple platine. L'idée ? Au cours d'un repas de famille avec tous ses cousins, oncles, tantes et grands-parents, tradition qu'il déteste par dessous tout, Orelsan est interpellé par ses proches pour qu'il prenne le micro : « Aurélien, une chanson ! Aurélien, une chanson ! ». Sauf que le rappeur pète un plomb et dresse un portrait peu flatteur de chacun d'entre eux... Truffé de punchlines, le titre fait preuve d'un humour corrosif particulièrement jouissif.

"J'déteste les fêtes de famille"


Orelsan a donc sorti le grand jeu pour son clip : c'est lui qui incarne chacun des 27 personnages que l'on voit à l'écran ! Faisons donc connaissance avec Delphine, « qui sert à rien à part se plaindre », Christian, l'alcoolique à tendance pédophile, ses parents accro aux « blagues de cul », Murielle et ses yeux vitreux, Vincent, son beau-frère qui aime déblatérer des « clichés politiques avec passion », sa tata, la « crevarde qui lave les assiettes en carton », la nouvelle femme de Bruno, Caro et son mari « qui la trompe », Nico ou son papy « mytho » qui fait croire qu'il a « tué Hitler » à neuf ans... Une belle brochette épinglée avec un malin plaisir par le rappeur, parfois méconnaissable sous son déguisement !

Regardez le clip "Défaite de famille" d'Orelsan :


Alors que la chanson "La pluie", en duo avec Stromae, a été envoyé aux radios il y a quelques jours, "Défaite de famille" prend donc la relève en tant que troisième single officiel de "La fête est finie" après "Tout va bien" et "Basique", dont le clip signé Greg & Lio ("Makeba" de Jain) a été récompensé d'une Victoire de la musique le 9 février dernier. Orelsan, grand gagnant de la cérémonie, est reparti de la soirée avec deux trophées entre les bras : celui du Meilleur artiste masculin et celui du Meilleur album de chansons urbaines. Un sacré qui n'a tardé à susciter la controverse et la naissance d'une pétition réclamant le retrait de ses prix à Orelsan, pour d'anciens propos jugés misogynes dans la chanson "Saint-Valentin" (2006). Rappelons que le rappeur, traîné devant la justice par des associations féministes en 2012 et 2016, a été relaxé à chaque procès.
Yohann RUELLE
Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site officiel et la page Facebook officielle d'Orelsan
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie d'Orelsan sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Orelsan :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP