Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Découverte internationale > Actualité de LANY > LANY : avec "Mama's Boy", découvrez la pop rêveuse du groupe américain
Découverte internationale
dimanche 11 octobre 2020 15:35

LANY : avec "Mama's Boy", découvrez la pop rêveuse du groupe américain

Méconnu en France, le groupe LANY jouit déjà d'une belle réputation aux Etats-Unis grâce à sa pop éthérée de toute beauté. Alors que le trio dévoile son nouvel album "Mama's Boy", Pure Charts vous fait découvrir l'univers du groupe en trois titres phares.
Crédits photo : Stefan Kohli

ILYSB




LANY. Quatre initiales reliant les deux plus grosses villes américaines : Los Angeles et New-York. Et au milieu, ce groupe justement formé à mi-chemin, à Nashville. C'est en mars 2014 que le groupe LANY voit le jour autour du chanteur Paul Klein, qui avait déjà une petite carrière solo, et de ses amis Jake Goss et Les Priest. Très rapidement, le trio se trouve un nom pour marquer les esprits : « Nous savions que nous voulions un mot de quatre lettres pour des raisons esthétiques mais, comme vous pouvez l'imaginer, tous les mots de quatre lettres du monde entier étaient déjà pris (...) J'ai pensé à l'étendue du pays entre LA et New-York et j'ai pensé à L-A-N-Y mais les gens avaient du mal à le prononcer (...) On s'est dit, appelons-nous LANY, prononcé "Lay-Nee" ». Il est aussi question d'acronymes et d'initiales pour "ILYSB" (pour "I love you so bad"), quatrième morceau de LANY sorti en 2015 et qui permet à la bande de se faire remarquer. Ce succès viral (71 millions de vues sur YouTube, 185 millions d'écoutes sur Spotify) permet aux internautes de découvrir l'univers et la pop éthérée du trio, qui récolte dans la foulée une certification or aux Etats-Unis pour le titre. Deux ans plus tard, LANY saute enfin le pas en proposant un premier album éponyme de 16 pistes, regroupant quelques-uns des singles sortis par le passé mais aussi quelques inédits dont "Super Far", écrit par Ryan Tedder (OneRepublic), qui connait aussi son petit succès : 60 millions de vues pour 198 millions d'écoutes.

Thick and Thin




Si le premier album souffre d'un côté fourre-tout (16 titres sur une heure), LANY enchaîne rapidement avec "Malibu Nights" (2018). Le groupe signe un deuxième disque plus resserré (9 titres, 33 minutes) et plus réussi, rempli de petits tubes pop à l'instar de "If You See Her" ou de l'excellent "Thick and Thin", emmené par son clip tourné en plan-séquence. Paul Klein assure qu'en dépit d'une importante tournée derrière "LANY", c'est plutôt sereinement que ce deuxième album a été composé. « Nous avons fait 135 concerts l'an dernier, donc le programme était de se reposer, essayer quelques trucs si on le voulait et retourner en studio fin juillet ou en août pour travailler sur le deuxième album. Je n'avais pas vraiment envie de me reposer et j'avais besoin d'aller au studio tous les jours. J'écrivais chaque jour et je leur envoyais le squelette des chansons (...) Certaines étaient bonnes, d'autres moins, puis nous nous sommes rendus compte que nous avions un album » explique le chanteur pour Billboard. Le groupe signe d'ailleurs un nouveau succès viral avec la ballade-titre "Malibu Nights", qui cumule aujourd'hui plus de 160 millions de streams.

Good Guys




Plus les années passent et plus le succès grandit pour LANY. Fin 2019, le groupe profite d'une jolie exposition grâce à sa collaboration avec la star naissante Lauv sur le titre "Mean It". Grâce à ce nouveau coup de projecteur, LANY compte bien fédérer le plus grand nombre avec "Mama's Boy", son troisième album sorti il y a quelques jours. Après les expérimentations indie pop de "Malibu Nights", le groupe revient avec 14 nouvelles chansons plus posées, au goût mélancolique et nostalgique, à l'image du somptueux "Cowboy in L.A.", probablement la meilleure piste de l'album. Comme l'indique son titre, "Mama's Boy" est un album plus intime dans lequel le trio se reconnecte à ses racines. « Les gens pensent qu'on vient de Californie, mais on est de l'Oklahoma, du Missouri et de l'Arkansas qui sont au milieu du pays et on voulait vraiment exprimer ça. C'est vraiment une phase très américaine. Et si vous êtes un fils à maman ["Mama's Boy"], vous êtes en phase avec vous sentiments et vos émotions. Je pense que c'est quelque chose qui indique qui vous êtes et qui vous avez été » analyse Paul Klein pour Hype. 14 nouvelles chansons qui devraient prendre forme sur scène l'année prochaine.
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?
  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés