Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de IAM > Après son hospitalisation, Akhenaton pousse un coup de gueule : "Je ne suis pas antivax"
C'est dit !
jeudi 02 septembre 2021 19:17

Après son hospitalisation, Akhenaton pousse un coup de gueule : "Je ne suis pas antivax"

Invité sur "Télématin", Akhenaton a donné de ses nouvelles quelques semaines après son hospitalisation après avoir été infecté par le Covid. Néanmoins, le rappeur pousse un coup de gueule face à "une hystérie médiatique" et s'oppose une nouvelle fois au pass sanitaire : "L'Assemblée nationale sans pass et les concerts avec pass. C'est scientifique ? Non, c'est politique !".
Crédits photo : Capture d'écran France 2
Plus de peur que de mal pour Akhenaton. Début août, le chanteur du groupe IAM a été hospitalisé. Testé positif au Covid-19, le rappeur a été placé en réanimation selon les premières informations de BFMTV. Très vite, d'autres médias ont tempéré l'affaire, assurant que l'interprète de "Je danse le mia" « s'est plaint d'une gêne respiratoire » et a été transféré dans « l'unité de médecine aiguë » de l'hôpital de la Timone à Marseille sans que ses jours ne soient comptés. L'artiste est sorti de l'hôpital le 4 août dernier et est parti se reposer en famille. Akhenaton a ensuite retrouvé ses comparses d'IAM le 28 août dernier dans le cadre de la formule "Face B" organisée par le festival du Cabaret Vert à Charleville-Mézières.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Je ne suis pas antivax, je ne veux pas me faire ce vaccin-là"


Ce jeudi matin, Akhenaton et Shurik'n étaient les invités de Thomas Sotto et Julia Vignali dans Télématin sur France 2 afin d'évoquer leur nouveau projet, l'EP de six titres "Deuxième vague" qui sortira le 17 septembre prochain. L'occasion pour le rappeur de donner de ses nouvelles mais surtout des précisions, après plusieurs informations médiatiques contradictoires sur son passage à l'hôpital. « Non, je suis passé par la réanimation mais je ne serais même pas là, je n'aurais pas repris les concerts, si j'avais vraiment été en réa. Je ne peux pas vraiment prétendre ça et j'ai une tristesse pour les gens qui y sont vraiment » indique le rappeur phocéen, souhaitant faire le point sur le situation : « Je suis resté 4 ou 5 heures en réanimation avec une machine qui s'appelle Optiflow. En fait, ils m'ont réoxygéné. Et après je suis resté trois jours en observation, pas en réa ».

Cette hospitalisation est survenue quelques semaines après la publication d'une vidéo dans laquelle le chanteur se disait opposé à la vaccination obligatoire et au pass sanitaire. Pour Akhenaton, « il y a un peu une hystérie médiatique » et il assure avoir été très « étonné des remarques violentes » après avoir posté son message avec « beaucoup d'amour et d'empathie ». Le rappeur reconnaît que le rapport entre les deux événements « était le prétexte » et déclare : « Être antivax, il faut déjà avoir un vaccin et la loi européenne ne reconnaît pas cette thérapie-là comme étant un vaccin, c'est une thérapie hygiénique. Je ne suis pas antivax, je ne veux pas me faire ce vaccin-là, c'est très différent ! ».

"On doit avoir le choix et la liberté"


Comme il le clamait dans sa vidéo, le chanteur de "Petit frère" pousse un nouveau coup de gueule contre le pass sanitaire, qu'il pointe du doigt comme une mesure purement « politique » : « Le métro sans pass, le train sans pass. C'est scientifique ? C'est politique ! (...) L'Assemblée nationale sans pass et les concerts avec pass. C'est scientifique ? Non, c'est politique ! ». Le tout avant de pointer du doigt les multiples intervenants télévisés au sujet de la pandémie depuis un an et demi : « Moi ce qui me dérange dans le pays, c'est que tous nos plus grands scientifiques ont été dénigrés et moqués par des consultants en santé de plateaux de télévisions qui ont un Bac +2. Au bout d'un moment, il faut être sérieux ! La science, elle doit réappartenir à la science, elle ne peut pas appartenir au commerce ».

« On doit avoir le choix et la liberté » clame ainsi Akhenaton : « Notre pays a été un phare dans le monde, le phare est éteint. Le pays des lumières, c'est le pays des lumières éteintes. Comment vous appelez un endroit où les droits de l'Homme, du travail et les règles européennes sont bafoués ? ». Mais le rappeur préfère conclure en tempérant la situation, confirmant qu'il y a bien des membres d'IAM qui se sont fait vacciner : « Dans l'ensemble du groupe qu'on est, on a une position mais il y a des gens qui sont vaccinés et pas vaccinés ». « On est en démocratie chez IAM » conclut de son côté et avec le sourire Shurik'n.
Théau BERTHELOT
Plus d'infos sur le site officiel et la page Facebook officielle d'IAM.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie d'IAM sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de IAM :

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés