Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Guy Béart > Guy Béart est mort : Alain Souchon et Julien Clerc lui rendent hommage
C'est dit !
mercredi 16 septembre 2015 15:47

Guy Béart est mort : Alain Souchon et Julien Clerc lui rendent hommage

Emus et tristes, les artistes rendent désormais hommage Guy Béart, décédé aujourd'hui à l'âge de 85 ans. Alain Souchon, Juliette Gréco, Marie Lafôret et Julien Clerc ont regretté le "poète".
Crédits photo : Montage Pure Charts
Triste nouvelle. Guy Béart est mort, aujourd'hui, à Garches, dans les Hauts-de-Seine. Victime d'un malaise cardiaque, le chanteur était âgé de 85 ans. Depuis, les artistes se bousculent pour rendre hommage à l'interprète de "L'eau vive". « C'était un chanteur, ce qu'il y a de merveilleux dans les chanteurs français, les héritiers de la chanson des années 50. Il était top niveau. Il faisait des musiques qui avaient l'air d'avoir existé depuis toujours. Ça rentrait dans la tête instantanément » a déclaré Alain Souchon sur les ondes de RTL, vantant ses « harmonies simples » et ses « textes formidables ». « Tous les auteurs-compositeurs français sont assez admiratifs. Il y a des tas de chansons que l'on ne connait pas bien et qui sont merveilleuses (…). Toujours tellement bien écrit, profond, tellement chic. Ça coulait de source. Il y avait quelque chose de parfait dans ce qu'il faisait » a-t-il renchéri, ému.

"C'était un ami"


Outre Alain Souchon, Marie Laforêt a elle aussi tenu à adresser quelques mots à la mémoire de Guy Béart : « C'est quelqu'un qui a marqué tout le temps que j'ai passé dans le métier comme on dit. C'était un ami, c'était un centre, c'était un type intelligent, c'était un type avec qui on pouvait parler, discuter. C'est vraiment un type très important, et je ne sais pas s'il y a encore des gens de cette qualité-là… de cette profondeur et de cette légèreté ». La chanteuse de 75 ans s'est dite « très triste » même s'il est « enfin entré dans l'Eternité ». En parallèle, sur Europe 1, Julien Clerc n'a pas tari d'éloges sur le regretté Guy Béart : « C'était un mélodiste de génie. Le nombre de chansons dans l'esprit 'feu de camp' qu'il a écrites sont géniales". Ce sont des chansons faussement simples et dont on se rend compte quand on doit les jouer qu'elles ne sont pas aussi simples qu'elles paraissent ».

"Un bienfaiteur de l'humanité"


Juliette Gréco, pour qui Guy Béart avait écrit "Il n'y a plus d'après", fredonné par François Hollande lors de la dernière Fête de la musique, s'est-elle exprimée sur les ondes de la radio située rue François 1er. « C'est extrêmement dommage que ces gens-là nous quittent. Et on a eu besoin de celui-là… Ça me met de très mauvaise humeur de voir disparaître Guy Béart » a-t-elle déclaré, le qualifiant de « poète » et de « bienfaiteur de l'humanité ».
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?
  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP