Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Concerts > Actualité de Médine > Médine : ses concerts prévus au Bataclan font scandale
Concerts
lundi 11 juin 2018 15:48

Médine : ses concerts prévus au Bataclan font scandale

Le rappeur Médine doit se produire deux soirs au Bataclan à la fin du mois d'octobre. Mais sa venue dans la salle marquée par les attentats de 2015 fait scandale : dans l'un de ses textes, le rappeur dit vouloir "crucifier les laïcards". De nombreuses voix politiques s'insurgent et demandent l'annulation des concerts.
Crédits photo : Compte Facebook de Médine
Depuis 2004, l'artiste havrais Médine s'illustre dans un rap engagé à succès, identique à ceux de Kery James ou Youssoupha. Avec six albums au compteur, le rappeur s'est constitué un public fidèle qui viendra notamment le soutenir lors de deux concerts prévus au Bataclan, les 19 et 20 octobre prochains. Sauf que ces deux représentations sont vues d'un mauvais oeil : en effet, celui qui vient de sortir l'album "Storyteller", emmené par le single "Bataclan", ne mâche souvent pas ses mots et les paroles de son titre "Dont Laïk" (sorti une semaine avant les attentats contre Charlie Hebdo) parlent de crucifier « les laïcards comme à Golgotha ».

Victimes et politiques soudés contre Médine


Des paroles qui sont loin de faire l'unanimité, près de trois ans après la tragédie du 13 novembre, qui a coûté la vie à 90 personnes. Anonymes et célébrités ont, depuis quelques jours, commencé à s'insurger contre la tenue des deux concerts de l'artiste, dont un affiche déjà complet, avec le hashtag #MedineAuBataclan. Parmi les voix qui s'élèvent ? Celle de Marine Le Pen, présidente du Front National devenu le Rassemblement national, déclare qu'« Aucun Français ne peut accepter que ce type aille déverser ses saloperies sur le lieu même du carnage du #Bataclan ». De son côté, Laurent Wauquiez, président des Républicains, parle de « Sacrilège pour les victimes, déshonneur pour la France ». Une pétition, lancée par un cadre FN, a recueilli plus de 16.500 signatures sur un objectif de 25.000. Aurore Bergé, députée LREM, a également qualifié d'« insulte à ceux qui sont morts au Bataclan » l'affiche qui montre le rappeur arborer fièrement un t-shirt "Jihad".

"Nous ne laisserons pas souiller la mémoire des morts"


Mais le clan politique n'est pas le seul à réclamer l'annulation des concerts : deux avocats des familles de victimes du Bataclan sont également montés au créneau et ont publié une tribune dans les colonnes du Figaro. « Nous ne laisserons pas souiller la mémoire des morts et le cœur des blessés et de leurs proches par la tenue de ces concerts sans réagir » déclarent les représentants des victimes qui disent vouloir ainsi l'interdire tout comme ce qui a été fait avec les spectacles de Dieudonné, il y a quatre ans.

De son côté, le principal intéressé n'a pas encore répondu à la polémique, tandis que de nombreux artistes et anonymes lui ont apporté leur soutien. C'est davantage son tourneur, Eric Bellamy, qui a pris la parole : « Franchement, je ne comprends pas. Médine s'est expliqué plusieurs fois sur le morceau "Don't Laïk". Il n'y a aucune ambiguïté dans ce qu'il dit ». Après la sortie de "Don't Laïk" et les attentats, Médine avait avoué de lui-même « être allé trop loin ». Sur son dernier album, "Sotryteller", le rappeur dédié même une chanson au "Bataclan" en chantant que jouer dans cette salle est « un rêve ».





Théau Berthelot

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP