Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Jain > Jain se confie en interview : son deuxième album en 2017, Louane...
Interview
dimanche 11 septembre 2016 12:32

Jain se confie en interview : son deuxième album en 2017, Louane...

A l'occasion du Sziget Festival, la rédaction de Pure Charts a rencontré Jain après son concert bourré d'énergie, où elle a présenté les titres de son premier album "Zanaka" ainsi que deux inédits. L'occasion pour elle d'évoquer son succès et son prochain disque.
Crédits photo : Fabien Chareix
Il y a quelques semaines, la rédaction de Pure Charts assistait au Sziget Festival à Budapest, en Hongrie. Entre deux concerts de Rihanna, Muse ou Sia, la chanteuse française Jain est parvenue elle aussi à faire bondir la foule au son des tubes de son premier album ("Makeba", "Come"...). Quelques minutes seulement après son show, elle nous a donné rendez-vous en backstage, sous le soleil de plomb de la perle du Danube. Encore chargée d'adrénaline, la bête de scène est redevenue la jeune femme timide qu'elle est et a évoqué avec humilité et beaucoup de recul le succès de son disque, avant d'en dire plus sur son deuxième album attendu pour 2017, sa carrière aux Etats-Unis et d'évoquer son envie d'écrire pour d'autres artistes.

Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Comment tu te sens après ce show ?
Ça va ! C'était vraiment très cool. J'en tremble encore... J'ai l'habitude de faire des festivals, mais je ne me serais jamais dit que je serais là il y encore un an. Parce que mon album est sorti il y a moins d'un an... Le Sziget Festival, c'est énorme ! Il y a Rihanna, Sia... De me retrouver là, ça me fait bizarre ! Mon souhait c'était que mon album marche un petit peu, d'en faire un deuxième... Que ce soit progressif. Là, je commence déjà à tourner à l'étranger. On essaie de bien faire les choses et de prendre son temps, et d'avoir du recul sur ce qu'il se passe.

On arrive à prendre du recul ?
Oui et non. Il y a certaines chansons sur cet album que j'ai écrites il y a sept ans. Pendant sept ans, j'ai travaillé à mes propres compositions. J'ai eu beaucoup de doutes, beaucoup de temps pour me poser plein de questions pendant tout ce temps. Là, je suis bien entourée en fait.

« Je teste mes nouveaux morceaux sur scène »
A quel point c'est différent de jouer en festival comparé à un concert "normal" ?
Déjà, en festival, la setlist est différente. En général, ça dure une heure voire quarante minutes. Là, ça va j'avais un peu plus donc ça fait plaisir. Donc il faut prendre les morceaux les plus pêchus pour que les gens dansent, alors qu'en salle, on peut se permettre de faire des moments plus doux, plus posés. C'est le public qui n'est pas le même aussi. Dans mes concerts, ce sont des gens qui viennent me voir moi. En festival, il y a des gens curieux, qu'on conquis ou pas. C'est un peu comme le travail que je faisais quand j'étais en première partie d'autres artistes. Tu dois aller les conquérir.

Il y a énormément de Français ici. Ça change quoi ?
Oui, c'est dingue, il y avait beaucoup de Français, du coup c'était hyper patriote ! (Rires) Ils ont chanté "La Marseillaise". C'est vrai que tu n'as pas ça dans les autres festivals ! Tout le monde était chaud dès le départ alors que normalement je dois aller les chercher un petit peu plus. Je suis soulagée !

Ils ont aussi vraiment réagi au moment de la chanson "Paris", qui évoque les attentats de novembre 2015, et à l'inédit "Dynabeat". C'est une manière pour toi de tester de nouveaux morceaux pour la suite ?
Exactement ! Les tester et puis les faire découvrir en avant-première à ceux qui se déplacent en concert.

J'imagine que "Paris" a une signification toute particulière pour toi...
Oui, et là j'étais assez émue. Je l'avais écrit avant novembre mais depuis ce qu'il s'est passé, à chaque fois j'y pense quand je suis à Paris. Elle a pris une autre dimension... Et "Dynabeat", je voulais faire un truc un peu disco, un peu années 80, dansant et rigolo. J'avais envie de tester d'autres choses.

« Depuis les attentats, j'ai envie de rassembler les gens »
Puisqu'on parle de "Paris", est-ce que les attentats ont changé ta façon de faire des concerts ?
Ça m'a donné encore plus envie de faire des concerts. J'ai encore plus envie de rassembler les gens et qu'on soit ensemble pour faire la fête. Je suis très fière de faire de la musique, en fait. Je ne l'avais pas réalisé avant ça, et je l'ai réalisé depuis.

Comme tu l'as dit, l'album marche très bien. Ça te porte en ce moment mais est-ce que ça ne met pas non plus la barre un peu haut pour la suite ?
C'est vrai que maintenant il faut continuer à surprendre les gens. Je n'aime pas quand l'album d'un artiste ressemble à ceux qu'il a déjà fait. Le but du jeu, comme je l'ai fait avec "Dynabeat" qui n'est pas du tout comme le premier album, de proposer des nouvelles choses et de continuer à m'amuser. M'amuser moi pour amuser les autres.

« Je n'ai pas la pression de la page blanche »
Le succès est-ce que ça entre dans le processus créatif désormais ? "Il faut que ça sonne comme ça pour les radios"...
J'essaie de ne pas y penser du tout. Sinon ce n'est pas créatif comme démarche. Si j'y pense trop, du coup, ça me plait moins. Donc je ne préfère pas réfléchir à ça. Il y aura une pression certes, mais il y a plein de chansons que j'ai écrites pendant sept ans. J'en ai encore qui auraient pu être sur le premier mais qui étaient moins cohérentes avec l'ensemble. J'en ai pas mal sous le coude donc je n'ai pas la pression de la page blanche. Ça m'enlève beaucoup de pression en fait.

Je ne sais pas si tu te souviens mais on s'était rencontrés pour une interview il y a quelques mois dans les coulisses de la Creative Session au YOYO...
C'est ça ! Je me disais "Il me dit quelque chose" mais je ne savais plus... (Rires)

Tu me disais que tu avais commencé à faire des chansons différentes pour le prochain album. Tu me parlais d'une chanson disco, donc "Dynabeat", d'un titre en français, un autre un peu deep... Aujourd'hui, est-ce que ça prend un peu plus forme ?
Oui ça avance. Je continue à faire des maquettes, je commence à en avoir pas mal. On va recommencer à enregistrer vers janvier je pense. Donc normalement l'album sortira courant 2017, si tout se passe bien.

Tu as déjà des idées de singles ? "Dynabeat" marche très bien sur scène, ça pourrait le faire !
(Elle affiche un grand sourire) Euh... peut-être, on verra ! Je ne dis pas encore. (Rires)

« Je vais faire des concerts aux US »
Dans notre précédente interview, tu me parlais d'un lancement aux Etats-Unis. Ça en est où ?
Je vais faire six concerts et on y retournera deux mois à partir de mars prochain. On a eu des demandes donc on va essayer. Mais je ne me mets pas trop de pression. Je n'ai pas envie de m'en mettre en fait... Ces six concerts, je les prends comme une chance extraordinaire donc je vais essayer d'en profiter.

Dans une interview, Louane a parlé de son deuxième album, sur lequel elle travaille. Elle a notamment dit qu'elle aimerait bien collaborer avec toi. Tu en sais plus ?
Ah non, je ne suis pas au courant ! (Rires) Ecrire pour quelqu'un d'autre, pourquoi pas ! Après, au niveau des collaborations, pour l'instant je ne suis pas dans cette optique-là. J'ai l'impression d'avoir des trucs à défendre moi, avant de penser à ça. Mais j'adorerais plus tard, quand j'en aurai marre de la scène, de faire de la route. J'aimerais bien être posée chez moi et écrire pour les autres !

Il y a des artistes pour qui tu aimerais écrire ?
Il y en a plein. J'aimerais bien écrire une chanson pour une chanteuse pop. Un peu comme le fait Sia, mais ma version à moi.

Et toi qui a beaucoup d'influences sur tes titres, tu écoutes quoi en ce moment ?
Je ne peux pas dire un artiste spécifique. J'écoute tellement de trucs différents, de la folk, disco, reggae, pop...

Tu restes quelques jours un peu à Budapest ?
Non, je ne peux pas. Je vais à Vienne, et après c'est les vacances ! Je ne vais rien faire ! (Rires) Enfin, si, je vais écrire et composer mais pour moi, ce n'est pas vraiment du travail...

Crédits photo : Fabien Chareix .
Julien GONCALVES
Toute l'actualité de Jain sur son site internet et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le premier album "Zanaka" de Jain sur Pure Charts.
Jain en interview
22/01/2017 - Son premier album "Zanaka" a séduit plus de 210.000 fans. Révélée l'an dernier aux Victoires de la musique, Jain est en lice pour trois nouveaux prix. Elle se confie à Pure Charts sur son deuxième album, en cours ...
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP