http://fr.akamusic.com/mpbelle]. Un disque qui mêlera les auteurs habituels, notamment Françoise Mallet-Joris, Michel Grisolia, Isabelle Mayereau, Jean-Jacques Thibaud, à de nouveaux talents (Dominique Valls...).
«{Vous qui suivez mon parcours, connaissez mon goût immodéré pour la chanson française : j'ai voulu cet album intemporel, j'ai voulu que s'y côtoient le passé et le présent, depuis une référence à la tradition libertine héritée du 19ème ("Les Asphodèles"), jusqu'à des titres plus actuels ("T'es mon Chaplin", ou "Solution radicale"), en passant par des chansons plus “littéraires” qui sont ma marque de fabrique ("Des vieux qui dansent"). J'ai voulu évoquer des sujets qui me tiennent à cœur ("Celles qui aiment elles") et toujours l'amour, l'amour dans tous ses états ("Dis, qu'est ce qui m'arrive ?", "Petit frère", "Photo de classe")... Merci de partager cette merveilleuse et nouvelle aventure avec moi !}» déclare-t-elle.

En attendant, Marie Paule Belle prépare un nouveau spectacle "De Belle à Barbara" (un spectacle en deux parties : les plus grands succès de Marie Paule, puis les grandes chansons de Barbara), qu'elle mettra à l'honneur de l'Alhambra de Paris, les 17 et 18 octobre prochains. Barbara, un auteur qu'elle avait déjà chanté en 2001, sur l'album "Marie Paule Belle chante Barbara".

>> {{Visionnez Marie Paule Belle live, "La parisienne" :}}
[dailymotion]x64ees[/dailymotion]

Par ailleurs, Marie Paule Belle était récemment membre du jury du premier Prix Barbara (aux côtés notamment de Camille Bazbaz, Gérard Daguerre, Gérard Depardieu, Liane Foly, Richard Galliano, Emily Loizeau, Guesch Patti, Martin Pénet, ou Alexandre Tharaud). Crée par le Ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterand, ce prix récompense une jeune auteure-compositrice-interprète. Barbara aurait 80 ans cette année. Auteure, compositrice et interprète, elle aura laissé une empreinte inoubliable à un immense public d’amoureux de la poésie et de la musique et elle demeurera un modèle inégalé pour la chanson française. Ses enregistrements, ses apparitions télévisées, sa présence sur scène ainsi que sa personnalité incomparable ne cessent d’alimenter notre nostalgie et de susciter des émules. Pour lui rendre hommage, le Ministère de la Culture et de la Communication a remis le 21 juin dernier, à [Carmen Maria Vega->http://www.chartsinfrance.net/Carmen-Maria-Vega/news-68574.html], dont le talent s’inscrit donc dans le sillage de Barbara.

Marie Paule Belle est née le 25 janvier 1946 à Pont-Sainte Maxence, et grandit à Nice où elle se liera d'amitié avec Michel Grisolia qui deviendra l'un de ses principaux paroliers. A 17 ans, armée de 2 bacs, elle s'inscrit en psycho et suite à un pari avec ses amis de la fac s'inscrit à un concours télévisé ("Chapeau" de Télé Monte-Carlo). Elle le remporte, ce qui lui permettra d'enregistrer un premier 45 tours chez CBS, en 1969. En 1973 Marie Paule Belle enregistre son premier album, avec la chanson "Wolfang et moi" et obtient le Prix de l'Académie Charles-Cros et le Prix de l'Académie du disque. En 1977, c'est la consécration, Marie Paule Belle reçoit un disque d'or pour "La parisienne". Son dernier album studio, "Un pas de plus", remonte à 2004.

[photo_center]img1278074282.jpg[" />

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Concerts > Actualité de Marie-Paule Belle > Marie Paule Belle chante Belle et Barbara à l'Alhambra
Concerts
vendredi 02 juillet 2010 13 :00

Marie Paule Belle chante Belle et Barbara à l'Alhambra

"Je ne suis pas parisienne, ça me gène, ça me gène...", ce refrain vous évoque forcément quelque chose ! En 1977, âgée de 31 ans, Marie Paule Belle rencontre un succès considérable avec ce tube "La parisienne", lui permettant depuis de remplir les salles de concerts. Une activité qu'elle reprendra les 17 et 18 octobre prochain, à l'Alhambra de Paris, pour un spectacle dédié à Barbara, "De Belle à Barbara", en attendant la préparation d'un nouvel album, chez Aka Music.
En 1977, Marie Paule n'a que 31 ans, et rencontre un succès considérable avec la chanson "La parisienne". Un tube devenu standard, et que tout le monde fredonne encore aujourd'hui. En cet été 2010, c'est un nouvel album que la chanteuse met à contribution des internautes via le site communautaire Aka Music. Un disque qui mêlera les auteurs habituels, notamment Françoise Mallet-Joris, Michel Grisolia, Isabelle Mayereau, Jean-Jacques Thibaud, à de nouveaux talents (Dominique Valls...).
«Vous qui suivez mon parcours, connaissez mon goût immodéré pour la chanson française : j'ai voulu cet album intemporel, j'ai voulu que s'y côtoient le passé et le présent, depuis une référence à la tradition libertine héritée du 19ème ("Les Asphodèles"), jusqu'à des titres plus actuels ("T'es mon Chaplin", ou "Solution radicale"), en passant par des chansons plus “littéraires” qui sont ma marque de fabrique ("Des vieux qui dansent"). J'ai voulu évoquer des sujets qui me tiennent à cœur ("Celles qui aiment elles") et toujours l'amour, l'amour dans tous ses états ("Dis, qu'est ce qui m'arrive ?", "Petit frère", "Photo de classe")... Merci de partager cette merveilleuse et nouvelle aventure avec moi !» déclare-t-elle.

En attendant, Marie Paule Belle prépare un nouveau spectacle "De Belle à Barbara" (un spectacle en deux parties : les plus grands succès de Marie Paule, puis les grandes chansons de Barbara), qu'elle mettra à l'honneur de l'Alhambra de Paris, les 17 et 18 octobre prochains. Barbara, un auteur qu'elle avait déjà chanté en 2001, sur l'album "Marie Paule Belle chante Barbara".

Visionnez Marie Paule Belle live, "La parisienne" :
Le player Dailymotion est en train de se charger...


Par ailleurs, Marie Paule Belle était récemment membre du jury du premier Prix Barbara (aux côtés notamment de Camille Bazbaz, Gérard Daguerre, Gérard Depardieu, Liane Foly, Richard Galliano, Emily Loizeau, Guesch Patti, Martin Pénet, ou Alexandre Tharaud). Crée par le Ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterand, ce prix récompense une jeune auteure-compositrice-interprète. Barbara aurait 80 ans cette année. Auteure, compositrice et interprète, elle aura laissé une empreinte inoubliable à un immense public d’amoureux de la poésie et de la musique et elle demeurera un modèle inégalé pour la chanson française. Ses enregistrements, ses apparitions télévisées, sa présence sur scène ainsi que sa personnalité incomparable ne cessent d’alimenter notre nostalgie et de susciter des émules. Pour lui rendre hommage, le Ministère de la Culture et de la Communication a remis le 21 juin dernier, à Carmen Maria Vega, dont le talent s’inscrit donc dans le sillage de Barbara.

Marie Paule Belle est née le 25 janvier 1946 à Pont-Sainte Maxence, et grandit à Nice où elle se liera d'amitié avec Michel Grisolia qui deviendra l'un de ses principaux paroliers. A 17 ans, armée de 2 bacs, elle s'inscrit en psycho et suite à un pari avec ses amis de la fac s'inscrit à un concours télévisé ("Chapeau" de Télé Monte-Carlo). Elle le remporte, ce qui lui permettra d'enregistrer un premier 45 tours chez CBS, en 1969. En 1973 Marie Paule Belle enregistre son premier album, avec la chanson "Wolfang et moi" et obtient le Prix de l'Académie Charles-Cros et le Prix de l'Académie du disque. En 1977, c'est la consécration, Marie Paule Belle reçoit un disque d'or pour "La parisienne". Son dernier album studio, "Un pas de plus", remonte à 2004.

Thierry CADET
Pour en savoir plus, visitez akamusic.com/mpbelle.

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés