Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision 2020 : la Hongrie se retire du concours jugé "trop gay"
Spécial Eurovision
jeudi 28 novembre 2019 16:10

Eurovision 2020 : la Hongrie se retire du concours jugé "trop gay"

La Hongrie ne participera pas à la prochaine édition de l'Eurovision en 2020 aux Pays-Bas. S'il n'a pas donné d'explication officielle, le pays nationaliste se serait retiré, trouvant la cérémonie "trop gay".
Crédits photo : DR
L'Eurovision 2020 connaît sa première polémique. Alors que le logo officiel du concours vient d'être dévoilé, la Hongrie confirme qu'elle ne participera pas à la 65ème édition de la compétition musicale, qui se tiendra le 16 mai 2020 à Rotterdam, aux Pays-Bas. L'annonce a été faite à la télévision hongroise sur la chaîne du service public du pays MTVA, sans aucune explication officielle sur ce retrait soudain. Mais, comme le rapporte le Guardian, relayé par Têtu, des sources internes affirment que ce retrait serait causé par la représentation positive de la communauté LGBTQ+ durant les dernières éditions de l'Eurovision.

"Le goût du public est détruit à coups de travestis hurlants"


Le site d'information hongrois index.hu cite plusieurs sources au sein de MTVA, qui assurent que le retrait du pays serait causé par le fait que l'Eurovision serait « trop gay ». Zoltán Kovács, porte-parole du Premier ministre Viktor Orbán, a immédiatement réagi aux dires du média hongrois, les accusant de propager de fausses informations. Cependant, ce dernier n'a pas révélé les vraies raisons de l'absence du pays à l'Eurovision en mai prochain. De son côté, András Bencsik, un journaliste proche du pouvoir hongrois, se dit ravi de cette absence d'un concours désigné comme portant atteinte « à la santé mentale » et comparé à une « flottille homosexuelle » : « Beaucoup de jeunes pensent que c'est une émission tout public mais à cet événement, le goût du public est détruit à coups de travestis hurlants et de femmes à barbe ».

Ce retrait est une nouvelle preuve de la vague homophobe qui fait rage en Hongrie. L'été dernier, Viktor Orbán et son parti Fidesz ont appelé au boycott de Coca-Cola, après que la marque a diffusé une publicité mettant en scène un couple homosexuel. Un porte-parole du gouvernement hongrois a également comparé les adoptions d'enfants par des couples du même sexe à de la pédophilie. Notons qu'en août 2018, le Turquie, absente depuis 2012 au concours à cause des règles de vote et de la mécanique du Big Five, confirmait son boycott de l'Eurovision. Ibrahim Eren, le président de la télévision publique turque TRT, évoquait des raisons « morales » en s'en prenant à Conchita Wurst : « En tant que chaîne publique, nous ne pouvons diffuser en direct à 21h00, une heure où les enfants regardent la télévision, un Autrichien qui porte à la fois une barbe et une jupe (...) et qui se dit à la fois homme et femme ». Le slogan de l'Eurovision 2020, « Open up », appelant à l'ouverture, est plus que jamais d'actualité.
Théau BERTHELOT
Eurovision en interview
12/01/2019 - Lors de la conférence de presse de "Destination Eurovision", la rédaction de Pure Charts et d'autres journalistes ont pu s'entretenir avec les experts musicaux de "Destination Eurovision", composé de Christophe Willem, Vitaa et André Manoukian. Rencontre avec le jury ...
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP