Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nouveauté à écouter > Actualité de Jane Birkin > Jane Birkin dévoile "Les Jeux interdits", le premier single de son album avec Etienne Daho
Nouveauté à écouter
jeudi 27 août 2020 12:06

Jane Birkin dévoile "Les Jeux interdits", le premier single de son album avec Etienne Daho

Jane Birkin reviendra le 20 novembre avec "Oh pardon tu dormais...", un nouvel album confectionné avec Etienne Daho. Elle dévoile aujourd'hui un premier single, "Jeux interdits", à découvrir sur Pure Charts !
Crédits photo : Pochette du single "Les jeux interdits"
C'est l'une des collaborations les plus prestigieuses de la rentrée. Pour son premier album de chansons originales depuis "Enfants d'hiver" en 2008, Jane Birkin a fait appel à Etienne Daho, qui a mis en musique les textes de la légendaire chanteuse britannique. Un disque qui sortira le 20 novembre sous le nom "Oh pardon tu dormais...", titre d'un téléfilm que Jane Birkin avait réalisé pour Arte en 1992 avant qu'il ne soit adapté en pièce de théâtre sept années plus tard. Etienne Daho était d'ailleurs un fervent spectateur du spectacle. « Il était là souvent à la sortie de scène, plutôt ému. Je pense que le texte l'avait beaucoup touché et des années après il m'a dit que ce serait bien de faire un disque concept avec le texte (...) Etienne est revenu à l'attaque dès que je suis arrivée chez lui, je lui ai donné mes deux textes que j'ai écris à propos de ma fille Kate » explique-t-elle au micro de RTL. Le disque contiendra plusieurs titres sur sa fille Kate Berry, décédée en 2013 : « Les textes sur ma fille sont très urgents (...) C'est un disque qui rouvre exprès les plaies, on re-gratte les surfaces, on les fait saigner de nouveau (...) Je n'aurai pas fait cet album sans Etienne ».

"C'est érotique et étrange"


Un premier extrait, "Jeux interdits", est disponible depuis ce jeudi. On y reconnaît bien la patte d'Etienne Daho sur ce single, dont le titre est inspiré par le film éponyme de 1952 réalisé par René Clément. Avec cette chanson, Jane Birkin fait référence à ses filles Kate et Charlotte qui avaient pour habitude d'enterrer tout quand elles étaient petites. « Je vivais dans un presbytère à Cresseveuille en Normandie. Ma maison donnait sur le cimetière et les enfants n'arrêtaient pas de regarder en boucle le film "Jeux interdits" (...) C'était les vacances d'été, ça a inspiré cette chanson, c'est érotique et étrange. Ça laisse très peu de place finalement pour un état un peu statique de mélancolie et même de rétrospection » continue l'artiste de 73 ans pour RTL. Un titre à la fois sombre et lumineux grâce auquel Jane Birkin replonge dans ses souvenirs : « Des fossoyeurs dans la nuit noire / Elles jouaient toutes deux aux jeux interdits / Une nécropole dérisoire / Elles jouaient toutes deux aux jeux interdits / Étrange cérémonie / Porcelaine échangée mais assassine ». Prometteur, à deux mois de la sortie de l'album !

Ecoutez "Les jeux interdits" de Jane Birkin :
Théau BERTHELOT
Pour en savoir plus, visitez janebirkin.net.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Jane Birkin sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés