Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Line Renaud > Line Renaud témoigne en faveur de l'euthanasie devant les députés : "Votez ce texte"
C'est dit !
mercredi 29 septembre 2021 16:10

Line Renaud témoigne en faveur de l'euthanasie devant les députés : "Votez ce texte"

Line Renaud a donné une conférence de presse mardi à l'Assemblée nationale pour soutenir les députés favorables à l'instauration d'une loi sur l'euthanasie en France. Très émue, l'artiste de 93 ans a pris la parole pour témoigner des "grandes souffrances" de son mari Loulou Gasté et de sa mère durant leurs dernières années de vie.
Crédits photo : Bestimage
Line Renaud mène un combat sans relâche pour le Droit de mourir dans la dignité. Membre du comité d'honneur de l'association du même nom, l'artiste et ancienne meneuse de revue s'est présentée ce mardi 28 septembre à l'Assemblée nationale pour plaider, du haut de ses 93 ans, en faveur de l'instauration d'un loi encadrant l'euthanasie en France, aux côtés du député Olivier Falorni. Lors d'une conférence de presse retransmise sur LCP, la chanteuse engagée auprès du Sidaction depuis 1994 a interpellé les élus en évoquant, la gorge serrée, les derniers mois de son mari Loulou Gasté, disparu en 1995. « J'ai partagé des fins de vie très difficiles, douloureuses. Il avait le cancer des os. On ne pouvait plus le toucher, il demandait tout le temps : "Quand est-ce que ce sera fini ? Quand est-ce que ce sera fini ?", je ne pouvais pas répondre Loulou... C'est très difficile d'en reparler » a confié Line Renaud, les yeux embués de larmes à l'évocation de cette terrible épreuve dont elle garde encore les stigmates.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Songez à notre humanité"


Ce n'est, hélas, pas la seule bataille que Line Renaud a dû mener contre la maladie avec l'un de ses proches. Avec émotion, elle s'est mise à parler de sa maman, Simone Pauline Renard, « qui a souffert énormément » avant son décès en 1999. « Elle me disait : "Line, fais quelque chose. S'il te plaît, fais quelque chose". Je lui ai dit : "Maman, je ne peux rien faire". Ils sont partis dans de grandes souffrances » a-t-elle raconté, le coeur serré mais déterminée à lutter contre l'acharnement thérapeutique. Si elle a tenu à se présenter au Palais Bourbon, c'est pour convaincre les députés de prendre à bras le corps ce sujet pour lequel 93% des Français estiment que la loi française devrait autoriser les médecins à mettre fin, sans souffrance, à la vie des personnes atteintes de maladies insupportables et incurables si elles le demandent, selon un sondage Ifop réalisé en avril 2021.


« Je compte sur vous pour voter le plus vite possible cette fin de vie » a martelé Line Renaud, estimant que le droit de mourir dans la dignité « est un progrès essentiel qu'on ne doit plus empêcher ». « Songez à notre humanité, et faites que notre liberté demeure entière, jusqu'au dernier souffle, s'il vous plait. Votez ce texte, le plus vite possible » a-t-elle réclamé avec force, avant de conclure : « Je ne connais pas la mécanique parlementaire, par contre je connais la souffrance et j'ai souffert de celle des autres ». En France, la mise en place d'une assistance médicalisée active à mourir n'existe pas contrairement à certains de nos pays voisins comme la Belgique ou la Suisse.
Yohann RUELLE

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés