Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Hommage > Actualité de Michael Jackson > Michael Jackson : 5 visages pour 5 clips de légende
Hommage
lundi 25 juin 2012 14:57

Michael Jackson : 5 visages pour 5 clips de légende

Michael Jackson s'est éteint il y a trois ans jour pour jour. Chanteur et danseur de talent, le "Moonwalker" était également un comédien et un transformiste étourdissant. Chaque nouveau clip était pour lui l'occasion d'incarner un nouveau rôle. Pure Charts a choisi de revenir sur cinq visages successifs du Roi de la Pop.
Crédits photo : Montage Pure Charts/DR
En près d'un demi-siècle, Michael Jackson s'est métamorphosé en une dizaine de personnages lors de clips toujours plus riches et impressionnants techniquement. Du bon au méchant, de la bête sauvage au mystérieux Egyptien, du bagarreur au lover, le King of Pop a eu ce talent d'adapter son profil aux thèmes abordés dans ses morceaux.

En plus d'être un chanteur et danseur hors-pair, l'artiste a brillé comme transformiste et comédien. Retour sur ses cinq plus grands rôles dans des clips.


Le "séducteur"


1979, après quatre albums solo chez Motown, Michael Jackson se détache de l’univers familial et entre en contact avec Quincy Jones. Tout un symbole. Le chanteur - dont la peau est encore sombre à l'époque - signe chez Epic/CBS (qui devient Sony Music en 1991) son opus "Off the Wall". Réalisé par Nick Saxton, le clip de "Don't Stop 'Til You Get Enough" - premier single à promouvoir "Off The Wall" - est typique des années 70. Rien de bien révolutionnaire si l'on prend du recul : un chanteur sur fond coloré animé de motifs presque kaléidoscopiques. Le roi de la pop n'est pas encore né, il compte encore beaucoup sur le disco, reste cramponné à ses références funk et soul. "Séduction" : c'est le pilier des morceaux qui bâtissent "Off The Wall". En effet, "Rock with You", "She's Out of My Life" ou encore "Girlfriend" sont tous axés sur cette même recette. Une recette qui marche !

Regardez le clip de "Don't Stop 'Til You Get Enough" :



Le "monstre"


Sortie de cinéma, milieu des années 50. Un jeune homme raccompagne sa copine en voiture. Les nuages passent et laissent entrevoir la pleine lune. Michael se transforme en loup-garou. Il dévoile ainsi en 1983 un nouveau visage : plus effrayant et macabre que jamais. La fièvre de "Thriller" - titre phare de l'album de tous les records - a marqué plusieurs générations. Selon les critiques et une batterie de médias, il demeure à ce jour le meilleur clip qui soit. Sortie un an après le disque homonyme, la vidéo réalisée par John Landis ("The Blues Brothers", "Le Loup-Garou de Londres") fut le premier clip à bénéficier d'une world premiere (première mondiale) sur MTV. Révolutionnaire par ses décors et ses costumes, le clip reste surtout célèbre pour sa chorégraphie de zombies imaginée par Michael Peters et Jackson. Elle fut reprise lors de nombreux flash mob, diffusés sur internet après le décès du chanteur.

Regardez le clip de "Thriller" :



Le "révolté"


Blouson noir, lanières en cuir et chevelure longue, c'est entouré de bad boys que Michael apparaît dans son clip de "Bad", en 1987. Tourné dans les couloirs de Hoyt Schermerhorn Station, un arrêt de métro situé à Brooklyn (New York), ce mini-film fut réalisé par Martin Scorsese ("Taxi Driver", "Gangs of New York" ou encore "Shutter Island") et écrit par Richard Price. La séquence originale dure 18 minutes et s'inspire des nombreux pas de danses du long-métrage "West Side Story". « C'est comme si un train traversait l'écran... et c'est l'effet que je cherchais à produire », explique Jeffrey Daniel, le chorégraphe du clip "Bad" à qui l'on doit également les mouvements de "Smooth Criminal", à la radio américaine NPR. Dans une interview réalisée pour la réédition de l'album "Bad" en 2001, le producteur Quincy Jones raconte que Prince aurait refusé de jouer dans le clip. La première phrase "Your butt is mine" ("Ton cul est à moi") n'était pas du goût de l'interprète de "Kiss". On notera l'apparition de Wesley Snipes, âgé de 25 ans à l'époque aux côtés de Michael.

Regardez le clip de "Bad" :



Le "criminel désarmé"


1988. Costume-cravate blanc, un chapeau vissé sur la tête, Michael campe le rôle d'un gangster dans "Smooth Criminal". Et quelle entrée en matière ! Le criminel classieux ouvre la porte d'un bar et lance une pièce dans le Jukebox pour commencer ses pas de danses. Qui a pu oublier la fameuse chorégraphie de Michael consistant à se pencher de 45 degrés en avant ? Des chaussures brevetées, spécialement inventées par Michael Jackson quatre ans plus tard, lui permettront d'effectuer ce mouvement en direct sur scène à l'occasion du "Dangerous World Tour" en 1992. Au casting : Joe Pesci, ou encore Sean Lennon, le fils de John, entourent le Roi de la pop. Le contexte plaçait originellement le clip au centre du long-métrage futuriste "Moonwalker", bourré d'effets spéciaux et dont la scène principale fit l'objet d'un spectacle au parc d'attraction Disneyland Paris. A ce jour, "Smooth Criminal" reste le clip le plus vendu de l'histoire de la musique (avec plus de 12 millions de copies).

Regardez le clip de "Smooth Criminal" :



Le "défenseur engagé"


En 1991, Jackson est bien conscient de l'image qu'il véhicule. Son statut d'icône internationale de la musique lui permet plus que jamais de se faire entendre. Dans le clip de "Black or White" - morceau issu de l'album "Dangerous" - il endosse son costume de défenseur des droits de l'homme et se promène littéralement de continent en continent en prônant la "tolérance" et "l'unité". Signé John Landis (déjà aux manettes pour "Thriller"), la vidéo débute par une séquence d'anthologie. L'acteur Macaulay Culkin ("Maman j'ai raté l'avion"), âgé de 11 ans, y interprète le rôle d'un jeune fan de Michael Jackson. "Black or White" fait découvrir au spectateur les cultures et paysages du monde. De la savane à la place rouge de Moscou, des Indiens à la Statue de la liberté, tous les décors font l'objet d'un montage soigné et orienté. La fin du clip présente une séquence de morphing. Un effet spécial consistant à transformer un visage en un autre, pour symboliser l'unité des êtres humains.

Regardez le clip de "Black or White" :
Jean-Baptiste PIETRA
Pour plus d'infos sur Michael Jackson, visitez www.michaeljackson.com ou sa page Facebook officielle.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Michael Jackson sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Michael Jackson - Abc
Michael Jackson
Clip Michael Jackson - Tabloid Junkie
Michael Jackson
Clip Michael Jackson - Much Too Soon
Michael Jackson
Clip Michael Jackson - Breaking News
Michael Jackson
Clip Michael Jackson - Got The Hots
Michael Jackson

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP