Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Ménélik > Ménélik et Stomy Bugsy donnent leur avis sur le rap français actuel
C'est dit !
dimanche 26 mars 2017 15:21

Ménélik et Stomy Bugsy donnent leur avis sur le rap français actuel

A l'affiche de la tournée "L'âge d'or du rap français", Ménélik et Stomy Bugsy ont accepté de donner de leur avis sur l'état actuel du rap français. Nouvelle génération, Booba, les punchlines, l'influences des rappeurs américains...
Crédits photo : DR
Dans les années 90, Ménélik et Stomy Bugsy ont marqué leur époque et le rap français avec leurs tubes lorgnant souvent vers la pop pour séduire les radios. Le début de l'avènement du rap mainstream. A l'occasion de leur retour pour la tournée "L'âge d'or du rap français", qui donnera un concert événement lundi 27 mars à l'AccorHotels Arena de Paris, les deux artistes ont donné leur avis sur le rap français actuel au micro de Pure Charts. « A l'époque, j'étais assez décrié parce que j'avais beaucoup de succès. Les rappeurs "conscients" n'en avaient pas autant. A l'heure actuelle, c'est très mainstream, c'est très ouvert » a d'abord analysé l'interprète culte de "Bye Bye", pas vraiment séduit par le fond : « Les paroles n'ont plus autant d'importance. J'ai un peu de mal à me reconnaître. Mais je trouve ça quand même super, nous on a essayé d'ouvrir le rap au grand public à l'époque, maintenant les vannes sont ouvertes d'une force incroyable. Il y en a partout ».

"La punchline pour la punchline n'amène pas grand-chose"


Devenu papa, Menelik observe l'évolution du rap à travers son fils : « Il écoute du hip-hop, même si ce n'est pas forcément du hip-hop que je cautionne forcément. Je vais essayer de l'éduquer pour lui faire écouter aussi les bonnes choses. Vous pouvez danser mais penser aussi. C'est quelque chose qui me manque beaucoup ». Pour lui, « la punchline pour la punchline n'amène pas grand-chose ». Les nouveaux artistes rap d'aujourd'hui, « c'est une autre génération, d'autres codes, une autre manière de faire » : « Aujourd'hui, ce sont plus des images, il y a moins d'histoires. Et ça pour vendre le morceau. Ce n'est que du business et moins d'artistique. Mais moi j'ai toujours défendu le fait que le rap est multiple. Tous les raps peuvent cohabiter ».


Pour Ménélik, celui qui a changé le rap français reste MC Solaar : « S'il n'y avait pas eu son album "Qui sème le vent récolte le tempo" et "Prose combat", le rap n'en serait jamais là où il en est ». Et celui qui a eu une longueur d'avance sur tous les autres ? Booba. « Aujourd'hui, Booba a compris que la diffusion est primordiale. Il faut t'adresser à ton public. Il a créé une vraie communauté avec ses réseaux sociaux, sa radio... Si on avait eu Instagram à l'époque, ça nous aurait aidé. Après, dans le rap à l'époque, tout le monde se tirait dessus. C'était pas vraiment dans l'esprit de s'allier » a renchéri Ménélik.

"C'est le fast-food aujourd'hui"


De son côté, Stomy Bugsy a lui aussi posé son regard sur le rap français actuel. « A notre époque, on a tellement fait de choses que la nouvelle génération a envie de créer sa propre histoire. Il y en a qui se perdent, d'autres qui font des bonnes choses, mais ils essaient » a-t-il confié à Pure Charts, dans une interview à paraître. « Maintenant, avec Internet, ils sont tellement influencés par le rap américain. Nous aussi on l'était mais on était restreints. C'étaient quelques K7 par-ci par-là, donc il fallait qu'on créé notre propre sauce. Aujourd'hui, ils sont en direct avec les Etats-Unis » a-t-il analysé, dénonçant une surenchère.

« C'est le fast-food aujourd'hui. Il y en a tellement... Les artistes savent qu'ils doivent sortir un album tous les ans. Regarde Rihanna, Kanye West... Avant, c'était un album tous les trois ans, certains même prenaient cinq ans » a-t-il expliqué, confiant ne pas écouter beaucoup de rap français : « J'en ai jamais vraiment trop écouté car j'avais peur d'être influencé, de choper une phrase par-ci par-là. Je voulais avoir ma propre identité ». Cependant, il assure qu'il existe « plein de bons rappeurs » en France, et Stomy Bugsy a notamment pointé du doigt Sofiane qui cartonne en ce moment avec "Tout l'monde s'en fout".

Regardez le clip "Tout l'monde s'en fout" de Sofiane :
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP