Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Indochine > Indochine : "Paradize + 10" vaut-il le coup ?
Chronique d'album
vendredi 17 février 2012 16:29

Indochine : "Paradize + 10" vaut-il le coup ?

Pour célébrer le dixième anniversaire de la sortie de l'album "Paradize", le groupe Indochine propose une version agrémentée de quelques inédits et d'un DVD intitulée simplement "Paradize +10". Une réédition complète pour se souvenir des tubes "J'ai demandé à la lune", "Le grand secret" et "Marilyn", qui ont chacun à leur manière su marquer une génération.


Cette semaine paraissait la réédition anniversaire de l'album "Paradize" du groupe Indochine. Nicola Sirkis et ses acolytes ont souhaité célébrer le succès rencontré par cet album en 2001, succès qui lui permettait de revenir sur le devant de la scène après avoir difficilement traversé la décennie 90. Traités de has been par plusieurs médias, les membres d'Indochine triomphaient dans les charts et sur scène, alignant les tubes et siégeant parmi les meilleures ventes de disques pendant de longues semaines. Au final, "Paradize" a tout de même trouvé 1,5 million de preneurs et donnait lieu à une grande tournée passée aux quatre coins de l'Hexagone. Alors oui, ce come-back réussi méritait d'être encore une fois salué car le groupe est depuis resté au Top. Ne restait plus qu'à savoir comment. Avec une réédition ! Un très joli coffret pour lequel Indochine s'est appliqué dans sa réalisation. Jouant sur des nuances de rose et de noir, la formation rock délivre avant tout un bel objet. Il n'en fallait pas moins : 2 CD ainsi qu'un DVD. Le premier CD reprend l'intégralité des quinze titres présents sur la version originale de l'album, remasterisés pour l'occasion. Pas de réel changement, même si l'on sent quelques retouches ici et là, pas forcément nécessaires. Ce qui nous fait dire d'entrée de jeu que "Paradize" a su défier le temps sans trop mal vieillir. Et c'est loin d'être une évidence pour n'importe quel album.

Le disque 2 inclut des remixes des différents singles parus à l'époque pour soutenir leur promotion. Une version alternative pour le tube "J'ai demandé à la lune", trois pour "Mao Boy", qui nous replongent dans les années 80. Des remixes qui n'ont pour le coup pas su tous aussi bien passer le cap des dix ans. On est plus convaincu par ceux du duo "Le grand secret" et "Marilyn", et plus particulièrement le "Scratch Massive Remix" qui reprend tous ou presque les éléments musicaux de la chanson pour lui donner une autre couleur. Toutes ces bonnes choses ont de quoi mettre en appétit mais ne suffisent pas pour nous rassasier. Il fallait de l'inédit. Seulement trois ont été inscrits au tracklisting de "Paradize + 10" : "Glory Hole", "Comateen II" et "Le doigt sur ton étoile". Le premier est un instrumental, certes très bon, mais il manque une voix, celle de Nicola. Trois inédits, c'est déjà peu. Si en plus on doit se passer de la voix du chanteur, on espère alors en entendre davantage sur "Comateen II". Une suite logique à "Comateen 1", déjà présente sur l'album original. Les deux titres se ressemblent beaucoup, trop peut-être. Heureusement, Indochine se rattrape avec "Le doigt sur ton étoile". C'est le seul des trois inédits qui nous convainc vraiment.
« Je savais qu'on avait quelque chose de fort. »


S'il n'y avait eu que ces deux CD, nous serions restés sur notre faim. Cependant, le groupe a eu la bonne idée d'y intégrer un DVD contenant pas loin de deux heures d'images pour la plupart inédites. Le DVD ce compose de trois parties dont la première reprend sur un format temps de 15 minutes des interventions du groupe et de son entourage enregistrées quelques temps avec la sortie de "Paradize", en 2001. L'occasion de voir Nicola Sirkis au cœur de l'effort et de voir quelle portée il accordait à son projet : « Cet album va amener certaines personnes comme moi à s'apercevoir que toutes les croyances qu'on nous a données sont fausses. Mais que l'essentiel c'est de croire en quelque chose. Mais en tout cas ça va être un pavé dans la marre. » avait-il déclaré à l'époque. Dans la deuxième partie du DVD, intitulée "Paradize 2011", la formation et quelques intervenants apportent quelques anecdotes concernant l'écriture et la réalisation de l'album. Les musiciens donnent leur perception de son succès et remontent dans le temps. Nicola Sirkis précise par exemple : « Je savais qu'on avait quelque chose de fort. De là à avoir un succès irrationnel avec les singles… Cet album a sauvé ma vie. On ne serait pas là aujourd'hui s'il n'y avait pas eu cet album. ». déclare-t-il de manière solennelle face à la caméra. Et enfin, la troisième et dernière section vidéo est une session acoustique de quelques titres de l'album, enregistrée en studio. Au final, c'est bel et bien le DVD qui revêt le plus d'intérêts quant à cette réédition "Paradize + 10".

Indochine publie une réédition complète à destination de ses fans. Les curieux n'y verront pas grand intérêt : les inédits sont trop rares. Les vidéos permettent d'en apprendre un peu plus sur la perception du projet "Paradize" par le groupe, de son succès, et de son histoire de manière plus générale.


Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez leur site internet officiel d'Indochine et leur page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Paradize + 10 " d'Indochine.
Replongez-vous dans la carrière du groupe Indochine en consultant notre rétrospective.
Regardez le clip "J'ai demandé à la lune" d'Indochine :

Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Indochine :
Clip Indochine - Thea sonata
Indochine
Clip Indochine - College boy
Indochine
Clip Indochine - Belfast
Indochine
Clip Indochine - Traffic Girl
Indochine
Clip Indochine - Salome
Indochine

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP